Commentaire client

9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Légende de la hi-fi, 14 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mercury Living Presence (Coffret 51 CD) (CD)
Pour n'avoir pu acquérir lors de leur parution ces superbes enregistrements c'est un véritable plaisir d'effacer en une fois cette frustration.
La présentation sommaire est aussi un avantage de par sa compacité.
La qualité des enregistrements est très bien transcrite sur la version CD pour autant que la chaîne suive : dynamique, image, aération et lisibilité.
Le plaisir de la musique et le plaisir du son.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-7 sur 7 de cette discussion.
Message initial: 28 oct. 12 16:01:27 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 3 nov. 12 17:50:06 GMT+01:00
L' AIGLE dit:
Un bien VU. Nous avions le son naturel du concert et il n'y avait pas 36 pistes que les preneurs de son manipulaient à leur guise ! À Quoi donc sert alors les réglages du chef-d' orchestre ? ,
Ayant presque tous les originaux je puis certifier ces MERCURY exceptionnels et irremplaçables que j'ai quelques fois encensés sur AMAZON ; Je viens de faire un commentaire sur un CD de la collection absent dans cette anthologie, malheureusement incomplète : Une des plus grandes 9e de DVORAK bien oubliée et une Sibelius d'anthologie.
Cordialement

Publié le 1 nov. 12 23:31:56 GMT+01:00
Ancel dit:
Bonsoir
Pourriez-vous nous indiquer avec quel système audio écoutez-vous ces enregistrements ?
Merci à vous.
Bien cordialement.

En réponse à un message antérieur du 2 nov. 12 16:02:32 GMT+01:00
Pour la lecture de ces enregistrements j'utilise la configuration suivante :

Lecteur de CD/SACD : ESOTERIC X05
Préamplificateur Audio Research SP 11
filtre numérique Boehringer DCX 2496 modifié par Selectronic
plages de fréquences: 50-200/200-8000/8000-20000
câbles de modulation OYAIDE Across 750 RR/Tunami Terzo RR
amplificateurs Flying Mole :
voie grave : 2 × 180 watts
voie médium : 2 × 100 watts
voie aigu : 2 × 22 watts

Subwoofer Velodyne SPL 1200
Grave : ALTEC 414 30 cm conventionnel en bass reflex
Médium : transducteur JANUS 50
Aigu : transducteur ESS Air Motion Transformer V2

En réponse à un message antérieur du 2 nov. 12 17:14:39 GMT+01:00
Ancel dit:
Merci infiniment Nicolas3778 et bravo pour vos exigences de véritable audiophile : c'est assez rare pour être souligné.
Bien cordialement.

En réponse à un message antérieur du 2 nov. 12 19:37:26 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 2 nov. 12 20:15:25 GMT+01:00
L' AIGLE dit:
À Ancel
Il est préférable d'indiquer quel est votre interlocuteur car votre question n'est pas évidente.
Je vous réponds pour ma part, et je vois que Nicolas est plus technicien que moi dans ce domaine.

Enceintes CABASSE Sampan III ; impédence 8 et 94 ? : 40x60x30 = larg. x haut. x prof. Poids 20kg de 1978 (Garanties à vie pour le 1er acheteur ! Personne n'a osé cela depuis !) La grande époque d'une famille de luthiers Breton et constructeurs d'exception d'enceintes et possédant la plus grande chambre sourde en Europe à cette époque pour des essais et mises au point millimétrés !

Une affaire avait défrayé la chronique dans les années 80, des espions japonais avaient fracturé un studio et avait volé le HP nid d'abeille inventé par CABASSE pour s'en attribuer l'invention ! Le Breton avait fini par gagner le procès, si je me souviens bien.
La marque a été vendue et « les premières enceintes du monde » sans défauts - dont les comptes rendus d'essais techniques étaient dithyrambiques sur les revues musicales et du son de l'époque - ont ensuite avec les repreneurs chuté de l'excellence dans le très moyen de gamme !

Pour vous donner un exemple, les SAMPAN III avaient fait l'objet d'un prix par la Radio Allemande lors d'un concours de matériel HIFI qui consistait en l'audition d'un quatuor de SCHUBERT.
Les instrumentistes jouaient derrière un rideau. Deux mouvements sur quatre étaient préenregistrés sur une bande et reproduite sur des HP. Aucun des musiciens et spécialistes dans le jury n'avaient pu reconnaître et différencier la source sonore : les HP ou le direct pour les cabasses ! Ensuite le quatuor jouait la moitié de l'Octuor pour cordes de MENDELSOHN, soit deux quatuors, le second étant reproduit par bande sur HP par les quatres instrumentistes. Même jugement et même concours aux USA.

Mon lecteur est le ROTEL CDR 1072 (année2004. Prix 700€ !) critiqué et encensé dans les revues et n'ayant aucun défaut, idem pour l'amplificateur de même marque. Étant musicien pro ayant l'habitude de l'écoute directe, Je ne pouvais pas supporter une déformation ou coloration du son. D'ailleurs à ces époques les studios de l'ORTF et dans beaucoup de pays étaient équipés par des Cabasses pour la fidélité de restitution de la source sonore.
Ainsi, j'ai pu vérifier la qualité des MERCURY et des RCA VICTOR. Il faut aussi savoir que les bandes analogiques peuvent être redigitalisé jusqu'à 24 bit et sont bien supérieures aux 16 bit des premiers CD dont ce faible échantillonnage a durée tout de même pendant 15 ans ou plus et qui ne peut plus être augmenté !
Ainsi la Bande Analogique reproduit de bien meilleures fidélités sonores que le CD.
Pour vous en rendre compte, il suffit d'écouter les CD SUPRAPHON des années 1990 et l'EDTION GOLD KAREL ANCERL des années 2000, notamment sur ma PATRIE, et vous aurez la brume pour 1991 et la clarté solaire pour l'édition 2002 : Gold Edition 1: Smetana / Ma Vlast
A écouter absolument !
Cordialement

En réponse à un message antérieur du 3 nov. 12 00:16:01 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 3 nov. 12 00:32:33 GMT+01:00
Ancel dit:
Bonsoir L'AIGLE,
Un grand merci à vous pour cette réponse fouillée. Je connaissais un peu l'histoire des Cabasse : mais, cette époque semble malheureusement révolue.
Il est en effet très difficile semble-t-il de parvenir à reproduire le son d'une salle de concert, voire même de s'en approcher. C'est le rêve de tout mélomane : la présence de l'instrumentiste dans son salon ! Je ne suis malheureusement pas compositeur qui seul sait écouter sans entendre.
Bien cordialement

En réponse à un message antérieur du 3 nov. 12 08:44:47 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 3 nov. 12 17:48:55 GMT+01:00
L' AIGLE dit:
En effet, tous les instruments semblent vraiment dans la pièce. Il faut dire que celle-ci a 5m50 sous plafond, autant de large et 10m de long, ce qui fait 300m3, 50. Avec l'habitude elle ne me parait pas très grande ! Votre expression " écouter sans entendre est très juste " et indique la finesse de votre esprit d' analyse, donc de compréhension des perceptions.
J'ai fait un site sur " l'art et la science du pianiste" indiqué sur le profil qui pourrait enrichir, je présume, votre connaissance de la musique.
La plongé de Cabasse est une grand malheur pour la HI FI française et dont la qualité ne se retrouve pas ailleurs, car elle était menée scientifiquement par des oreilles de musicien-luthier, c'est pas peut dire. Les collonnes HI FI de l'ingénieur André CHARLIN' ayant inventé " la tête enregistreuse" stéréo dans les années 60, et producteur de disques avec prise de son par lui-même, étaient déjà exceptionnelles. Ces disques sont réédités en CD qu'il faut écouter.
Cordialement
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 69.128