Commentaire client

95 internautes sur 102 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Traduction française nullissime, 10 novembre 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Steve Jobs (Broché)
Je ne sais pas combien mettre d'étoiles... j'ai absolument dévoré le contenu, le fond. Mais la forme, la traduction française, est une pure HONTE, une ignominie digne de Google Translate, et pourtant ils ont été deux traducteurs à s'y prendre ! L'éditeur JC Lattès a-t-il engagé des stagiaires ? L'écriture est déjà complètement basique et linéaire et d'une pauvreté sans nom. "Il a fait ceci, il était cela, il a dit ci, il a dit ça..." mais cela vient peut-être du texte original. Quoi qu'il en soit la VF abonde de traductions littérales de l'anglais sans recherche littéraire, telles que "il était à la conjonction des arts libéraux et de la technologie" ("à la croisée de..." ne leur parle pas ?) ou de tournures familières limites, telles que "il a travaillé à Apple, puis à NeXT". J'imagine que ces deux traducteurs vont au coiffeur.

Je mets une seule étoile afin que les lecteurs potentiels soient prévenus de la nullité de la traduction. En vérité le livre vaut plus et permet de mieux comprendre le parcours et la quête de ce génie disparu trop tôt. Bref, lisez le bouquin en VO si vous en avez la possibilité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 3 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 14 de cette discussion.
Message initial: 10 nov. 11 21:49:33 GMT+01:00
oui c'était un génie, un génie du marketing et de la finance, l'ère du "TOUT JETABLE" où on change de telephone tous les 6 mois car on achète le nouveau avec des fonctions qui n'ont aucune utilité mais qu'on nous rend vitales; quand je pense qu'il y a 20 ans le téléphone portable n'existait pas et que tout le monde vivait "mieux" dans le sens où les sondages d'opinion révélaient qu'une part plus importante de la population était heureuse, et après on va nous sortir qu'un mec qui fout une pomme sur une ribambelle de produits hi-tech est un génie sous prétexte qu'il est le premier à sortir un tel prototype de produit, mais franchement on pourrait pas attendre un peu avant d'introniser quelqu'un génie ? Comment peut-on discerner le génie à chaud ?
Ceci est totalement ridicule, mais témoigne malheureusement de l'état d'esprit actuel de bon nombre de personnes qui se vautrent dans l'abstraction de leurs propres besoins, mais bizarrement et sans que cela effleure leurs intellects surdiplômés, toujours aux faims (ou fins) financières de la même minorité auto (et par suite extra) intronisée d'un génie sans aucune définition ...

Publié le 19 nov. 11 21:38:16 GMT+01:00
jdlac dit:
Merci de votre commentaire plus qu'utile! J'hésitais à l'acheter en anglais car j'avais peur du vocabulaire de "geek". Mais les traducteurs qui mangent face la poste, trop peu pour moi!!

En réponse à un message antérieur du 21 nov. 11 23:18:13 GMT+01:00
[Les clients n'ont pas estimé que ce message apportait quelque chose à la discussion. Voir le message quand même. Voir tous les messages jugés inutiles..]

Publié le 26 nov. 11 15:40:13 GMT+01:00
josette dit:
Entièrement d'accord avec toi. Y a plein de calques de l'anglais dans la version française (département pour service, compagnie pour entreprise). Je sais bien que ces mots s'utilisent parfois dans la vie courante, mais on essaie de faire des efforts pour un livre.
Je crois même avoir décelé des fautes d'orthographe dans le livre. Bref, à mon avis, vaut mieux privilégier la version originale (comme c’est souvent le cas).

En réponse à un message antérieur du 29 nov. 11 23:17:38 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 29 nov. 11 23:35:33 GMT+01:00
Moi je suis entièrement d'accord avec toi, François. Tu n'es pas seul ! ;-) Mais c'est un combat qui me parait hélas perdu d'avance, ils sont trop puissants. Et nous (les gens en général) trop c*ns...

En réponse à un message antérieur du 19 déc. 11 07:07:04 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 19 déc. 11 07:08:38 GMT+01:00
Corinne M dit:
François Thomas,
Votre question est intéressante mais a-t-elle sa place ici ? Les commentaires portent sur la qualité et l'intérêt du livre pas sur Steve Jobs ou la société de consommation. Cordialement...

Publié le 12 janv. 12 15:53:54 GMT+01:00
mNTOU dit:
Je suis d'accord avec toi, même moi qui à 14 ans ferai mieux. Je pense qu'ils se sont amusés sur Google Translate avec ce livre. Je regrette mon achat.

En réponse à un message antérieur du 5 févr. 12 00:17:04 GMT+01:00
Je n'ai pas moi même de Mac ni de iBidule quel qu'il soit. Mon téléphone portable est un vieux Nokia "tout pourri" dont l'écran est fissuré, mais il permet d'appeler et je n'ai besoin de rien de plus.
Entièrement d'accord avec la façon dont on crée de faux besoins (j'avais entendu à la radio un type du marketing d'Orange qui parlait de "créer le besoin", super la mentalité).

Pour autant... Etant informaticien, plutôt "geek" c'est à dire habitué à taper des lignes de commandes compliquées, je trouve l'aspect "design" et le côté intuitif des Mac tout simplement fantastique. Tous les autres sont loin derrière. Et c'est certainement en partie dû au perfectionnisme de Jobs. Il était de toute évidence "surdoué" intellectuellement, s'intéressait à plein de domaines (spiritualités orientales, musique...). Après c'était un humain avec ses failles aussi. Mais il aura marqué le domaine émergent de l'informatique grand public. Génie c'est peut-être exagéré, mais visionnaire, sans aucun doute.

Publié le 26 avr. 12 17:37:32 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 26 avr. 12 17:38:30 GMT+02:00
Entièrement d'accord avec Julien. J'ai reçu la traduction française en cadeau et elle est épouvantable. Outre les anglicismes, il y les erreurs grammaticales. De toute évidence la traduction devait se faire vite pour profiter de la couverture médiatique du décès récent de Steve Jobs. Pas le temps de faire une relecture et des corrections.

Pour le contenu, beaucoup de répétitions : combien de fois avons nous besoin d'entendre que Steve ne se lavait qu'une fois par semaine pendant une certaine période ? Ce n'est pas parce qu'on a eu l'information de cinq personnes différentes qu'on est obligé de la répéter cinq fois.

Mais cette biographie est une documentation intéressante d'un personnage intense et passionné qui a contribué à changer le monde, tout en commettant des erreurs importantes dans son parcours.

Je recommande la version originale anglaise si vous pouvez.

En réponse à un message antérieur du 18 juin 12 14:33:01 GMT+02:00
Ydjy dit:
Je suis assez d'accord avec ce commentaire qui résume bien les choses.
Concernant les erreurs de parcours, qui n'en fait pas ? Elles sont juste proportionnelles à ce dont nous sommes capables de faire !
‹ Précédent 1 2 Suivant ›

Détails de l'évaluation