Commentaire client

11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Klemperer dirige Brahms, 16 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brahms : Requiem allemand, Symphonies 1-4 , Ouvertures, Alto Rhapsody... (CD)
Pour le jeune Klemperer, qui se voulait aussi compositeur, Brahms n'était pas un musicien parmi d'autres : il était la langue naturelle de la musique instrumentale de son temps. A propos d'un juvénile trio qu'il avait écrit, le chef d'orchestre devait confier un jour à Peter Heyworth (un volume Pluriel à rééditer) : « j'étais tellement plongé dans son harmonie et dans sa mélodie [celles de Brahms] que je ne pouvais pas composer autrement » (p. 178).

Si j'avais eu à concevoir ce coffret, je lui aurais certainement adjoint le Concerto pour violon du même Brahms avec David Oistrakh et le National, car c'est une réussite et un exemple de la manière du chef dans Brahms qui est particulièrement éloquent. Mais pour le reste, qui pourrait ici se plaindre de quelque chose ?

Certains se souviennent de Klemperer disant de Bruno Walter « lui, il est très romantique » et ajoutant avec beaucoup de conviction, comme on enfonce un clou, et avec une pointe de défi : « moi, je ne le suis pas ». Alors tout dépend de la manière dont on comprend et on aime le musicien de Hambourg. Si les symphonies de Brahms peuvent être conçues comme un effort pour dépasser la subjectivité du message musical en la sublimant par la grande forme post-beethovénienne, cet effort, qui peut mieux le restituer que Klemperer ? Et si Brahms est fondamentalement, comme le voulait Schoenberg, un progressiste (et le Finale de la 4e, c'est bien une ouverture sur la suite de l'histoireOeuvres Orchestrales), qui peut mieux le dire que Klemperer, qui a eu dans les années 30 la carrière, les choix et le répertoire qu'on sait ?

Un très grand chef capté dans de bonnes conditions, un orchestre qu'il a contribué à rendre exemplaire, une lisibilité parfaite de la polyphonie (les bois), alliée à une capacité peu commune à fondre les épisodes dans l'unité dynamique du tout. Un Brahms tonique, grandiose, mais pas glacé. Voilà ce que trouvera ici l'auditeur.

Après, on peut préférer les symphonies 1 & 4 aux symphonies 2 & 3 auxquelles réussit un peu plus d'abandon et d'esprit viennois, et dans les deux derniers mouvements de la seconde, d'espièglerie (pas vraiment la vertu première du chef) et d'esprit festif. Dans cette même Seconde, on peut préférer la fluidité « comme une improvisation » et le charme fatal de Futwängler (Vienne, janvier 1945, en concert, édité par DG et par la Société Wilhelm Furtwängler), même si Klemperer défend une autre optique, la sienne, plus que bien, en particulier dans un Adagio non troppo particulièrement tonique et imposant.

La Rhapsodie pour alto, sur un texte de Goethe, reçoit ici avec Christa Ludwig, une très belle interprétation, mais il ne faut surtout pas oublier Aafje Heynis et Eduard van Beinum à AmsterdamBrahms : Concerto pour violon - Ouverture pour une fête académique - Ouverture tragique - Rhapsodie pour alto, disponible chez Decca Ovation.

Le Requiem allemand est très grand dans une optique intimidante, à laquelle il n'est pas interdit de préférer des versions moins sévères. On comparera Fischer-Dieskau à lui-même (en concert avec Karajan à Salzbourg le 22 août 1957) et aussi Elizabeth Schwartzkopf à la prestation lumineuse de Lisa della Casa dans la même page (même concert à la FelsenreitschuleUn Requiem Allemand), qu'on peut lui préférer.

Même s'il y a bien sûr d'autres intégrales importantes, et des versions isolées essentielles, comme la 4e par Victor de Sabata et Berlin, et par Fritz Reiner et le Royal PhilharmonicSymphony 4 : un repère, toujours.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-6 sur 6 de cette discussion.
Message initial: 16 févr. 13 10:20:09 GMT+01:00
Papageno dit:
Ah oui! la version de la 4ème par l'immense Fritz Reiner (tout comme la 3ème avec Chicago/RCA) avec le Royal Philharmonic est absolument fabuleuse!..., hélas très peu de monde la connait...
Je possède les symphonies et le Requiem par "Otto le Grand" acquises lors de la 1ère mise en CD, et le son n'est pas terrible pour mes oreilles audiophiles, donc j'aimerais acquérir ce nouveau coffret.
Question: s'agit-il des enregistrements remasterisés en "Klemperer Lagacy" ou "Great recordings of the Century"???
Merci d'avance. Cordialement

En réponse à un message antérieur du 19 févr. 13 12:43:25 GMT+01:00
Le disque de la 4e par Reiner souffre certainement d'être distribué par des petits labels. S'il était publié par DG, ou Decca, ou Emi, que ne lirait-on pas.

Je connaissais les symphonies par Klemperer par l'édition en CD parue en 1989/1990 (avec Klemperer, dessiné de profil). Le présent coffret crédite un remastering qui date de 1999 pour les symphonies, donc postérieur. C'est peut-être un peu mieux, mais je n'entends pas une différence spectaculaire, et ça ne me paraît pas du tout à soi seul justifier de les acquérir une seconde fois. Mais ce n'est que mon avis.

Cordialement.

En réponse à un message antérieur du 20 févr. 13 08:22:27 GMT+01:00
Papageno dit:
C'est vrai que si je n'avais pas fouillé dans les "les indispensables du disque compact 1995" paru chez Fayard, jamais je ne serai tombé sur cette 4ème de Brahms exceptionnelle!... Il faut dire que le "mauvais goût musical" des 2 auteurs de cet horrible (pour le porte monnaie) bouquin m'a juste coûté l'achat de la bagatelle d'environ 800 CD!!!
Je possède la même édition que vous des Brahms de Klemperer, donc si le remastering n'apporte pas grand chose de plus, je vais m'abstenir. Merci pour votre réponse.
Cordialement.

Publié le 11 sept. 13 10:56:48 GMT+02:00
GMGD dit:
Vous l’avez bien résumé. Pour Klemperer, son approche de Brahms est résolument « classique ». Ce n’est pas un choix mais une certitude. A chacun son Brahms. Ce n’est pas le mien.
Cordialement.

En réponse à un message antérieur du 11 sept. 13 17:08:33 GMT+02:00
Merci pour "bien résumé". Je comprends qu'on puisse ne pas aimer son approche. Mon but est toujours d'informer et d'essayer de décrire. Chacun fait ses choix comme il l'entend. Cordialement.

En réponse à un message antérieur du 11 sept. 13 20:42:52 GMT+02:00
GMGD dit:
Bonsoir,
Non seulement je n’aime pas son approche mais en plus je ne la comprends pas. Brahms est un musicien romantique. Et l’expression d’un musicien romantique n’est pas celle d’un musicien classique. Alors, même si Brahms a toujours été très scrupuleux dans la forme de l’écriture qui restera toujours classique, son âme est romantique, terriblement romantique. Gommer le sentiment et la passion pour privilégier la forme et l’équilibre, non !
C’est sans doute pour cela que Brahms est si difficile à interpréter. Trouver le juste équilibre .Mais lorsque cet équilibre est atteint, quel bonheur !
Cordialement.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (9 commentaires client)
5 étoiles:
 (9)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Denis Urval
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   

Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 12