Commentaire client

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un faux Space-Opéra militaire que j’aurais aimé aimer un peu plus ..., 16 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fortune's Pawn: Book 1 of Paradox (English Edition) (Format Kindle)
… mais quel brûlot féministe, l’auteur attaque fort en présentant l’héroïne au lit avec un super bon coup. Un coup du genre confortable, car tenez-le vous pour dit, Devi a une Carrière et pas le temps de s’encombrer d’amoureux ou, pire, de mari !
Vous la verrez donc écraser sans pitié les velléités de relation plus stable qu’envisage son partenaire.

Ça nous change des Apollons qui collectionnent les femmes, mais dans ce lointain futur les femmes ne sont pas toujours totalement égales. L’auteur nous fait donc plus tard sentir que cette attitude peut lui valoir des sobriquets peu élégants commençant par S.
Heureusement, dans son boulot, Devi est plutôt du genre alpha-femelle et elle a l’habitude de s’imposer, par la force si nécessaire …

Ah ! Me direz-vous, encore une de ces fictions qui nie les différences physiques homme/femme ! Que nenni, car voyez-vous Devi est une Mercenaire et de nos jours les Mercenaires se battent en Exo-squelette blindé.
Qu’importe votre propre physique, ce qui compte est la motivation et l’intelligence tactique. Et Devi en a à revendre, ce n’est pas pour rien qu’elle est parvenue à un age tendre au sommet de sa profession.

Il est donc temps de changer. Car Devi a de l’ambition à revendre et ce qu’elle veut est simplement faire partie des « Devastators », corps d’élite des mercenaires en armures et voués à la protection du Roi de la Nation spatiale de Paradox.

Mais pour cela il faut se faire encore plus remarquer, et pour cela rien ne vaut l’embauche sur le vaisseau du Capitaine Caldswell, un vaisseau légendaire pour la poisse qu’il semble attirer. Par conséquence, peut-être, les personnels y ayant servi ont de bonnes chances de devenir “Devastator” !

Il n’en faut pas plus pour que Devi ne s’engage sur un Vaisseau qui ne lui fait carrément pas bonne impression. L’équipage est étrange, le second est un Alien-oiseau mal embouché, le Docteur est également un Alien, du genre lézard géant qui bouffe les Humains quand ils tombent dessus (!), tandis que le navigateur est une Mystique grave et que le Capitaine s’est permis d’embarquer sa fille : une sorte d’autiste qui ne fait que jouer aux échecs … contre elle-même.

Au chapitre des points positifs … il y a des traces de combat partout à l’intérieur du vaisseau, et ça c’est plutôt gratifiant pour un Mercenaire de Vaisseau. Ça veut dire qu’on va voir de l’action !

En plus le cuistot, Rupert, est positivement … sexy, gentil et attentionné … il va y avoir de l’action … sentimentale.

Et le roman ne déçoit pas sur ces deux points, nous avons ainsi droit à un abordage des Lézards … si, si, un abordage dans l’espace. Sans doute pour ne pas abîmer la viande.

Bon, et les missiles et autres lasers, c’est pour décorer ?

On comprend alors que le contexte SF est farfelu et que pour apprécier l’histoire il vaut mieux abandonner l’idée de rationalité. D’ailleurs bien m’en a pris car on a plus tard la révélation de l’existence de pouvoirs « spéciaux » et autres improbabilités inconnus du reste de l’Humanité.

Mais comme l’auteur se focalise auteur sur l’héroïne qui n’en a clairement rien à faire de la science ou de la politique et qui ne s’occupe que de ses … fesses, au sens propre comme au sens figuré, et bien ça passe. C’est même rafraichissant d’avoir des Héros qui se fichent du contexte poltique général.

Dingue.

En plus, pour de la romance, la description de l’évolution des relations entre les deux tourtereaux m’a semblé moins gnan-gnan que d’habitude et quasiment crédible, y compris dans les obstacles terrrrribles qui empêchent notrrrrre aaaaaamour ! (mettre accent Russe).

Donc plutôt un bon moment mais la suite se fera sans moi, les univers en carton-pâte c’est quand même pas mon truc !

Dernier point, l'auteur sévit également sous le nom de Rachel Aaron (Le voleur aux esprits (La légende d'Eli Monpress*))
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 3 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-8 sur 8 de cette discussion.
Message initial: 16 janv. 14 18:33:57 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 16 janv. 14 19:17:51 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Bon, j'allais vous demander si l'humour était seulement dans votre commentaire ou aussi dans le livre. La suite du com m'a donné la réponse.
A vue de nez, les aliens farfelus et le cadre carton-pâte, ça me fait penser aux plus mauvais Scalzi... (et je mets dedans celui qui a raflé un prix, allons comprendre).
Bon ! Ce genre de personnage féminin, que vous trouvez rafraîchissant mais qui hante désormais les genres plutôt féminins, dont la bitlit et hélas l'urban-fantasy, ne m'intéresse absolument pas. Ou plutôt me rebute sauf exception (par exemple la Kate Daniels d'Ilona Andrews - avec l'accent russe aussi, madame l'est ! - une série dans prétention littéraire mais enthousiasmante).
Je passe mon tour !
Des amateurs de femme à poigne par ici ?
(pourtant le médecin qui mange ses patients c'est sympa comme idée. Un peu drastique comme traitement, mais pour un résultat fiable à tous les coups !)

En réponse à un message antérieur du 16 janv. 14 21:54:22 GMT+01:00
Certes, certes, mais ce personnage féminin ne fond pas dans les bras du mâle et c'est plutôt elle qui va à la chasse. Est-ce cela qui est courant aujourd'hui ?
Non, le médecin ne mange pas ses patients, ce ne sont que les mâles de sa race qui le font (oui, je sais, c'est stupide).

En réponse à un message antérieur du 16 janv. 14 22:20:56 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 19 janv. 14 11:58:56 GMT+01:00]

En réponse à un message antérieur du 19 janv. 14 10:56:26 GMT+01:00
Enfin de la SF populaire pour les filles... Ça nous donne l'espoir de retrouver de la SF dans les rayons !

En réponse à un message antérieur du 19 janv. 14 11:44:25 GMT+01:00
Lady Lama dit:
L'attaque de lézards et l'absence de contexte politique l'emportent sur l'héroïne dure à cuire, je passe mon tour (ça m'economisera de l'argent et surtout du temps que je n'ai pas)

En réponse à un message antérieur du 19 janv. 14 18:38:03 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 20 févr. 14 13:23:11 GMT+01:00
@LdB : hélas, les filles lisent bien plus que les garçons, c'est logique qu'il y en ait plus pour elles !
@LL : je serais bien en mal de vous conseiller dans ce secteur particulier.

En réponse à un message antérieur du 19 janv. 14 19:05:27 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 19 janv. 14 19:05:48 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Tiens zut, j'ai supprimé mon message (pas pratique de corriger sur téléphone, je n'aurais pas dû tenter). Enfin, rien de fondamental n'est parti aux oubliettes !
Pour reprendre l'idée du lectorat féminin visée par ce genre de livre, je pense que ce genre de personnage féminin est particulièrement destiné aux femmes de 18-35 ans, le lectorat type 50 shades of grey/bitlit. Je ne pense pas qu'il enthousiasme les lectrices de ma génération, en particulier celles qui ont fait leurs choux gras de la SF classique et encore moins celles qui ont fait leurs armes avec de la littérature générale variée.
La question que je me pose est l'attrait que peuvent présenter, pour un lecteur masculin, ces personnages féminins si brillantes, si agressives dans leurs choix et dans leur indépendance. James Bond en fille est-ce sexy pour un homme ?
Voilà, c'était le sujet philosophique du dimanche soir...
Bon courage pour la nouvelle semaine !

En réponse à un message antérieur du 19 janv. 14 21:23:41 GMT+01:00
Ben oui c'est sexy, car l'homme qui ravit la belle est toujours plus fort que celle-ci. Sinon ça n'irait pas ... voyons !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.0 étoiles sur 5 (1 commentaire client)
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 6,49
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Paris

Classement des meilleurs critiques: 109