undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Commentaire client

17 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 No(r)way home, 7 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Utoya (Broché)
C'est le livre ultime. Le roman terminal d'un geste extrême. La mort au cube, sur cette île. il n'y a rien a commenter ici. Tout est, sera, et peut être dit car, "dans l'ensemble", nous connaissons l'histoire-même si ici, tout est nouveau, pour le moins- tout est inédit, par la manière de dire, de montrer. Après lecture, nous "savons".

Reste l'essentiel; un texte immense, un Moloch littéraire, monolithique, impressionnant, effayant et séduisant comme le diable. Une telle force se dégage, au fil des pages sanglantes, que nous succombons devant cette machine implacable. Roborative, galvanisante, un instant on tente de se ressaisir, de prendre du recul, de fuir comme ces victimes de l'île, mais non, soyons honnêtes, l'écriture de Laurent Obertone est plus forte que tout, que l'événement, que Breivik lui-même.

Utoya bat la littérature sur le seul terrain qui lui octroie encore une raison d'exister,: celui du mal. "On ne fait pas de bonne littérautre avec de bons sentiments", et Laurent Obertone s'applique, en vainqueur, a rendre hommage à ce mot de Gide.

C'est une expérience physique, un combat en 12 rounds. Il faut accepter ce point de rupture pour acceuillir comme il se doit la dimmension extraordinaire, tantôt glaciale et mécanique-ici clinique- tantôt paisible et détachée, quasi-poétique de ses plus belles phrases-aussi horribles que soient les actes et les pensées.

Laurent Obertone bâtit à son rythme une oeuvre dont on devine à peine les contours,le flou lui sied plutôt bien. Souhaitons lui de durer, d'échapper aux balles. Sinon nous n'auront plus rien à lire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 8 sept. 13 10:28:03 GMT+02:00
Je cite "Utoya bat la littérature sur le seul terrain qui lui octroie encore une raison d'exister,: celui du mal."On ne fait pas de bonne littérautre avec de bons sentiments", et Laurent Obertone s'applique, en vainqueur, a rendre hommage à ce mot de Gide."
On ne voit pas trop ce que Gide vient faire là dedans et la raison pour laquelle le mal serait la seule raison d'exister de la littérature (????). Encore un préjugé obertonien apparamment. On pourrait aussi dire sans contredire Gide que les mauvais sentiments ne suffisent pas à faire de la bonne littérature. Certains qui s'extasient ici devant l'écriture d'Obertone n'ont certainement pas beaucoup lu auparavant. S'ils veulent des textes violents et bien écrits ils en trouveront dans des polars de la série noire et autres qui pour certains sont très réalistes. Le problème c'est qu'ils auront du mal à y trouver l'idéologie réactionnaire d'Obertone qui est finalement la seule caractéristique originale de ses livres et la cause de son succès auprès d'une certaine frange de la population française.

En réponse à un message antérieur du 8 sept. 13 21:48:48 GMT+02:00
De quoi je me mêle?
Apparement vous êtes en guerre, et bourré de préjugés. Je ne vois pas-ou trop bien- ce que vous, vous venez propager ici mais cela n'a rien à voir avec la littérature. Créez un blog, allez sur facebook mais évitez nous vos remugles d'indigné, et allez traîner votre morgue du "bon côté" de la frange-Merci aussi de ne pas répondre à ce message, pas de temps à perdre avec les maîtres-chanteurs de la bien-pensance. il y a des endroits pour ça.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation