Commentaire client

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 chef d'oeuvre du film noir, 17 janvier 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Du rififi chez les hommes (DVD)
Jules Dassin s'était fait connaitre aux USA par ses films noirs (Les Forbans de la Nuit, Les Démons de la Nuit, Thieve's Highway...). Arrivé en Europe pour cause de maccarthysme, il réalise cette adaptation d'un roman de série noire signé d'Auguste Le Breton. Dassin parvient à placer ce film au niveau de ses productions américaines. La mise en scène est superbe de bout en bout (le cambriolage d'un demi-heure entièrement sans parole est resté mythique), la photo de Philippe Agostini excellente et les décors de Trauner très réussis. Jean Servais dans le rôle d'un truand un peu fatigué obtient le rôle de sa vie. Superbe restauration de l'image. Bonus intéressants (notamment les commentaires d'Alain Corneau).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-6 sur 6 de cette discussion.
Message initial: 20 déc. 10 18:37:28 GMT+01:00
Un spécialiste du cinéma qui connait Auguste Lebreton ? Celà n'arrive pas tous les jours. Vu évidemment
Je visite vos pages très intéressantes. Je n'ai pas mis de vnu, je n'en mets jamais sauf s'il s'agit d'énormes bêtises en rapport avec l'histoire mais il y a beaucoup à dire sur votre interprêtation ou plutôt sur votre conclusion concernant le film "La légion saute sur Kolwezi". Ce film a été tiré de l'excellent livre de mon ami Pierre Sergent (décédé en septembre 92) qui a été, après la résistance, officier au 1 REP (guerre d'Indochine puis d'Algérie) et qui a écrit un livre historiquement indiscutable et beaucoup plus détaillé que le film (mais c'est toujours comme celà entre les livres originaux et les films) ; il ne s'agit donc en aucun cas d'une fiction, ni même d'une version romancée. La plupart des participants à cette opération ont aidé Pierre Sergent à la rédaction de son livre. J'ai même en ma possession des photos dont celle des cadavres assassinés, dénudés et entassés (je crois qu'elle apparaît dans son livre). Je voulais juste vous le signaler.
Cordialement

En réponse à un message antérieur du 20 déc. 10 21:46:22 GMT+01:00
D. André dit:
Merci de me le signaler. Je n'ai pas relu mon commentaire sur ce film, mais si j'ai bonne mémoire je trouvais que le film ne montrait pas vraiment les enjeux (que je ne connais pas vraiment) de cette rébellion. On a l'impression d'un mouvement certes sanguinaire mais décontextualisé, tombant un peu des nues ! Or, il est peu vraisemblable qu'il n'y ait pas quelques causes à un tel mouvement, qui bien sur par la suite peut être récupéré par des chefs ambitieux ou un Etat étranger.

En réponse à un message antérieur du 20 déc. 10 21:57:49 GMT+01:00
D. André dit:
Par rapport Auguste Le Breton, comme vous le savez sans doute, il a été beaucoup adapté au cinéma. De mémoire, Du Rififi chez les Hommes (chef d'oeuvre), Razzia sur la Chnouf (très bon), Bob le Flambeur (très bon), Rififi à Tokyo (médiocre).

En réponse à un message antérieur du 21 déc. 10 04:21:17 GMT+01:00
Oui, bien sûr ; il s'agit des Katanguais souvent encadrés à cette époque par des cubains qui étaient nombreux à l'époque en Afrique.

En réponse à un message antérieur du 21 déc. 10 04:38:27 GMT+01:00
J'ai vu ces films mais il y a tellement longtemps... Je crois que Razzia sur la chnouf avait comme acteur Gabin et André Pousse (le meilleur acteur possible pour ce genre de film) mais je puis me tromper avec une autre adaptation d'Auguste Le Breton. Si ces adaptations ont été vraiment réussies, c'est qu' Auguste Le Breton était un ancien grand truand du milieu et racontait, en quelques sortes, ses souvenirs avec un peu de broderie autour. Tout comme les excellents films 36 quai des orfêvre, MR 73 et Gangsters ont été réalisés grâce à Olivier Marchal (ancien de la Police Judiciaire qui a affirmé : "j'ai filmé ce que j'ai vécu".
Si vous aimez ce genre de film, il y en a un qui, bien qu'étant une fiction, est un excellent film policier avec Ingrid Chauvin qui crève l'écran : "La taupe" (beaucoup plus récent) ; on ne s'ennuie pas une seconde.
Cordialement

En réponse à un message antérieur du 9 janv. 13 14:16:38 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 9 janv. 13 14:23:11 GMT+01:00
LeMo dit:
Désolé de débouler dans votre mythologie à la noix (d'extrème droite) mais Auguste Lebreton n'était pas "un ancien grand truand" comme vous l'affirmez, plutôt un jeune voyou abandonné par ses parents et passé dans les maisons de corrections d'avant-guerre. Terrassier, il fréquentera la pègre, devenant pendant la guerre "bookmaker". Il aurait fait le coup de feu contre la Gestapo pendant cette période, ce qui lui a valu la croix de guerre, sans être pour autant résistant. Ce sont là ses seuls faits d'armes. Il a essayé, lorsqu'il a commencé sa carrière d'écrivain, de se faire passer pour un caïd. Mais ses souvenirs, ce sont ceux des vrais truands croisés qu'il a raconté dans des bouquins dont la majeure partie de l'argot a été inventé par lui (particulièrement le terme rififi) comme, semble-t-il, le verlan. Reconnaissons à Le Breton d'être, à défaut d'un authentique truand, un véritable écrivain (mais devenu illisible aujourd'hui, la langue verte ayant salement dépérit). Tout ça, désormais, est bien connu et attesté par beaucoup de ceux qui l'ont côtoyé. Enfin, pour ce qui concerne André Pousse, il a fait ses débuts au cinéma à 44 ans dans d'"Ou viens-tu Johnny", en 1963 et le seul roman de Le Breton dans lequel il a tourné, c'est en 1969, dans "Le Clan des siciliens". Faut, au minimum, réviser vos fiches, camarade...
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (8 commentaires client)
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 18,70
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

D. André
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Lieu : Suisse

Classement des meilleurs critiques: 109