undrgrnd Cliquez ici Baby RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 "The Revölution By Night" : Take Me Away., 9 décembre 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : THE Revolution By Night (CD)
Si le Blue Öyster Cult apparaît toujours aussi énigmatique (à l'image de l'artwork) de ce "The Revölution By Night" publié en '83, il demeure musicalement immédiatement identifiable. Mais cette Revölution possède une production (réalisée par Bruce Fairbairn), parée de tons commerciaux parfois envahissants.
S'il fut le premier album réalisé sans son batteur originel Albert Bouchard (parti forger les démos d'un "Imaginos") et remplacé par Rick Downey, il voit Eric Bloom et Donald "Buck Dharma" Roeser proposer la majorité des compositions (avec des auteurs extérieurs au groupe), aidés de Joe Bouchard, Allen Lanier délaissant totalement cet exercice. Entamé par un époustouflant "Take Me Away" qui dépote sévèrement avec des guitares aux riffs agressifs et un terrible solo, ce premier (super) titre n'est absolument pas représentatif de ce nouvel album (du moins dans sa première partie). Et sa suite peut s'avérer déroutante, tant le B.Ö.C. habitué à brouiller les pistes va poursuivre dans cette voie. Dès le second titre, cet "Eyes On Fire" qui garde une certaine hargne interprété qu'il est par Eric Bloom, on sent un ton fm qui va s'accentuer surtout sur les compositions de Donald Roeser. Et cette fois, les titres "Shooting Shark" et "Veins" où "Buck Dharma" distille pourtant de divines parties de guitares, se voient noyés dans cette production aux tons bien soft. Heureusement sa suite (ou sa seconde face) reprend sur un ton plus énergique, majoritairement interprétée par Eric Bloom qui se charge de reprendre avec son chant plus typé hard, les titres les plus efficaces. Avec de bien meilleurs morceaux aussi, comme cet intrigant "Shadow Of California" qui est l'oeuvre de Joe Bouchard et de Sandy Pearlman (et certainement avec le premier titre le meilleur morceau de l'album). Un terrible "Feel The Thunder" d'Eric Bloom, est également à retenir comme une des compositions les plus énergiques et intéressantes, avec le plus glam "Let Go" (encore écrit avec Ian Hunter). Et dans une moindre mesure, ce "Dragon Lady" cette fois interprété par un Roeser au ton plus énergique. Joe Bouchard apportant aussi la ballade "Light Years Of Love".
Avec ce "Revölution By Night" le B.Ö.C. cultive son image intrigante. Si l'album contient encore de très bon morceaux, sa production rend son approche parfois difficile, (voir énigmatique) pour un profane du Cult. Mais le Blue Öyster Cult a aussi toujours été un groupe à part dans la sphère metal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 8 févr. 15 20:01:33 GMT+01:00
mouais ben moi je l'écoute encore celui là "Take me away", çà envoie quand même sévèrement ! et puis il ya deux ou trois morceaux qui s'écoutent très bien, et même "Shooting shark" un peu disco passe bien aussi. la pochette est naze, je l'avais en vinyl.. packaging vraiment limite pour le Cult.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Voodoo
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Lieu : In The South of Witches Valley.

Classement des meilleurs critiques: 441