Commentaire client

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La tornade US., 10 avril 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Skid Row (CD)
1989. On avait peur que le genre (Metal US) commence à être un peu sclérosé. Entre le nettoyage au karcher du Thrash puis du Death et les balbutiements du Grunge qui allait faire pas mal de dégâts, y avait-il encore une place pour ce genre musical ?
La réponse est oui. Et pas qu'un peu. Une bande de furieux déchaînés sortis de nulle part nous balançait cette bombe survitaminée dès le début de l'année.
Lancés par un certain Bon Jovi, les Skid Row sont bien plus vindicatifs que leur mentor. Il faut dire que ce n'était pas très difficile... Un héritage toutefois lourd à porter et dont le groupe va se dépêcher de se débarrasser. Ils ont d'ailleurs, à mon goût, été associés un peu vite au style que l'on appelle maintenant "Hair Metal" alors qu'ils sonnent bien plus Heavy que la plupart des groupes de cette mouvance.

Mais passons au contenu.
Dès le premier morceau, "Big guns", ça envoie comme il faut. On en prend plein les écoutilles. Le chant du tout jeune Sebastian Bach est puissant, les choeurs sur le refrain sont énormes. Enorme, c'est aussi le mot qui vient à l'esprit en ce qui concerne le son (Michael Wagener derrière la console). Pas le temps de respirer que déboule un "Sweet little sister" monstrueux. On sent que les influences sont plus à chercher du côté des groupes de Heavy que des groupes de Glam. Puis arrivent les tubes "18 and life" et "I Remember you", deux power-ballades puissantes et mélodiques et l'hymne "Youth gone wild" (bien des groupes aimeraient avoir un titre de cette force). Du heavy "Piece of Me" au speedé "Makin a mess", pas un morceau faiblard. Pour l'anecdote, le morceau "Here I am" illustrera un sketch des inconnus sur un groupe de Metal (évidemment). Fait suffisamment rare pour être souligné.

Skid Row entre directement dans la légende avec son premier essai et confirmera avec son deuxième album (Slave to the Grind). Deux albums qui continuent d'influencer les groupes de Metal encore aujourd'hui.
Mais la suite ne sera pas à la hauteur et le départ du charismatique chanteur après le très moyen Subhuman Race va laisser le reste du groupe sur le carreau. Dommage car un bel avenir s'ouvrait alors devant eux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 13 avr. 10 20:37:36 GMT+02:00
fifi59 dit:
Salut Orion !
Oui, un chouette album...que je n'ai plus écouté depuis un bon moment mais après cette chronique, ça ne saurait tarder !
A plus !

Publié le 25 avr. 10 00:53:02 GMT+02:00
Coffa dit:
Faut que je réécoute... A l'époque il me semble qu'à part les 2 premiers morceaux je n'avais pas été emballé, alors que tout le monde les portait au pinacle.
Merci en tout cas pour tes listes année par année, bien utiles.

En réponse à un message antérieur du 25 avr. 10 09:47:54 GMT+02:00
orion dit:
Merci.
C'est assez subjectif évidemment mais si ça peut être utile...
Ca me fait penser qu'il faudrait que j'en refasse quelques unes antérieures à 1983... ;-)
@+

En réponse à un message antérieur du 10 sept. 14 14:49:38 GMT+02:00
megaotal dit:
un sketch méconnu des inconnus sur le jeune tommy.un anglais trés propre sur lui,sauf quand il joue du skid row...!!!!
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.7 étoiles sur 5 (7 commentaires client)
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

orion
(TOP 100 COMMENTATEURS)   

Lieu : Vinland

Classement des meilleurs critiques: 81