Commentaire client

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Appfelstrudel et chantilly, 24 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sabbath Bloody Sabbath (CD)
Après leurs quatre premiers chefs d'oeuvre, les Sabbs se sont retrouvés confrontés à un problème qui allait miner le reste de leur carrière : comment faire mieux ?
Oh, le succès n'était pas un souci pour eux ; le groupe vendait toujours et attirait des foules de plus en plus énormes, particulièrement aux States. Mais un certain ennui les menaçait, comme avait pu en témoigner la production un peu uniforme de leur dernier album (influence de la coke?). Aussi - malgré trois années marathoniennes ponctuées par des enregistrements historiques et des tournées interminables - les hommes de Iommi décidèrent de s'atteler à la tâche sans plus tarder.
Le résultat : Sabbath Bloody Sabbath, un brûlot inventif et teinté de prog qui allait ouvrir une voie royale à une longue lignée d'héritiers, d'Opeth à Dream Theater.
La première chose que l'on remarque en écoutant le disque aujourd'hui, c'est à quel point il sonne «moderne». Il bénéficie en effet d'une production claire, précise et efficace, idéale pour des morceaux qui voient parfois alterner riffs plombés et finesses acoustiques en l'espace de quelques secondes (ex : l'extraordinaire «Sabbath Bloody Sabbath» ses deux riffs à défoncer le plancher et ses accords jazzy à la guitare sèche).
On notera également la participation exceptionnelle de l'improbable clavier blond du groupe Yes, Rick Wakeman. Un Wakeman qui avoue aujourd'hui que ces sessions furent certainement les plus agréables de sa vie de musicien, à tel point qu'il envisagea un temps de rejoindre les 4 de Birmingham avec lesquels il partageait le goût des plaisirs simples et de la surconsommation alcoolisée. Les dieux en soient loués, ça ne s'est pas fait. Et on ne peut que s'en réjouir en entendant le synthé boing-boing de « Who Are You », le titre le plus faible, qu' un refrain plutôt malin sauve presque du naufrage. Pourtant, la contribution de Wakeman fut loin d'être entièrement négative, comme en témoigne notamment un « Sabra Cadabra » au génial riff de guitare, que ses claviers contribuent à mettre en valeur.
Et le reste de l'album plane très haut, avec, entre autres, « National Acrobat » - un morceau qui aurait eu parfaitement sa place sur Vol.4 - et «Fluff », digne successeur de « Laguna Sunrise » dans la catégorie «vous reprendrez bien un peu de thé avant d'attaquer la choucroute».
Et puis il y a « Spiral Architect », qui est peut-être LE chef d'oeuvre de Tony Iommi, avec ses bourrasques de cordes éthérées et ses accords plaqués à la Pete Townshend. On est là à mille lieues de «Iron Man» et de «Paranoïd», mais ce morceau magnifique survolé par un Ozzy Osbourne survitaminé me file toujours des frissons, 37 ans après que je l'aie entendu pour la première fois.
Ce sacré Sabbath Bloody Sabbath recèle bien des trésors dont l'éclat ne s'est pas terni avec le temps. Des sommets que le gang du Sabbat Noir allait avoir bien du mal à égaler dans les années qui suivirent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

4.6 étoiles sur 5 (15 commentaires client)
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Jean Bal
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Lieu : Conflans-en-Jarnisy, France

Classement des meilleurs critiques: 19