Commentaire client

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un roman insaissable, 12 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Among Others (Format Kindle)
"Among Others" est censé être un roman fantasy, d'ailleurs il a été nominé pour le Nebula. Mais le lecteur espérant se plonger dans un monde imaginaire clinquant de personnages extraordinaires et de faits héroïques en sera pour ses frais. Il ne se passe RIEN dans le roman, il n'y AUCUN rythme et paradoxalement je l'ai lu sans difficulté. Ce roman raconte une année dans la vie d'une jeune fille. Cela parle-t-il de l'adolescence? de la famille? de l'amitié? du deuil? du système éducatif? de la société? Un peu de tout cela, et même des romans de science-fiction (l'héroïne, si on peut l'appeler ainsi, Morwenna, est fan de SF), de la littérature en général et accessoirement de la magie et des elfes.

C'est un roman épistolaire, retranscrivant le journal intime de la jeune fille, arrachée de la famille qui l'a élevée (un grand-père et une grand-mère) pour être élevée par un père inconnu, sous le joug financier de ses trois soeurs. Elle va être envoyée en pension dans une école privée, où son accent gallois, son handicap (un vaguement mystérieux accident) et son air revêche vont l'isoler.

C'est un roman d'athmosphère, étouffant, sombre et vaguement glauque, où les seuls moments lumineux sont liés à la nature, quand Morwenna va à la recherche des elfes, et au club de lecture. Bref il n'y a qu'en s'échappant dans l'imaginaire qu'il y a du réconfort, déprimant... L'école est oppressante avec ses codes et ses élèves, elle n'offre pas une seconde d'intimité et la pression sociale est constante. La nouvelle famille de Morwenna est castratrice avec le père prisonnier de ses addictions et de ses soeurs. Quant aux soeurs, elles sont étranges, engluées dans un passé et dans des tâches récurrentes. Même l'ancienne famille de Morwenna véhicule une certaine pesanteur, avec ses rituels qui semblent d'un autre temps. Et ne parlons pas de la mère, menaçante et maléfique.

La première éclaircie dans son monde apparaîtra avec un homme dans un système culturel complètement inconnu à la jeune fille ("le père de son père", qui est juif et vit à Londres, éloigné de la famille, d'une manière "normale" et non pas "gothique" comme le reste de la famille), la seconde avec un groupe de jeunes gens eux aussi éloignés d'elle culturellement. Est-ce que finalement ce roman n'est pas plutôt sur l'identité (se perdre pour mieux se trouver?) que sur la magie, de toute manière inexplicable comme le raconte la jeune fille?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-6 sur 6 de cette discussion.
Message initial: 12 août 13 19:08:38 GMT+02:00
Guinea Pig dit:
Très bon commentaire, qui met bien en valeur le fait que ce roman est - le mot est parfait - insaisissable : il est impossible de savoir si quelqu'un va l'aimer ou non, et même de comprendre pourquoi on l'a aimé...
Et je suis bien d'accord avec toi, le thème central est intime, la construction d'un être alors que son monde s'est effondré. Et en effet la construction d'une identité, puisque la perte d'une soeur jumelle doit certainement se ressentir comme une terrible amputation (durant mon court voyage j'ai lu un très bon livre avec une ambiance un peu semblable, je vais le commenter j'espère !)
Son roman de dragons Austiniens est bien plus facile d'accès, un vrai délice. En revanche j'ai tenté il y a qqs jours sa "vieille fantasy", beuh, thanks but no thanks...

En réponse à un message antérieur du 13 août 13 17:11:14 GMT+02:00
Ouh là là !
Personne ne se fait dévorer vivant dans ce livre ? C'est nul.

En réponse à un message antérieur du 13 août 13 17:12:18 GMT+02:00
Guinea Pig dit:
Non, mais il y a la mort d'une innocente, dont la vie était à peine déclose... :/
Non ?
Toujours pas ?

En réponse à un message antérieur du 9 avr. 14 00:52:38 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 9 avr. 14 01:01:38 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 23 sept. 14 19:11:25 GMT+02:00
Non, toujours pas.
J'ai essayé de le lire, et ce n'est pas (du tout) pour moi.
Sur ce que j'en ai lu, j'ai trouvé ça ennuyeux et artificiel. (Mais qui suis-je pour juger ce chef d'½uvre ?)

En réponse à un message antérieur du 23 sept. 14 19:20:47 GMT+02:00
Guinea Pig dit:
Ennuyeux je veux bien, mais artificiel, non. L'auteur y a mis toutes ses tripes et ça se sent (no comment ^-^).
J'aurais pu l'écrire ! Enfin, j'aurais voulu :/
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.1 étoiles sur 5 (9 commentaires client)
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
EUR 6,99
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Lady Lama
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   

Lieu : Paris

Classement des meilleurs critiques: 298