Commentaire client

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Progressive et vanité, 22 janvier 2014
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Theory of Everything (CD)
Les amoureux du renouvellement continuel, de la révolution musicale permanente, de la progression en rock progressif savent déjà tous qu'Arjen Anthony Lucassen n'est pas franchement le musicien, compositeur, arrangeur et producteur apte à leur donner des émotions en adéquation avec leurs folles attentes. De fait, ce Theory of Everything est tout sauf une surprise... C'est de l'Ayreon pur jus !

Évidemment, la maison de disque, à qui il faut bien du grain à moudre, l'aura vendu tout autrement mettant en avant la pléthorique liste de guest-stars toutes plus prestigieuses les unes que les autres qui servent, en fait, de cache-misère à un album on ne peut plus routinier. Pas qu'on ne soit pas ravi d'entendre Steve Hackett glisser un solo dont il a le secret, de retrouver un Keith Emerson plutôt discret dernièrement dans des exactions "clavieristiques" typiques de son légendaire E.L.P., ou d'entendre ce vieux grigou de John Wetton jouer des cordes vocales dans un des rôles du concept album. Non, vraiment, aucune mauvaise nouvelle dans les performances de ces vieilles barbes toujours vertes. Là où le bas blesse, sur un album globalement correct, c'est dans l'usure d'une formule qui commence sacrément à dater.
Parce que depuis les débuts de son projet progressif, l'ex-Vengeance, groupe batave de hard'n'heavy assez peu exceptionnel, Arjen Anthony Lucassen a, plus ou moins, toujours creusé le même sillon d'un symphonic metal prog "rock-opératisé" efficace et racé mais, ultimement, bien trop dérivatif pour qu'on le prenne pour autre chose qu'un substitut d'un passé plus glorieux. Il y bien eu quelques vrais bons moments (Into The Electric Castle en 1998, The Human Equation en 2004) mais rien, fondamentalement, qui permette aux amateurs du genre de s'enthousiasmer plus que de raison. D'autant que, présentement, le concept, basé dans le réel cette fois, n'a rien d’affolant et ne justifie en aucun cas le bavardage instrumental débordant d'un musicien qui doit, on n'en doute pas, beaucoup s'amuser en studio. Épisodiquement, on s'amuse avec lui mais pas suffisamment souvent pour être captivé.
Alors oui, c'est bien joué (bien exécuté diraient ceux qui voient dans ce genre d'exercice de vanité la mort de la Musique majuscule), bien produit. Est-ce assez ? Pour certains peut-être, pour moi non.

Finalement, à trop s'éparpiller dans trop de projets, à délayer son inspiration tous azimuts (Ambeon, Finch, Guilt Machine, Star One, en solo, etc.), à vouloir aussi trop en faire sur chacune de ses sorties discographiques, on se dit que Lucassen a fini par se perdre, par redonder plus que de raison et que le résultat est là, criant d'évidence, dans ce Theory of Everything si plein de tout qu'il n'aboutit à rien. C'est d'autant plus dommage que le garçon possède un vrai potentiel qu'il noie malheureusement dans sa "mer de groupes". En un mot comme en mille, Arjen, concentre-toi boudiou !

Vocalists
JB (Grand Magus) as The Teacher
Sara Squadrani (Ancient Bards) as The Girl
Michael Mills (Toehider) as The Father
Cristina Scabbia (Lacuna Coil) as The Mother
Tommy Karevik (Kamelot, Seventh Wonder) as The Prodigy
Marco Hietala (Nightwish, Tarot) as The Rival
John Wetton (Asia, UK, ex-King Crimson, ex-Family, ex-Roxy Music) as The Psychiatrist
Wilmer Waarbroek - backing vocals

Musicians
Arjen Anthony Lucassen - electric and acoustic guitars, bass guitar, mandolin, analog synthesizers, Hammond, Solina Strings
Ed Warby - drums, percussion
Rick Wakeman (ex-Yes) - synthesizer solo on "Surface Tension", piano
Keith Emerson (ex-Emerson, Lake & Palmer) - synthesizer solo on "Progressive Waves"
Jordan Rudess (Dream Theater, ex-Liquid Tension Experiment) - synthesizer solo on "Progressive Waves"
Steve Hackett (ex-Genesis) - guitar solo on "The Parting"
Troy Donockley (Nightwish) - uilleann pipes, whistles
Ben Mathot - violin
Maaike Peterse (Kingfisher Sky) - cello
Jeroen Goossens - flutes, bass flute, piccolo, bamboo flute, contrabass flute
Siddharta Barnhoorn - orchestrations
Michael Mills (Toehider) - Irish bouzouki

2,5/5
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Stefan
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Lieu : Paris, France

Classement des meilleurs critiques: 17