ARRAY(0xa63196b4)
 
Commentaire client

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef-d'oeuvre de Kazan beaucoup trop méconnu, 15 février 2009
Par 
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fleuve sauvage (DVD)
Elia Kazan a, on le sait, eu deux ou trois carrières. Après son témoignage auprès de la commission des activités anti-américaines présidée par McCarthy, il a de plus en plus nourri son cinéma de sa culpabilité, tout en refusant de s'excuser pour un acte qu'il refusait de voir comme ignoble. En fait, plus que de culpabilité, ce sont les extraordinaires tensions et clivage présents au sein de cet homme révolté, à la fois sûr de lui et conscient de ses propres contradictions, qui ont de plus en plus été les catalyseurs de ses films dans les années 60 et 70. Ceux-ci sont sans conteste les plus beaux de son oeuvre, et sans doute parmi les plus beaux de tout le cinéma américain. Dans l'ordre: On the Waterfront / Sur les quais, Splendor in the Grass / La Fièvre dans le sang, Wild River / Le Fleuve sauvage, America, America et L'arrangement. Sans compter Un Homme dans la foule et Viva Zapata, deux très beaux films eux aussi. Ce qui relie ces films, c'est sans doute cette tension que j'ai déjà notée et qui se retrouve dans le sujet et la forme même du film. Le couronnement de cette oeuvre et de ce questionnement de plus en plus virulent, c'est L'Arrangement, ce film magnifique d'impudeur et en même temps si loin des ornières de ce qu'on appelle aujourd'hui l'autofiction. Car Kazan passe toujours par le récit, les personnages, la transposition fictionnelle pour parler de lui, de ce qui l'anime et de ce qui le remue. Ce grand névrosé est aussi un lyrique, et c'est dans le dyptique que forment La Fièvre dans le sang et le Fleuve sauvage que cela est le plus évident, même si cela se voit aussi évidemment dans les autres films, en particulier America, America et L'Arrangement. Dans La Fièvre dans le sang, les amours des deux tourtereaux à qui tout devrait réussir, joués par Natalie Wood et Warren Beatty, deviennent impossibles à cause de névroses individuelles qui sont intimement liées aux névroses sociales. Les névroses, en particulier sexuelles, sont toujours envisagées sous l'angle social, la Dépression succédant à la dépense des années 20, les conventions et l'hypocrisie accompagnant ce mouvement inéluctable qui menace d'écraser les individus. Pourtant, ce film traversé de tensions fortes se termine sur une des scènes les plus apaisées de tout le cinéma de Kazan, une des plus bouleversantes aussi. Le Fleuve sauvage, qui se passe lui pendant la Dépression, est tout entier lyrique et apaisé comme cette dernière scène de La Fièvre dans le sang, quand bien même il serait lui aussi consacré à montrer des affrontements, individuels et collectifs (voir synopsis). Le jeu de Montgomery Clift, qui n'était déjà plus le jeune premier qu'il était quelques années auparavant et qui était déjà souffrant, accentue la façon qu'a Kazan d'envisager les conflits, bien réels et pourtant en partie désamorcés. A vrai dire, on ne peut pas ne pas penser à Tchekhov en voyant Le Fleuve sauvage, et en particulier à la Cerisaie, beaucoup plus qu'on ne pense aux dramaturges américains, comme Tennessee Williams, adapté à plusieurs reprises par Kazan auparavant. Proximité du récit, mais aussi cruauté et mélancolie, souvent en mineur. Le Fleuve sauvage peut presque être vu comme une adaptation de La Cerisaie, si ce n'est bien sûr que la propriétaire du lieu n'est en l'espèce absolument pas une riche désargentée, la pauvreté rongeant les habitants de l'île qui doit être évacuée. En revanche, la mélancolie qui se dégage de la fin du film et qui a trait à la disparition d'un monde, est elle très semblable. Il s'agit d'un film magnifique, comme toujours restitué par Carlotta dans une copie de grande qualité, même si le scope ne peut que perdre de sa portée sur un écran de télévision. Ce film n'étant que peu souvent réédité, il faut néanmoins profiter de l'édition en dvd pour le découvrir. C'est sans doute un des films les plus apaisés de Kazan, un des plus beaux aussi, à voir absolument après La Fièvre dans le sang, et à poursuivre par les deux films plus apparemment personnels mentionnés plus haut. Les voir tous les quatre permet de mieux connaître Kazan, auteur majeur qui ne peut être réduit à un seul acte de sa vie, mais dont on peut comprendre à quel point il a rendu son cinéma meilleur, le nourrissant de tensions qu'il a peu à peu réussi à canaliser, leur donnant une forme fictionnelle magnifique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (3 commentaires client)
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 32,00
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

LD
(TOP 10 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   

Lieu : Paris, France

Classement des meilleurs critiques: 6