Commentaire client

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Des méfaits des lois inutiles..., 18 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Des hommes sans loi (DVD)
Angle d'attaque original pour ce retour au funeste temps de la prohibition aux Etats-Unis. Loin des stéréotypes à la Capone, c'est chez les ploucs de Virginie que le récit déroule son fatum mortifère. La prise de vue est excellente, fouillant de manière précise et très crue ces trous perdus au fond de la campagne, où de paisibles distillateurs de whisky, sous l'effet de la rigueur excessive de la Loi, se transformèrent en truands. Les représentants de cette dernière sont montrés de manière un peu caricaturale. Le procureur sadique et inverti Charlie Rakes, a quasi le look d'un petit chef gestapiste. Shia La Beouf, de son côté, se révèle un peu énervant à la longue avec ses airs de nigaud qui veut péter plus haut que son cul, mais Jason Clarke et Tom Hardy dans la peau des deux autres frères Bondurant, sont très crédibles. Et Jessica Chastain instille une touche bienvenue de charme au milieu de ces impitoyables guerres de gangs. Au total, ce polar aux accents de western propose une vraie réflexion sur l'abus des lois et des réglementations. A l'heure où l'on imagine que l'Etat peut imposer en toute circonstance sa prétendue morale, cette fable édifiante, tirée de faits réels devrait faire méditer...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 18 janv. 14 16:15:58 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 18 janv. 14 16:16:56 GMT+01:00
Claude 72 dit:
Bonjour,
je connais ce film qui nous fait une description des Etats-Unis des années trente où il
ne devait pas faire bon vivre dans ces régions à l'époque de la prohibition sur l'alcool,
avec les accès de violence et de réglements de comptes entre bandes rivales.
Votre commentaire valorise et décrit bien ce film qui m'avait plu.
VU bien sur et bien cordialement.
Claude72

Publié le 19 janv. 14 14:23:11 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 19 janv. 14 14:26:53 GMT+01:00
L. ROBERT dit:
" De paisibles distillateurs de whisky, sous l'effet de la rigueur excessive de la Loi, se transformèrent en truands... "

Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Décidément, Pierre-Henri, vous nous ferez toujours rire !

Ainsi, selon vous, si Al Capone avait moins été soumis à l'abus des lois et des réglementations et, surtout, moins imposé, il aurait été le citoyen américain modèle, porteur d'une machine-gun dans son étui à violon uniquement destinée à le défendre, lui, vous et tous les honnêtes citoyens épris de Liberté - haïssant le Mal, c'est-à-dire l'Egalité et la Fraternité !

" Des hommes sans Loi ", sans Dieu ni Maître, des Libéraux, des Hommes, des Tueurs, des Vrais !

Cordialement.

PS : Au fait, je connais bien plusieurs universitaires américains, qui figurent comme moi dans le " Marquis Who's Who in Science and Engeneering ", " inclusion in which is limited to those individuals who have demonstrated outstanding achievement in their own fields of endeavor and who have, thereby, contributed significantly to the betterment of contemporary society ". Néanmoins, aucun d'entre nous, je pense, ne reconnait, en aucune manière, en votre Héros, Al Capone ou en l'un quelconque de ces " paisibles distillateurs de whisky " que vous aimez tant - bien que, nous aussi et sans doute comme vous, nous aimons jusqu'à plus soif cet admirable breuvage. Bizarre autant qu'étrange, Pierre-Henri, n'est-ce pas ?

En réponse à un message antérieur du 19 janv. 14 16:52:28 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 19 janv. 14 19:13:09 GMT+01:00
Décidément, L. Robert vous faites semblant de ne pas comprendre mes propos où bien c'est naturel ?
Soyons bon prince, misons sur la première proposition... Mais quand même, vous abusez un tantinet...
Ce film justement ne parle pas de Capone, comme tant d'autres, c'est là son originalité.
Imaginez que notre gouvernement, si bien intentionné à notre égard, décide tout à trac de rendre illégale la vente d'alcool en France. Que deviendraient les paisibles distillateurs de Cognac : des truands figurez-vous ! Quant à ceux qui étaient étaient des truands, ils le resteraient bien sûr ! L'Etat leur offrirait simplement un nouveau domaine d'activité...
Fort heureusement, notre gouvernement s'attache davantage à nous délester de notre pognon qu'à nous empêcher de boire. N'empêche, il augmente tellement les taxes que se développe le marché noir et la fameuse évasion fiscale que certains considèrent comme de la truanderie. Tout est donc bien relatif comme disait Albert....

En réponse à un message antérieur du 21 janv. 14 10:59:59 GMT+01:00
VU
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

3.9 étoiles sur 5 (34 commentaires client)
5 étoiles:
 (14)
4 étoiles:
 (7)
3 étoiles:
 (9)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
EUR 15,60
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 1.064