undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Le vent de la plaine, 5 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vent de la plaine (DVD)
Ce western de Huston présente toujours les bons américains qui disent "bonjour Madame" aux dames en retirant son chapeau et tirent sur les indiens et leurs chevaux comme on fait des cartons à la fête foraine.
Mais bon, on est en 1959 et l'ambiance aux US est encore à la ségrégation : le western en est le reflet. Bien que, bien que... dans le film, les indiens viennent réclamer leur soeur a priori dans un esprit de conciliation et la famille de Audrey Hepburn serre les rangs autour d'elle pour la défendre. Sauf bien entendu un frère extrêmement anti indien mais qui se rachètera à la fin. Mais lui aussi à des excuses puisque son père a été tué précisemment par des indiens. En somme le manichéisme de Huston commence à s'attendrir et nous montre des indiens susceptibles d'éprouver des sentiments humains, même si pour récupérer une vague soeurette disparue depuis 20 ans de leur tribu. Pour ce faire, ils sont capables de sacrifier une cinquantaine de guerriers, ce qui sur le plan comptabilitéet stratégie n'est guère rentable, mais quand on aime, on compte pas.
Bref c'est un imbroglio psychologico-racial, un drame cornélien où rien n'est simple ma bonne dame, mais qui fonctionne malgré tous les clichés, malgré Audray Hepburn aussi peut crédible en indienne que moi en guerrier zoulou. ( mdr, la scène où les méchants blancs lui disent qu'elle est vachement bronzée et veulent savoir si c'est à cause du soleil qui a tanné son visage ( blafard entre nous) ou si elle est bronzée partout, partout.) Toute ce folklore avalé et pardonné (forgiven), il reste les grandioses décors naturels du grand Ouest sauvage, la vie âpre ds premiers colons, et les chevaux que Huston sait filmer. Pour finir je n'ai pas l'impression qu'Audray Hepburn soit doublée quand elle monte son étalon blanc et saute la barrière du ranch sans étrier, ll faut quand même le faire. Allez, Audray, ne soyons pas mesquins et retrouvons nous en 1961, trois ans plus tard dans Breakfast at Tiffany's où à mon avis tu es beaucoup plus dans son élément.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 3 juil. 15 02:10:54 GMT+02:00
CyrilKiri dit:
La ségrégation raciale aux Etats-Unis, de la fin du 19ème siècle à 1960 concerne les états du Sud (ex-confédérés), et non pas tout le pays; un accord de compensation entre le gouvernement et ces états dans le but de maintenir la paix civile et ainsi de "reconstruire" le Sud et par là même d'unifier le pays tout entier.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Tourrettes sur Loup, Région de Nice France

Classement des meilleurs critiques: 188.468