ARRAY(0xae45e36c)
 
Commentaire client

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour entrer dans l'univers musical sacré de Bach, 28 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : J.S.Bach - Cantates BWV 21 et 42 (CD)
Ce CD comprend deux cantates de musique sacrée de Bach - en sachant que le compositeur en créa environ 200. Rappelons qu'il accoucha d'environ 250 cantates si on ajoute celles relevant du domaine profane. Avec ici la "BWV 21" - "Ich hatte viel Bekümmernis" -, qui est une des plus belles façonnées par le cantor de Leipzig ; mais aussi la "BWV 42" - "Am Abend aber desselbigen Sabbats" -, un peu moins réussie. Elles sont interprétées par des musiciens de très grande valeur, placés sous la direction de Philippe Herreweghe : la Chapelle Royale, le Collegium Vocale et des solistes connus.
La "Cantate BWV 21" nous est donnée avec une forte intensité dramatique ; ce qui la rend proche des Passions ou de la "Messe en si mineur". Elle est donc très bien rendue par les interprètes. Le chœur, presque aérien, en fugue (plages 2, 6, 9 et 11). La soprano (Barbara Schlick), dont la voix est d'une pureté cristalline rare (plage 3). Le ténor (Howard Crook), de très bonne qualité, apportant beaucoup d'éléments dramatiques sur un chant maîtrisé au vibrato stable (plages 4, 5 et 10), et qui fait même preuve d'une grande virtuosité (passage fugué de la plage 5), avec une tessiture qui apparaît toujours comme assez large. Relevons enfin le duo (plages 7 et 8) entre la soprano Barbara Schlick et la basse Peter Harvey, dans lequel les deux voix se mêlent harmonieusement.
Nous avons ensuite la "Cantate BWV 42", moins prestigieuse, mais présentant des qualités de composition et d'interprétation. Ainsi, il y a cette belle "Sinfonia" (plage 12), mettant bien en valeur l'ensemble instrumental (la Chapelle Royale) ; avec de jolies couleurs instrumentales. Puis, on profite d'une aria pour alto (plage 14), grâce à l'interprétation de Gérard Lesne, dont on connaît l'excellence de la technique vocale. Ensuite, on a un duo entre Barbara Schlick et Howard Crook (plage 15), durant lequel les deux voix aigües rivalisent et se complètent à la fois. Et la belle basse de Peter Kooy (plages 16 et 17), très adaptée à ce qu'était ce type de voix à l'époque baroque. Enfin, cette cantate se termine sur un chœur représentant un "choral" caractéristique, destiné à conclure cette partition par une forme d'apaisement spirituel général. Soit un CD idéal pour ceux qui voudraient commencer à se plonger dans l'univers des cantates sacrées de Bach.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Classer par: Le plus ancien d'abord | Le plus récent d'abord
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 4 oct. 12 19:13:28 GMT+02:00
Henrard dit:
VU, Herreweghe est vraiment très en phase avec Bach, on le dirait tout droit sorti de l'Allemagne luthérienne du début du XVIII eme siècle. J'ai également adiré de lui les motets suivants : Motets
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.5 étoiles sur 5 (6 commentaires client)
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 194