ARRAY(0xb066590c)
 
Commentaire client

24 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enfin !, 12 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Guépard (Broché)
Le chef d'oeuvre de Tomasi di Lampedusa enfin re-traduit !

De quoi redécouvrir avec plaisir l'Italie du Risorgimento au travers des yeux du prince de Salina. L'auteur retrace ici l'effondrement de l'ordre ancien et la décadence de l'aristocratie Italienne, face à la force nouvelle du pays incarnée par Tancrède le neveu impétueux, figure emblématique du futur Royaume d'Italie. Entre passé et futur, nostagie et révolte, le guépard peint une fresque splendide d'une Sicile en proie aux tourments des années d'unification du pays, mais aussi le portrait d'un homme, Don Fabrizio, témoin formidable de cette période de bouillements.

Cette nouvelle édition comporte une postface tout à fait utile pour le lecteur curieux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Classer par: Le plus ancien d'abord | Le plus récent d'abord
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 29 juin 08 16:53:27 GMT+02:00
xerxés dit:
Ecrire : "face à la force nouvelle du pays incarnée par Tancrède le neveu impétueux" est à mon sens une erreur. Tancrède se coulera dans le moule de ses ancêtres. La vraie force nouvelle est la bourgeoisie, incarnée par le rapace Sedara qui est prêt à toutes les compromissions pour arriver au pouvoir et remplacer ces aristocrates qu'il déteste d'autant plus qu'il sent bien qu'il n'est pas sur la même planète. Mille ans de noblesse ne s'acquièrent pas en sortant un sac d'or. La noblesse avait bien des défauts, mais elle possédait déjà les titres, les fonctions et la richesse, elle n'aspirait plus à rien. Les Sedara vendront leur âme pour ne jamais arriver à rien, sinon s'en mettre plein les poches avec l'excuse du changement et de la révolution.

Publié le 2 oct. 12 12:54:21 GMT+02:00
Jack Leron dit:
Une période de bouillement, vraiment ?
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.2 étoiles sur 5 (14 commentaires client)
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 22,30 EUR 21,19
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : paris France

Classement des meilleurs critiques: 14.519