Commentaire client

188 internautes sur 195 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Il y eut Eru, le Premier..., 7 novembre 2001
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Silmarillion (Poche)
Avant la sortie tant attendue par nombre de fans du premier épisode de la trilogie du Seigneur des Anneaux en décembre, j'ai voulu m'offrir une petite virée dans le monde imaginaire créé par ce grand monsieur qu'est John Ronald Reuel Tolkien. Ayant déjà lu le Seigneur des Anneaux, que je compte relire par la suite, c'est tout naturellement que je me suis tournée vers le Silmarillion pour débuter cette épopée littéraire.
Le Silmarillion a été publié quatre ans après la mort de l'auteur. Cette œuvre a été mise en forme par son fils, Christopher Tolkien. Il s'agit en fait d'un recueil de textes, arrangé par ce dernier afin d'établir une suite cohérente. Le Silmarillion comporte ainsi cinq textes :
• Ainulindalë est un très beau texte très court qui nous conte la création du monde par Eru (Ilùvatar) et par les Ainur, les Bénis.
• Valaquenta, également très court, décrit les Valar (les Ainur qui sont descendus sur Arda, le Royaume de la Terre) et les Maiar (les sujets des Valar, leurs aides et leurs serviteurs) d'après les récits des Eldar (le Peuple des Etoiles, c'est-à-dire les Elfes)
• Quenta Silmarillion est le cœur du recueil et le plus long de tous ces textes : il nous conte la naissance des Premiers-Nés, les Elfes, leur séjour à Valinor, le pays des Valar, également appelé le Royaume Bienheureux. Le centre du récit est l'histoire des Silmarils, des joyaux créés par Fëanor, l'un des premiers Elfes, au pouvoir immense, car ils contenaient la Lumière de Valinor. Tolkien nous conte ainsi la lutte entre les Elfes et Melkor pour la possession de ces joyaux et la maîtrise des Terres du Milieu. Melkor, nommé plus tard Morgoth, est un Valar qui s'était tourné vers le mal.
• Akallabêth est l'histoire de la chute de Nùmenor, une terre créée par les Valar pour les Humains après la chute de Morgoth. Elle rappelle à s'y méprendre la légende de l'Atlantide. Akallabêth (l'Engloutie) se dit d'ailleurs Atalantë en quenya, la langue elfique.
• Les Anneaux du Pouvoir et le Troisième Âge conclut ce recueil en racontant la création des Anneaux de Pouvoir par les Elfes et de l'Anneau Unique par Sauron, un Maiar et le serviteur le plus dévoué de Morgoth, qui a perpétré les Ténèbres après la chute de son maître. La fin du récit marque la fin du Troisième Âge, qui correspond à la fin du règne des Elfes et au début de celui des Humains dans les Terres du Milieu.
Le Silmarillion est ainsi une œuvre extrêmement riche dans lequel on découvre pleinement l'ampleur du travail de Tolkien dans la création du monde des Terres du Milieu. Sa richesse repose sur trois aspects :
• Religieux : le parallèle entre l'Ainulindalë et la Genèse telle qu'on la trouve dans la Bible est plus que tentant. Eru serait alors Dieu et les Ainur, les Anges. Valinor devient le jardin d'Eden. Nombre de comparaisons sont ainsi offertes.
• Historique : surtout dans le Quenta Silmarillion. Tolkien évoque les grandes familles elfiques, les guerres, les royaumes, etc. d'une façon rigoureuse à la manière d'un livre d'histoire. Un chapitre est également consacré à la description géographique détaillée des Terres du Milieu.
• Mythologique : cet aspect se trouve au croisement des deux précédents. Quelques belles histoires un peu à part dans le déroulement des événements jalonnent le texte.
Cette richesse rend le texte extrêmement touffu. Il devient facile de se perdre dans les généalogies des différentes grandes familles d'Elfes, les noms de lieux souvent double car traduits dans la langue elfique, etc. Et ce malgré la présence d'une carte, d'arbres généalogiques, d'un index des noms et de quelques éléments de langue elfique fournis par Christopher Tolkien en annexes. Ces annexes auraient même plutôt tendance à perturber le lecteur si celui-ci commence à s'y référer au fil de sa lecture.

Le style ne facilite pas l'accès. Les styles devrais-je dire. Car on trouve dans le Silmarillion des changements de ton relativement abrupts. Toute la partie concernant l'historique peut apparaître très rébarbative par son style lourd et « scolaire ». Les passages plus romancés sont plus accessibles et offrent une sorte de repos au lecteur, après les très nombreuses informations qui lui ont été données.
Une question se pose souvent à propos du Silmarillion : faut-il lire le Silmarillion avant le Seigneur des Anneaux ? Question à laquelle je répondrais sans hésiter non. Bien que le Silmarillion relate des événements bien antérieurs à la Guerre de l'Anneau, il vaut mieux avoir lu le Seigneur des Anneaux avant. D'abord, parce que le Silmarillion, par son ampleur, est beaucoup plus difficile d'accès, surtout pour quelqu'un qui découvre l'univers de Tolkien. Ne pas connaître le Silmarillion n'est pas gênant le moins du monde pour se lancer dans le Seigneur des Anneaux ; les références qui peuvent y être faites sont généralement expliquées, de manière suffisamment détaillée pour que le lecteur s'y retrouve. Enfin, le dernier texte du Silmarillion comporte un bref résumé du Seigneur des Anneaux qui pourrait gâcher le plaisir de la lecture en dévoilant trop d'éléments de la fin de l'histoire.
Malgré son style et son ampleur, le Silmarillion reste une œuvre passionnante, qui apporte de nombreux éléments qui pouvaient paraître obscurs à ceux qui connaissent déjà le Seigneur des Anneaux. Cependant et à mon regret, il me semble qu'une seule lecture n'est pas suffisante pour bien saisir toute sa richesse.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-5 sur 5 de cette discussion.
Message initial: 3 janv. 10 07:19:58 GMT+01:00
Voilà un commentaire plus qu'utile alors un mot: Merci !

Publié le 1 mai 10 19:49:59 GMT+02:00
je retrouve bien l'atmosphère que procure les lectures de Tolkien, avec tout le plaisir et la difficulté à lire son oeuvre.il est vrai que parfois les généalogies et les cartes embrouillent mais elles fixent certaines choses; je crois qu'il faut se familiariser avec le style et les nombreux personnages pour apprécier. de toute évidence, ces textes nous transportent dans des limites bien agréables à fréquenter.

Publié le 15 déc. 12 19:46:27 GMT+01:00
Mijo dit:
[Les clients n'ont pas estimé que ce message apportait quelque chose à la discussion. Voir le message quand même. Voir tous les messages jugés inutiles..]

Publié le 1 janv. 13 19:18:17 GMT+01:00
Benoît D dit:
Merci pour votre commentaire riche en détail.
En effet, si on se contente de "style trop scolaire" et "beaucoup trop de personnages", on n'achetera jamais le Silmarillion. Par contre grace à Lorelei, on comprend ce que Tolkien avait en tête depuis le début.
J'ai hâte de me "perdre" dans le Silmarillion et de saisir toutes les nuances de cette oeuvre gigantesque.

En réponse à un message antérieur du 5 avr. 14 20:21:24 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 5 avr. 14 20:24:34 GMT+02:00
Gem'inga dit:
M-Jo Mercadier, vous avez raison, le Silmarillion n'est pas pour vous: le qualificatif que vous attribuez au remarquable commentaire de Loreler le montre bien…
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.2 étoiles sur 5 (89 commentaires client)
5 étoiles:
 (50)
4 étoiles:
 (23)
3 étoiles:
 (7)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (6)
 
 
 
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 1,00
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Saint-Etienne, France

Classement des meilleurs critiques: 50.461