Commentaire client

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 petit film noir réalisé par Ida Lupino..., 15 mai 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Voyage De La Peur (DVD)
Tiens, c'est amusant, ça faisait longtemps que je voulais chroniquer ce petit film noir (petit budget, film dit de série B) réalisé par la belle et talentueuse Ida Lupino (connue comme actrice, mais c'est ici ses débuts en tant que réalisatrice), et là, je dois dire que c'est pas mal réussi. Après une deuxième vision, ne voilà-t-il pas que je tombe sur un article de Tavernier/Coursodon (dans 50 ans de cinéma américain) qui résume très bien mon ressenti... Réalisé en 1953, aussitôt après The Bigamist, film que je n'ai d'ailleurs toujours pas vu, mais au dire des deux auteurs, ce n'est pas la meilleure réalisation de la belle, "The Hitch Hiker" repose sur un sujet limité.

Cette histoire de gangster terrorisant deux automobiliste (Edmond O'Brien égal à lui-même, toujours aussi cabotin dans ses rôles...) semble éloignée de la sensibilité de Lupino et reste artificielle, malgré un excellent choix d'acteurs et une bonne direction". Comme dans tous les films qu'elle réalisa (on en compte sept, de 1949 à 1966), l'actrice n'y tient aucun rôle (entendez par là d'actrice)... Le film dure à peine une heure et vingt minutes, et Lupino resserre les plans sur cette histoire de paranoïa. Si les premières minutes sont savoureuses à souhait et font songer à ce film noir plutôt méconnu (le superbe Detour d'Edgar G. Ulmer, le reste m'a paru, hélas, bien trop linéaire. Le suspense et la bonne morale bourgeoise (attention, ne prenez pas d'auto-stoppeurs) me semble ici suranné. Une curiosité que j'avais découvert il y a quelques années dans une autre édition.

Cela dit, de le revoir dans cette édition Wild Side Video, l'on retrouvera cette atmosphère propre aux années 50. De Ida Lupino, on cherchera surtout ce qui, aux dire des deux auteurs, reste son chef-d'oeuvre, à savoir "Not Wanted" (réalisé en 1949), malheureusement introuvable... Sinon, il reste quelques performances inoubliables en tant qu'actrice: que l'on se souvienne de Une femme dangereuse (l'un de ses plus beaux rôles) et de La Grande Evasion (avec Humphrey Bogart), deux films réalisés par le grand Raoul Walsh. On peut également revoir La Maison dans L'Ombre(On Danngerous Ground) de Nicholas Ray (longtemps, on a prétendu qu'elle avait co-réalisé ce film...) et enfin le très bon Vaisseau Fantôme (Ghost Ship) de Michael Curtiz, où elle tient un rôle inoubliable aux côtés de John Garfield et de Edward G. Robinson... VOSTF uniquement. Conclusion: pour ce film, j'hésite entre trois et quatre étoiles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 20 de cette discussion.
Message initial: 18 mai 10 17:01:45 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 21 juin 10 16:12:03 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 18 mai 10 17:25:24 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 27 avr. 11 15:40:00 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 19 mai 10 10:59:29 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 21 juin 10 16:12:02 GMT+02:00]

Publié le 19 mai 10 13:55:32 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 19 mai 10 13:56:12 GMT+02:00
Luc B. dit:
Ahhhh, Ida ! Quelle femme ! Elles n'étaient légions, les actrices, à Hollywood à déclarer : dorénavant, je produis et réalise mes films, pour parler de sujets que les hommes n'abordent pas.

Je crois me souvenir que Ida Lupino est la première actrice américaine à avoir tourné les seins nus, face caméra ? Le temps d'un plan, filmée en buste, elle marche derrière des buissons. C'est le souvenir que j'ai, mais je ne pourrais pas préciser les choses davantages. Dans "Outrage" ??? Ou au début de sa carrière ? Peut-être as-tu la réponse...

hey ! 300 chroniques ! Bon anniv...

En réponse à un message antérieur du 19 mai 10 14:36:19 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 27 avr. 11 15:40:01 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 19 mai 10 15:23:17 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 19 mai 10 15:25:58 GMT+02:00
LD dit:
Désolé, je ne peux pas vous aider sur ce coup-là. En plus, je n'ai vu aucun des films d'Ida Lupino réalisatrice, je l'avoue. Bon, ça fait longtemps que je sais que ça manque à ma culture... à plus forte raison si elle fait dans le topless!

Elle est effectivement excellente dans le film de Walsh... qui par ailleurs est loin d'être un de mes préférés, même s'il est parfois étrange, pour le meilleur.

Happy 300th, Ralingue. Many happy returns (of the com)!

P.-S. J'avais oublié que tu avais osé profaner La Prisonnière du désert! Bon, allez, on a tous droit à nos points aveugles... Mais tout de même!

En réponse à un message antérieur du 19 mai 10 15:34:09 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 27 avr. 11 15:40:02 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 19 mai 10 15:55:36 GMT+02:00
LD dit:
Mal filmé... Et maintenant, tu aggraves ton cas! On va laisser à Gerlan ou à Luc B. le soin de sortir les guns - il paraît même qu'il en a dans sa Benz, Luc!

Sinon, attends un peu qu'ils sortent enfin Colorado Territory et Pursued de Walsh pour en ajouter au moins deux à ta liste...

En réponse à un message antérieur du 20 mai 10 11:52:45 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 20 mai 10 12:05:14 GMT+02:00
Luc B. dit:
Je répondrais volontiers à Ralingue... mais les médecins m'ont recommandé du repos, après l'attaque dont j'ai été victime (aïe... ça fait encore mal...) suite à la lecture des propos de notre ami sur "La prisonnière"... (ouille... Bon dieu, docteur, z'avez de la morphine ?) Mon palpitant n'a pas supporté...

Même écrire trois lignes devient trop fatiguant... je me demande si je ne vais pas stopper mes commentaires, cela devient trop pénible, aïe...

LD, un gars qui trouve quelques qualités à "L'homme qui tua Liberty Valence" ne peut pas être foncièrement mauvais... Tout espoir n'est pas perdu !

Infirmière !
Docteur !
Quelqu'un ???

Publié le 20 mai 10 18:44:36 GMT+02:00
Gwen dit:
Bien vu! On ne chantera jamais assez les louanges d'Ida Lupino, grande dame du "noir", s'il en fut!

Trois étoiles pour ce film, mais cinq étoiles pour elle!
‹ Précédent 1 2 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Quelque part dans le Sud Ouest...

Classement des meilleurs critiques: 96