Commentaire client

90 internautes sur 102 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Epique!!!, 16 novembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chinese Democracy (CD)
Un peu d'histoire:

1996: Guns n' roses entre en studio pour enregistrer un nouvel album. Le groupe se desintègre, Axl Rose, despotique, impose sa vision du groupe aux autres membres. Ceux ci vont peu à peu quitter le navire, lassés par les methodes de travail instauré et l'esprit de groupe qui s'était envolé.
Le chanteur, qui possède les droits du groupe depuis le debut des années 90, recrute de nouveaux employés pour qu'ils composent et enregistrent des kilomètres de bandes d'instrumentaux.
La maison de disque pousse le groupe a sortir quelque chose, et donne des moyens illimité à axl pour l'enregistrement de l'album. Les sesssions s'éternisent. Le Nain Roux, englué dans la depression et les problèmes juridiques, est incapable d'ecrire ou d'enregistrer quoi que ce soit. Les plus grand nom se succèdent à la production, les meilleurs musiciens, les meilleurs studio loués a longueur d'année... En 1999 les choses commencent enfin à se debloquer et quelques chanson voient le jour.
2001: Retour de Guns n' Roses sur scène pour quelques dates. Quelques chansons sont dévoilées. L'attitude est la, mais les morceaux sont différents...
2002: Tournée nord américaine avortée par les promoteurs. Alors que la sortie de l'album semblait imminente, GNR retourne se terrer dans les studios... 3 albums complets seraient déjà enregistrés à cette période.
2006: Après de nouveaux mouvements de musiciens, GNR entame une tournée triomphale de plus d'un an.
Mais seulement... Pas d'album...
2008: Voici enfin venu le moment de mettre dans le lecteur l'album qui aurait du sortir en 2002. Celui ci a été à peine remanié depuis.

La critique:

Chinese Democracy est un peu un "copier/coller" de nombre d'influences, de parties de guitares, de styles, de mélodies, de pistes sonores superposées... Un album surproduit, qui puise sa force dans son escence même: Il n'aurait jamais du sortir.

-- Tout commence par cette intro pesante, et ce brulot rock au riff assasin, "chinese democracy"... Qui en 4 minutes montre que Guns n' roses n'a pas perdu sa hargen et sa pèche, mais annonce aussi l texture sonore des 14 titres: C'est dense, épique, ça abandonne tout le coté blues des 5 premiers albums et plonge dans la musique du 21eme siècle telle qu'on pouvait la voir en 1999.

--Vient ensuite le très pechu "Shaklers Revenge", sorte de morceau de Nine Inch Nail sur lequel on aurait posé des parties de guitares hallucinées. La voix d'axl et de nouveau très travaillée, comme si il refusait de se devoiller trop vite...

-- "Better" est un morceau, comme beaucoup sur l'album, qui peut aussi bien se refferer aux anciennes relation amoureuses d'axl (Stephanie Seymour en tête) qu'au anciens membres de GNR. Le morceau est très surprenant, très carré, avec un refrain la encore très accrocheur et ce break central très heavy. Hormis l'outro bluesy de Robin Finck, les parties de guitares du fantome du déjanté Buckethead (Omniprésent sur la galette, mais hors du groupe depuis 2004) sont d'une belle efficacité. Premier Single de l'album.

-- "Street Of Dreams" est la première ballade de l'album, mais la rythmique est appuyée et le mix entre pianos et guitares est du plus bel effet. La encore Axl se torture a ressaser les mêmes vieux souvenirs sur Stephanie Seymour. Le disque dans sa globalité traite des sujets chers a Axl: Sollitude, Isolation, Peur, Haine, Frustration.

-- "If The World "est un ovni, un groove lent et quasiment hip hop et des guitares tranchantes mixée a du flamenco. Le genre de chose que n'auraient pas pu faire axl avec le line up originel du groupe.

-- "There Was A time" est pour moi un des chefs d'oeuvres du disque. Une montée en puissance, d'un lendemain de cuite difficile vers les sommets epiques de mélodies de guitares à couper le soufle. Les arrangements sont dantesques. Arriver à faire sonner aussi bien un tel bordel relève du miracle.

-- "Catcher In The Rye", composé avec Brian May de Queen, est un morceau vraiment touchant, qui file le sourire. Un de ses morceaux qui donne la courage de se lever la matin pour aller taffer, d'affronter tous ces cons.

-- "Scrapped" est dans la même veine au niveau de la vibe. Mais c'est un morceau très rock qui aurait eu sa place sur les precèdents albums s'il n'y avait pas ces arrangements de voix très spéciaux (Axl Rose a beaucoup écouté Queen et ça s'entend) "No one gonna stop us now"... Reprise de confiance?

-- "Riad And The Bedouins" est la pour rabaisser le moral des troupes. La frustration, thème redondant, est de retour, dans ce morceau aux guitares insaisisables. Du Led Zepellin 3 sous amphetamines, téléporté dans l'espace.

-- "Sorry" est un reglement de compte sous fond de "Epic Doom Metal". Buckethead y livre un numero impressionant. Tout le monde en prend pour son grade (Anciens membres, presse...). Parfois proche de Pink Floyd, le morceau surprend et demande plusieurs ecoutes avant d'etre apprivoisé. Un autre grand moment de Chinese Democracy. "It's harder to live with the truth about you Than to live with the lies about me"

-- "IRS" parle des procés... Les couches de grattes vigoureuses se superposent allègrement sur ce mid tempo efficace.

-- "Madagascar". L'ile s'éloigne peu à peu du continent africain chaque année. Je vous laisse faire le parallèle avec Axl Rose et surtout je vous laisse decouvrir ce morceau remarquable de bout en bout. Ca ne ressemble a rien de ce que GNR a pu enregistrer entre 1987 et 1993, alors bien sur certains fan old school detesteront. Mais il faut reconnaitre que ça ne jette.

- "This I love" n'est pas une reprise venue de "Queen 2" ou "A night at the opera", mais bien un morceau original. Sortir un morceau aussi gnan gnan et naif sans se vautrer releve la aussi du miracle. Ca tiens la route, c'est beau, perso j'adore.

- Dans un epique "Prostitute" s'adressant peut etre bien directement aux fan ou à l'industrie du disque, uncle axl offre un final pop riche en arrangement et claviers ne tout genre, donnant à cet album varié un climax redoutable de melancolie.

Guns n' roses est mort quand "Appetite for Destruction " est sorti, en 1987. Aucun groupe ne peut survivre à ça. Comme un big bang. Et de toutes les planètes qui en decoulent, celle d'axl rose et ses mercenaires et la plus eloignée de se soleil Rock N' Roll. Il repousse les limites de ce qu'on pouvait imaginer d'un disque de Guns n' Roses.

Les guitares sont travaillées desormais commes des orchestrations de cordes. Les arrangement sont omnipresents. Le ton est agressif, provocateur, melancolique, hystérique. C'est du Guns N' Roses. Comme "appetite" en son époque, "Chinese Democracy" resume toutes les influences de ses (Trop nombreux?) musiciens et les envoie valser au plafond.

Ce disque n'est peut etre pas un classique instantané, mais c'est un bel instantané de ce qu'étaient ces chanson a un moment donné. Ces chansons qui n'étaient peut etre pas destinées a sortir un jour.
Chinese democracy est surproduit, pretentieux, mais chiense democracy est un disque sans concessions, un brulot Rock comme pratiquement plus personne ne sait ne faire aujourd'hui.

J'ai attendu ce disque pendant plus de 11 ans.
Et le pire, c'est que je ne suis même pas décu... ;)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-5 sur 5 de cette discussion.
Message initial: 7 déc. 08 12:05:02 GMT+01:00
RazLgum dit:
Belle critique Collette, je suis pas un fan pur jus comme toi, mais je vois c'que tu veux dire: j'ai acheté l'album hier et il m'a tenu éveillé toute la nuit, j'étais sidéré par sa richesse et son unité, arrivé au bout il fallait que je le réécoute pour être sûr d'en lècher tout les recoins, excuse la métaphore un peu dégoutante;) mais il y a comme un puissant fluide qui s'installe entre moi et cette album. Trop puissant.

Publié le 4 févr. 09 14:32:23 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 4 févr. 09 14:33:18 GMT+01:00
fifi59 dit:
Salut !
Quelle belle chronique exhaustive !
Depuis la sortie du cd, j'hésite à l'acheter, même si j'apprécie la diversité de la musique proposée (j'ai écouté quelques titres entiers et quelques extraits).
Bon, c'est vrai qu'il faut faire des choix, et les sorties Metal sont de telle qualité que cet album n'est pas une priorité.
Cependant, lire des critiques comme la tienne contribue à ce que cela évolue !
A plus !

Publié le 11 févr. 09 11:19:21 GMT+01:00
El Niño dit:
Cet album est vraiment mais alors vraiment NUL ,la majorité des titres sont un mélange de PIANO avec de la guitare qui est trés trés loin d'être du SLASH.Ce n'est même pas du Hard Rock,ni du Guns n roses mais tout simplement du ""grand"" Axl dans toute sa splendeur !!!!!!!!!!!!!!!C'est vraie que cet album n'aurait jamais dût sortir!!!!!!!!!!!!!!!!!

Publié le 20 août 09 00:03:08 GMT+02:00
Joli commentaire, bravo.

Publié le 22 avr. 12 13:56:47 GMT+02:00
Dany VH dit:
Mieux vaut tard que jamais, je viens de lire ce commentaire: bravo, il témoigne d'une passion sincère. C'est le seul que vous ayez écrit, domage, j'en aurai volontier lu d'autres.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 1.070.526