Commentaire client

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La résurrection d'un état d'esprit, 21 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Midi-Minuit Fantastique - l'Intégrale, Vol. 1 (Relié)
"Merci, M. Caen d'avoir rendu MMF aux cinéphiles de vingt ans".
Telle est l'accroche immanquablement justifiée du dernier paragraphe de la préface rédigée par Nicolas Stanzick, l'un des responsables de ce monument regroupant les 6 premiers numéros (de mai 1962 à juin 1963) de la mythique revue "Midi-Minuit Fantastique" dont tous passionnés de cinéma fantastique, d'horreur et d'épouvante, toutes générations confondues, ont entendu parler au moins une fois dans leur existence...

N'y allons pas par 4 chemins, ce premier volume édité par Rouge Profond est esthétiquement sublime. Et le contenu éditorial ne l'est pas moins.

Nous replongeant dans les méandres d'une époque où le cinéma fantastique est très largement méprisé par la majorité des critiques français, l'état d'esprit de l'équipe de la rédaction de "MMF" est forcément combattive afin d'assurer la sauvegarde spirituelle et culturelle d'une Histoire avec un grand H : celle d'un genre cinématographique ayant pris naissance en Europe au début du XXème siècle via l’expressionnisme germanique et qui inspira le studio américain de la Universal à créer d'inoubliables films de Monstres tout au long des années 30.
Des œuvres vraisemblablement invisibles dans la France des 60's et qu'une poignée de chroniqueurs passionnés s'évertuent à souligner l'importante inspiration face au rejet d'un nouveau cinéma horrifique britannique (dont la Hammer est chef de file) par une élite s'accrochant désespérément aux fantômes contemplatifs d'un cinéma d'auteur où toute une nouvelle génération de cinéphiles ne se reconnait pas.
Oui, il s'agit bel et bien ici d'une lutte pour une passion partagée, un état d'esprit à cent années lumières des revues mensuelles actuelles ("L'écran Fantastique", "Mad Movies"...) largement consacrées à un cinéma pop-corn et ultra-formaté que l'on appelle aujourd'hui "Fantastique", produit pour un public se contentant le plus souvent de scènes d'action ininterrompues et d'effets-spéciaux à outrance.
En ces temps obscurs de crétineries cinématographiques sans fond, voire même sans forme, il est effectivement d'utilité publique de rendre "MMF" aux cinéphiles de vingt ans (ma génération) pour constater combien le cinéma fantastique est avant tout une affaire d'esprit et de poésie audiovisuelle. Une prosodie somme toute macabre, certes, mais dont les reflets symboliques pénètrent indéniablement l'âme humaine afin de toujours mieux nous guider à affronter nos propres peurs.

Si le N°1 de "MMF" dresse un passionnant portrait du réalisateur anglais Terence Fisher (l'homme, ainsi que son œuvre consacrée à l'épouvante) , le N°2 s'attache aux vamps fantastiques (et leurs mythes) en proposant un dossier littéralement fascinant. Le N°3 est consacré à "King Kong", le N°4/5 à "Dracula" et le N°6 à "La Chasse Du Comte Zaroff", agrémenté d'une courte mais poignante interview de Merian C. Cooper. Les centaines de photos (n&b et couleurs) illustrant les 672 pages sont absolument superbes et le tout est accompagné d'un DVD d'une durée de 3h25 nous plongeant dans certains programmes hallucinants de l'ORTF gaulliste entre 1964 et 1969.

Oui, merci, M. Caen d'avoir rendu "MMF" aux cinéphiles de vingt ans.
Infiniment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (6 commentaires client)
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 58,00
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Saint-Mandrier-sur-Mer, France

Classement des meilleurs critiques: 511