undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sauvage !, 18 mai 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kingdom of Conspiracy (CD)
Voilà le nouvel album d'Immolation. C'est donc la grosse baffe assurée car Immolation fait rarement le déplacement pour rien. Si vous êtes familier du groupe, vous savez à quoi vous attendre. Les vocaux gutturaux à souhait de Ross Dolan, les riffs tourmentés et dissonants de Robert Vigna et Bill Taylor et une rythmique qui écrase tout sur son passage. Eh bien, pas de (mauvaise) surprise avec ce Kingdom Of Conspiracy, si vous êtes venus chercher tout cela, vous allez en avoir pour votre argent. Immolation ne joue pas simplement du Death Metal, Immolation EST le Death Metal. Cet album est une tuerie. Voilà. Chronique terminée.

Franchement, est-il besoin d'en dire plus ? Je parle d'Immolation, là. Immolation... allo, quoi ?
Allez, pour ceux qui ne connaissent pas encore très bien ce groupe, je reprends tout depuis le début.
Immolation fait partie des pionniers du mouvement Death Metal né aux Etats-Unis. Le groupe est formé en 1986 mais ce n'est qu'en 1991 qu'ils sortent leur premier album, "Dawn of Possession". Culte. Il a fallu attendre cinq ans pour voir apparaître le second album du groupe, "Here In After". Puis trois ans encore pour le colossal "Failures For Gods". Re-culte. Depuis, le groupe a enchaîné les albums sans jamais décevoir jusqu'au petit dernier, "Majesty And Decay", paru en 2010, premier album pour son nouveau label, Nuclear Blast.
Voici donc le neuvième assaut du groupe américain, et second chez "Nuke", Kingdom Of Conspiracy. Et comme pour "Majesty And Decay", on commence par une production énorme, celle du duo Zach Ohren et Paul Orofino. Une production qui colle admirablement bien à la musique surpuissante du combo.
Dès le titre éponyme qui ouvre l'album, la voix puissante et profonde de Dolan appuie là où ça fait mal. La paire Vigna - Taylor construit un mur rythmique infranchissable et Steve Shalaty tabasse ses fûts comme un malade. C'est une vraie boucherie, on en prend plein la gu****.
"Bound To Order", "Keep The Silence" ou "God Complex" qui suivent sont autant de tueries qu'il va faire bon se réécouter encore et encore. Le groupe y déroule son Death Metal sombre, maîtrisé à la perfection.
S'il est difficile d'extraire un morceau plus qu'un autre de ce monument, j'avoue avoir un faible pour "The Great Sleep", plus lourd et à l'atmosphère encore plus oppressante (et seul morceau dépassant les cinq minutes) mais toujours d'une puissance phénoménale. Comme je le disais un peu plus haut, difficile d'être déçu avec Immolation et devant un tel pavé, on ne peut que s'incliner.
"Kingdom Of Conspiracy", c'est quarante minutes de bonheur pour les masochistes dans mon genre, qui aiment se prendre l'équivalent d'un parpaing en pleine tronche à chaque morceau.

Vous voyez ? Finalement, le premier paragraphe suffisait...
Après le dernier Suffocation, voici le nouvel album d'Immolation pour nous rappeler que le Death Metal américain des vétérans n'a pas encore dit son dernier mot.
Achat indispensable pour tous les amateurs de Death Metal qui déchire.
17 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 18 mai 13 17:19:20 GMT+02:00
De ce que j'ai pu en écouter, il est moins sombre mais plus direct que son prédécesseur, avec une tripotée de riffs qui tuent. De toute manière, ils avaient dès le début un niveau technique et une personnalité tels qu'ils n'ont pas besoin de changer quoique ce soit à leur formule pour contenter leur public. Je trouve par contre que la couverture n'est pas très aguicheuse, même si ce n'est absolument pas rédhibitoire.
Achat obligatoire de toute façon.
Et tu peux ajouter Incantation dans les vétérans qui bottent des culs récemment. Immolation étant le troisième vieux "-tion" à montrer qui est le patron dans le death metal.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (1 commentaire client)

4 étoiles
0

3 étoiles
0

2 étoiles
0

1 étoile
0

Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

orion
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Lieu : Vinland

Classement des meilleurs critiques: 130