Commentaire client

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Coeur de guimauve, 12 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coeur d'acier (Broché)
Brandon Sanderson est un auteur prolifique et talentueux (je pense en particulier à l'hilarante série Alcatraz contre les infâmes bibliothécaires) mais qui a la fâcheuse tendance à créer des univers aux fondamentaux trop vaporeux, qui manquent de crédibilité.

Coeur d'acier est très clairement un roman pour adolescents (on dit YA pour faire genre). Inspiré à la fois des comics américains et de la mythologie, on pourra déplorer un background post apocalyptique en carton pâte (c'est presque une caricature), et un ton globalement assez immature.
J'ai surtout trouvé l'intrigue trop convenue, prévisible, et parfois cousue de fil blanc. Les scènes d'actions (un peu confuses) ne m'ont pas ébloui et je n'ai pas toujours trouvé les dialogues très intéressants.

Ceci dit, c'est un livre que j'ai lu quasiment d'une traite. Il est agréable, rythmé, et le final est très réussi. Les personnages sonnent juste, leur psychologie est bien travaillée, le livre regorge de bonnes idées. Et c'est d'une longueur correcte, pour du Brandon Sanderson.
C'est clairement un auteur romantique qui mise tout sur l'affect, quitte à faire un peu de chantage émotionnel (c'était déjà le cas dans Elantris). Ce ne serait pas très grave si il ne négligeait pas à ce point son univers et la cohérence de ses détails.

De plus le livre souffre énormément de la comparaison avec un ouvrage aux thèmes assez proches (super-pouvoirs, dystopie), mais à l'univers beaucoup mieux maîtrisé, Magie brute pour ne pas le citer.
C'est un livre à conseiller sans aucune hésitation aux jeunes gens amateurs de dystopie, avec un coeur de cible entre 12 et 14 ans.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 16 de cette discussion.
Message initial: 13 janv. 14 10:14:35 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 13 janv. 14 10:15:35 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Bouh, quel rabat-joie !
Un très vilain commentaire, qui vise de toute évidence à humilier les lectrices de mon genre...
Alors :
1) On dit YA et non "pour ado" parce que c'est pour les lecteurs qui ne sont plus adolescents (4 portées on ne peut plus y prétendre, c'est injuste mais c'est comme ça) mais encore trèèès jeunes dans leur tête.
2) Ton § 2° et ton 3° § se regardent en chiens de faïence.
3) " si il ne négligeait pas à ce point son univers et la cohérence de ses détails" : voilà qui ne m'a jamais gênée, je suis donc "immature", "imperméable à la prévisibilité", "insensible au manque de crédibilité" et "une cible parfaite pour le chantage émotionnel".
Je suis vexée, je vais bouder.
4) Magie Brute n'est pas mieux, il est juste plus pour vieux schnoques pouilleux plutôt que pour esprits frais et pimpants.

Conclusion : pour te plaire un roman jeunesse doit absolument te faire penser au Club des Cinq ! 3:)

(toute personne qui croirait voir une manipulation éhontée et abusive du commentaire ci-dessus dans mes propos se mettrait la souris dans l'oeil)

En réponse à un message antérieur du 13 janv. 14 12:17:53 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 13 janv. 14 12:18:48 GMT+01:00
1) On dit plutôt "pour la jeunesse", non ?
2) Ouaip. Et ils hochent tous les deux la tête avec accablement.
3) On peut résumer l'ensemble de ces aveuglements par l'adjectif " Guimauvien / Guimauvienne" : quelqu'un de juvénile sans être naïf, qui gobe tout rond n'importe quel livre intelligent à partir du moment où les personnages et les émotions lui semblent crédibles. (Guimauvienne ferait d'ailleurs un très joli prénom).
4) C'est pas faux, mais les esprits frais et pimpants peuvent aussi l'apprécier, alors que l'inverse n'est pas vérifié. ^^

Le David / Courbette en question ne déparerait pas dans le club des 5 !

PS : Pour l'humiliation, je laisse ça au magasine Closer. Ils font ça mieux que moi.

En réponse à un message antérieur du 13 janv. 14 13:52:23 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Tu diras ce que tu voudras, mais moi guimauve = gnangnan = chose éc½urante de mièvrerie = chose facile à ingurgiter pour personne incapable de mâcher = chose sucrée imondément pour faire passer les autres choses moins agréable, bref,= substance pour esprits faibles, veules, dénués de toute sorte de courage hormis celui de porter des ½illères jour et nuit (un peu comme une coque Grand Apareillage, mais en plus confortable).
Cynique va !!

En réponse à un message antérieur du 13 janv. 14 14:15:22 GMT+01:00
C'est ma friandise préférée !

(certifié par COCERAPTAP*)
*comité de certification des affirmations péremptoires tombant à pic

En réponse à un message antérieur du 13 janv. 14 14:17:37 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
je note, je note...
(des cookies à la guimauve ça doit exister, non ?)

En réponse à un message antérieur du 15 janv. 14 20:45:15 GMT+01:00
Lady Lama dit:
Dépose un cookie au chocolat pour l'auteur de cette critique (copain de perception du bouquin)
Dépose aussi un cookie au chocolat pour la fan au c½ur meurtri (et un bisou)

En réponse à un message antérieur du 15 janv. 14 21:00:12 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Peuh, j'm'en moque, la suite de the WOK va bientôt tomber dans mon escarcelle, alors...
Et puis je n'ai mis que 4,5 * à celui-là ! Et ce n'est pas comme si je l'avais écrit moi-même, ce malheureux livre : BS n'est qu'un mâle après tout, il est donc faillible... 3:)

En réponse à un message antérieur du 15 janv. 14 22:31:19 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 15 janv. 14 22:32:03 GMT+01:00
J'ai bien aimé ce livre, mais je trouve que BS est une grosse feignasse, qui sait probablement qu'il a des points faibles, mais qui ne les travaille pas pour deux raisons :
- Ça marche très bien comme ça
- Il préfère se vautrer dans ses personnages plutôt que de travailler en amont ses univers (dont la majorité de ses lectrices se contrefichent d'ailleurs)

Conclusion : BS a bien raison, et il va continuer à pondre 2000 pages par an (minimum) en se contentant de modifier les décors de ses livres a minima, et continuer à écrire toujours la même histoire. (le bien contre le mal, la liberté de penser contre l'obscurantisme religieux et elle & lui = l'amour plus fort que la mort)

En réponse à un message antérieur du 16 janv. 14 11:29:14 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Hola, hola, grosse feignasse, comme tu y vas !
Oui mais non.
Alors oui il ne cherche peut-être pas/plus à améliorer ses points faibles, mais :
Non, parce qu'il est fort possible qu'il ne les voit pas vraiment. On a déjà eu une houleuse et constructive conversation à ce propos et je maintiens qu'il peut être excessivement difficile pour un auteur de prêter attention à des failles qui à ses propres yeux n'en sont pas, puisqu'elles correspondent à des traitements qui, dans nos lectures, nous indiffèrent. Par exemple, je suis totalement imperméables aux scènes d'action, bonnes ou mauvaises je ne sais pas faire le tri, tout ce que je sais c'est que plus elles sont courtes mieux je m'en porte ! Pour un autre exemple criant, prenons ce brave Scalzi. De toute évidence les personnages n'ont d'intérêt pour lui que comme outils à dérouler le récit, c'est particulièrement net dans Redshirts, dans lequel il est impossible de cerner les personnages, à commencer par leur sexe, il faut le faire quand même ! Et quand on pense que ce bouquin a reçu un award, devant Loïs et son Captain Vorpatril's Alliance, les bras m'en tombent.
Alors oui, BS fonce certainement tête baissée, négligeant de peaufiner ses faiblesses qui ne le gênent sans doute pas du tout (je te rappelle que ton avis sur Elantris est très mitigé alors qu'il reste pour moi l'une de mes meilleures lectures tout confondu, un chef d'oeuvre), se focalisant sur les choses importantes à ses yeux - et à ceux de son lectorat.
Et oui, StellHeart a un petit côté écrit-pour-des-ados, mais ça c'est très américain, ce côté sans complexe et technique, cette maîtrise de l'effet sur le lecteur (qui atteint des sommets de virtuosité avec Hunger Games par exemple, livre qui m'a paru, entre autres choses, très froidement et très rudement maîtrisé par la main de fer de l’auteur).
Et on imagine aussi très bien que ce livre a été écrit en vue d'une possible adaptation ciné, en prenant les thèmes porteurs du moment et en réutilisant des thèmes qui lui avaient déjà bien réussi dans ses autres romans. C'est un peu rapide sans doute, mais vu la qualité du résultat, je ne vois pas de quoi je me plaindrais.
Mais non, alors par du tout, non, non, non, BS n'est pas feignant, c'est un gros bosseur au contraire, productif par passion et pas par avidité. S'il a un défaut c'est d'être boulimique, de commencer plusieurs séries à la fois, de tâter différentes choses, ado ici, plus jeunes lecteurs avec The Rithmatist, des novellas, de la fantasy, de la SF.
Je le vois plutôt comme un boulimique que comme un feignant, moi ! Et je comprends pleinement sa tentation, tout ce qu'il écrit lui réussit, il est soutenu par son éditeur (qui lui, en effet, ne voit pas l'intérêt de lui pointer ses faiblesses puisque ses écrits enthousiasment toujours autant ses lecteurs), par son lectorat et n'a pas à se soucier de gagner sa vie avec un "vrai boulot".
Quel veinard, ce Brandon...

En réponse à un message antérieur du 16 janv. 14 11:32:32 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 16 janv. 14 11:34:56 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
J'oubliais !
"se vautrer dans ses personnages" : pff, Jane doit se retourner dans sa tombe... Quand à moi, pour qui les personnages sont au bas-mot 80 % d'une histoire, je passe mon tour.
"travailler en amont ses univers" : peut-être ici, OK, mais certainement pas dans Mistborn et ab-so-lu-ment pas dans ways of kings ! C'est un des univers les plus aboutis que j'ai pu lire, imaginatif et fascinant. Bon, ça sort en français sous peu, mais c'est si brandonsandersonien que je ne te le conseille pas.
Et pour ta si peu charitable conclusion, c'est très mesquin et même un peu ridicule comme argument : la très grande majorité des auteurs tournent avec leurs thèmes favoris, c'est naturel et seuls ceux qui ne les apprécient pas s'en plaignent, forcément. Jette un oeil sur tes auteurs favoris, tu verras qu'ils ont tous ce même prétendu défaut !
(gros jaloux, va ! c'est pas beau tu sais...)
‹ Précédent 1 2 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.0 étoiles sur 5 (6 commentaires client)
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 14,90
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur