Commentaire client

33 internautes sur 43 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Trépidant !, 24 septembre 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : World War Z [Combo Blu-ray + DVD - Version longue inédite] (Blu-ray)
Adaptation partielle du roman de Max Brooks (fils de Mel), World War Z ne traite pas l'invasion zombiesque du globe via le regard de multiples protagonistes, mais s'axe au contraire sur le destin d'un seul homme, Gerry Lane. Ancien cadre de l'ONU, il n'aura pas d'autre choix que d'abandonner sa famille pour reprendre du service et partir à la recherche du patient 0.

Réalisé par Marc Foster (Neverland, Quantum of Solace...), le long-métrage s'avère être un excellent mélange entre films de genre (le sang et les tripes en moins, PG-13 oblige) et blockbusters. Du côté des séries B horrifiques, il semble puiser le climat anxiogène et une urgence qui suinte de la pellicule (les scènes dans l'immeuble abandonné et sur le tarmac de Corée du Sud, la vitesse des zombies et la séquence finale en sont les témoins) et le message politiquement incorrect (aucune classe sociale n'est épargnée, les institutions étatiques sont incapables d'endiguer le fléau, la manipulation par les élites n'est pas en reste). A l'inverse, les effets spéciaux démentiels (la prise de Jérusalem est tout simplement incroyable !) tendent plus du côté des grosses productions hollywoodiennes. Furieusement bon tourbillon de divers influences, mais surtout œuvre de qualité qui ne prend pas le public pour un imbécile, World War Z mérite de faire date, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, bien que mettant en scène des séquences hallucinantes de gigantisme (tant du point de vue des attaques de masse de zombies que de par la globalisation du phénomène), Foster ne perd jamais de vue que ce qui rend un film réussi, c'est avant tout un scénario et des personnages crédibles. Malgré certaines concessions scénaristiques (telle le petit garçon mexicain) visant de toute évidence à amadouer la censure, l'histoire se suit donc avec intérêt, ne sombrant jamais dans le cliché jusqu'au-boutiste (on n'est pas chez Roland Emmerich !), et faisant subir à Brad Pitt un nombre conséquent d'épreuves et de défaites.
Du côté de ce dernier, aucune fausse note n'est à déceler : parfait en père de famille, il est immédiatement attachant -et l'on peut dés lors trembler pour lui à chaque nouveau rebondissement. Pas en reste, sa famille (excellente Mireille Enos dans le rôle de l'épouse) est en harmonie avec cette volonté « d'homme normal » : on croit immédiatement en leur relation, finalement banale, de couple. Un Brad Pitt qui n'est donc pas un héros, mais au contraire un homme de l'ombre -un choix judicieux, allant à l'encontre de la plupart des blockbusters contemporains.

De plus, un autre bon point à mettre au crédit du réalisateur est sa volonté de ne pas jouer sur le terrain de la surenchère permanente. Le final du film devait ainsi être à l'origine une bataille gigantesque en Russie (quelques plans peuvent d'ailleurs être aperçus lors de la scène pré-générique). Mais Marc Foster décida, contre toute attente, d'en faire une longue séquence, presque intimiste mais en permanence captivante. Une sorte d'épreuve finale pour Gerry Lane, qui, de par ses choix et ses actes, acquerra presque un caractère christique. Remarquable de sobriété, de suspense et de beauté...

Enfin, la réalisation est irréprochable. Les prises de vue sont réussies, passant par exemple d'un gros plan de visage effrayé à un plan large apocalyptique, qui parvient en quelques secondes à nous montrer à la fois drame intime et carnage de masse. Bien qu'un peu trop agitée lors de l'explosive séquence d'introduction, la caméra ne sombre cependant jamais dans des mouvements à la brusquerie rendant tout mouvement illisible. Toujours placée judicieusement, cette dernière épouse l'action à la perfection, apportant grandement à la tension presque permanente de World War Z, encore rehaussée par la très bonne musique de Marco Beltrami (Scream, Hellboy...).

On pourrait certes polémiquer sur le fait que les « zombies » devraient plus être nommés « infectés » qu'autre chose, mais qu'importe : en dépit des difficultés de tournage et de production, World War Z s'avère être une réussite pleine de cœur, qui mérite assurément le succès surprise qu'elle a eu au box office. Vivement la suite, qui, je l'espère, frappera aussi fort sans pour autant perdre cet humanisme qui contribue grandement à l'immersion ressentie devant ce très bon film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 4 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-8 sur 8 de cette discussion.
Message initial: 1 oct. 13 13:23:25 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 1 oct. 13 13:23:52 GMT+02:00
VU même si je suis en desacord total avec votre opinion . Voir mon post assassin !
En quoi trouvez vous Mireille Enos exceptionnelle dans ce rôle passe partout ? Quelles ont été les difficultés de tournage ?

En réponse à un message antérieur du 1 oct. 13 18:03:28 GMT+02:00
matt dit:
Bonjour,

Concernant Mireille Enos, je la trouve en effet excellente dans ce rôle de mère "passe partout", pour vous reprendre. On est bien loin des clichés véhiculés par de nombreux blockbusters, où la femme principale est sexy et forte, d'où le fait qu'il ne soit pas difficile de croire en ce couple, finalement lambda. De plus, elle parvient à retranscrire avec pudeur, de mon point de vue, les douleurs éprouvées lorsque l'être aimé est loin, et qui plus est en danger.
Concernant cette fois-ci les difficultés de tournage, elles ont été nombreuses, au point de décaler de 7 mois la sortie du film (qui était initialement prévu pour décembre 2012). Marc Foster, d'après les rumeurs, aurait perdu pied face à l'ampleur de la tâche, les scénaristes ont été virés plusieurs fois en cours de tournage, d'où des réécritures incessantes qui ont entraînées de nombreuses prises additionnelles et une explosion du budget (initialement de 115 millions, il est monté à 170 millions et des poussières). WWZ est donc en quelque sorte un miraculé, sur lequel personne ne misait un kopeck avant son succès estival surprise.
J'ai également lu votre critique du film, et suis d'accord avec vous sur plusieurs points : plus de gore n'aurait pas été un mal (mais aux vues des risques pris par la production, le fait demeurait inenvisageable), et Brad Pitt, que je trouve pourtant bon, n'incarne pas un personnage : il est lui-même (les scènes de famille ont d'ailleurs été pour la plupart improvisées). Heureusement pour lui, donc, que sa personnalité corresponde au rôle. Mais je vous l'accorde bien volontiers : il pourrait au moins penser à changer de coupe de cheveux d'un film à l'autre !

Cordialement,

Matt.

En réponse à un message antérieur du 25 nov. 13 22:15:45 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 25 nov. 13 22:18:13 GMT+01:00
Excellent commentaire. J'ai opiné du chef tout au long de la lecture.
Je souhaiterais toutefois vous corriger sur la musique. Celle-ci est effectivement excellente, mais le -magnifique - thème principal est de Matthew Bellamy, du groupe Muse. Ce morceau se nomme "Isolated system", il est dans leur dernier album : The 2nd Law
Cordialement
PS. pour ma part, je déteste le gore, donc qu'il y en ait pas ou peu m'allait très bien ! :)

En réponse à un message antérieur du 28 nov. 13 13:11:04 GMT+01:00
matt dit:
Merci pour cette précision que j'ignorais à propos du très bon thème principal !

Cordialement,

Matt.

Publié le 12 déc. 13 19:08:21 GMT+01:00
M. Sauvage dit:
Merci pour le spoil avec le président
Je viens ici pour lire un avis globale sur le film mais surtout un avis sur la qualité BR du film. Et résultat du spoil à gogo. Bravo.

Publié le 6 févr. 14 02:59:11 GMT+01:00
mireille dit:
Je trouve votre comm ironique quand vous dites que le public n'est pas pris pour un imbécile en regardant ce film. Pour tout dire je dirais u'on se fiche carrément de nous avec des scènes ridicules comme celle de l'avion. Je m'explique : d'où sort ce zombie enfermé dans ce placard et à quoi sert le soldat rescapée d'Israël ? Sans compter qu'on ne sait pas pourquoi tout ce cirque à commencer et que çà se termine en queue de poisson!! Quand à Brad Pitt on le sent pas impliqué alors qu'il est producteur c'est quand même ballot et les autres acteurs comme Mireille Enos ne servent à rien et sont sitôt.oubliés à peine leurs scènes terminées. Je vous trouve bien trop gentil et pas exigeant à l'image de ce film.

En réponse à un message antérieur du 6 févr. 14 09:59:20 GMT+01:00
Peut-être avez vous trop d'attentes par rapport à ce genre de film ? C'est un film destiné à un très large public, un blockbuster, dont la vocation est essentiellement de faire le spectacle.... Je pense qu'il ne faut pas trop lui en demander en matière d'intelligence... :)
Oui, il y a des incohérences, que vous avez très bien soulevées (surtout le zombie dans le placard de l'avion...), mais je considère qu'elles ont été placées là pour pimenter l'histoire.
En tout cas, pour un blockbuster, je trouve que World War Z a un certain mérite, il n'est pas complètement idiot non plus. Pour ma part, il m'a pas mal bousculée.
Pour la fin, je trouve qu'elle est effectivement frustrante, même si je l'ai appréciée... plein de questions restent sans réponse. Mais je suppose qu'il y a une suite prévue.

En réponse à un message antérieur du 12 mai 14 13:08:56 GMT+02:00
Le zombie n'était pas dans un placard, mais dans un ascenseur. On voit très bien l'hôtesse de l'air faire remonter le monte charge/ascenseur. Donc, le zombie a pu très bien monté dans l'avion avant son décollage. Après tout le film est impossible, il n'y a qu'a voir l'avion se craché et voire les deux protagonistes s'en sortir. C'est un divertissement, rien de plus, et à mon gout il a très bien fait son travaille.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

matt
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 407