undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Menuhin, en plein doute, se dépasse pour déplacer des montagnes, 10 mai 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Sonates et Partitas pour violon seul (CD)
Cette seconde version par Menuhin des sonates et partitas de BACH, enregistrée en 1956-1957 en mono, a à priori tous les ingrédients pour décevoir les admirateurs de sa première version légendaire:

- La magie musicale instinctive et techniquement parfaite de la première version a disparu : Menuhin a perdu pendant les années 50, comme tant d'enfants prodiges, ses capacités musicales instinctives, ce qui donne une certaine lourdeur et gravité qui contrastent avec l'insolence et la facilité de sa première version
- La technique et surtout la maitrise du son de son violon peut paraitre défaillantes avec un violon qui a tendance à grincer et qui semble même parfois produire des fausses notes

Et pourtant c'est une version qui ne m'a jamais quitté et dont il est difficile de trouver un équivalent dans la discographie, car on assiste à la sublimation des doutes qui assaillent ce grand artiste en train de tenter de retrouver ses moyens sur cette oeuvre qu'il aime et qu'il connait tant, ce qui donne une urgence, une dimension dramatique voire héroique unique.

Loin de se ménager pour prendre en compte sa technique un peu moins sûre (beaucoup choisiraient de soigner le son et de se ménager), Menuhin choisit de prendre cette oeuvre à bras le corps, se met en danger permanent et trouve des phrasés extraordinaires, des sonorités improbables qui viennent des tripes, une éloquence très touchante.

On peut être parfois heurté par certaines sonorités peu orthodoxes, mais je suis pour ma part ébloui par la richesse du phrasé, la cohérence des pièces du début à la fin, l'implication au service de l'oeuvre quitte à se mettre à la faute lui même.

Il y a des versions plus impressionantes techniquement et stylistiquement plus pures mais peu ont ce mélange d'implication, de cohérence et de sincérité. C'est ce mélange qui rend ce double disque si précieux, quitte à vous mettre la larme à l'oeil de temps en temps...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail
Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 13 mai 13 22:09:58 GMT+02:00
Henrard dit:
J'avoue que voila un commentaire fort intéressant car j'ai toujours et c'est sans doute bien bête de ma part, beaucoup de mal à apprécier Bach joué avant les années 70.
Merci encore pour ces arguments.

En réponse à un message antérieur du 14 mai 13 08:24:58 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 14 mai 13 08:29:39 GMT+02:00
Nicolas dit:
Pour les versions avant les années 70, je vous conseille tout de même en priorité celle-ci
Bach - Sonates et Partitas pour violon seul (Coll. Classics Recordings) lyrique et équilibrée avec un son mono excellent et pas trop de vibrato pour éviter de choquer les oreilles de baroqueux (il n'y en avait pas beaucoup dans les années 50..)
et la première version de Milstein J.-S. Bach : Sonates et Partitas pour violon implacable et taillée au laser
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Nicolas
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 43