Commentaire client

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les parapluies "en chanté" de Cherbourg à redécouvrir, 7 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Parapluies de Cherbourg (DVD)
"Les parapluies", j'ai refusé de le voir durant des années. Un film où l'ensemble des paroles étaient chantées, des mélodies pour la plupart difficiles à retenir (sauf le thème principal), une actrice principale que je n'apprécie pas plus que cela, un film des années 60, une ville de province où il pleut. Bref, j'alignais les poncifs et les excuses pour ne pas voir ce film de Jacques Demy. Et puis je me suis jeté sous la pluie avec ce DVD. Le choc !

Le choc des couleurs d'abord. Les décors de Bernard Evein pêtent sur l'écran : des mauves, des roses, des oranges, des pastels splendides qui font resplendir de couleurs tendres ce film à la tonalité si amère. Les costumes de Jacqueline Moreau, qui répondent si bien aux décors, avec des alliances de couleurs parfaites. Ensuite, un travail sur la lumière très soigné, dû à Jean Rabier. Quelle douceur projetée sur les visages pour ce récit de départ à la guerre avec l'amour qui s'en va en quenouille.

Le choc de l'histoire après. un scénario d'une simplicité éternelle : un amour de jeunesse, un départ pour l'inconnu, une absence qui se prolonge, et la voie de la raison qui s'en mêle, puis le retour de l'aimé et les sentiments qui n'en peuvent mais, des chemins qui bifurquent. Tout cela exprimé avec des mots simples, des mots de tous les jours. Tout cela exprimé en trois actes construits comme une tragédie antique, avec la rigueur des scènes qui se succèdent.

Enfin le choc de cette histoire "en chanté" avec la musique de Michel Legrand, musique avec laquelle j'ai eu longtemps du mal, le compositeur ayant cette fluidité du langage qui passe du jazz au classique avec des variations de mode que je n'appréciais guère. Dans le bonus de ce DVD, le compositeur explique combien il avait eu du mal durant des mois avant de trouver les premières mélodies qui exprimaient parfaitement les sentiments véhiculés dans les phrases. Il en fut de même pour moi avant de pouvoir plonger dans ce texte psalmodié, chanté, pas à la mode des comédies musicales, pas à la mode de l'opéra, sans envolée lyrique. Et pourtant, tout va bien, tout s'écoute bien, tout paraît si naturel.

Mon point de vue a radicalement changé sur ce film que je découvre près de cinquante ans après sa réalisation, et qui me semble être d'une modernité terrible. Film sur la communication dans le couple, sur la responsabilité, sur les départs qui se font toujours seuls, sur le destin qui contrarie.

... Et Catherine Deneuve est impeccable dans sa beauté altière sous laquelle transparaît l'innocence de la jeunesse et la gravité des années à venir.

Un mot sur le DVD : restauration magnifique, images avec un excellent détail. Beau travail

Bravo Jacques Demy.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 12 juin 12 21:59:18 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 12 juin 12 22:01:38 GMT+02:00
Titus dit:
Votre commentaire est très équilibré, et je me retrouve en vous, s'agissant de vos à priori vis-à-vis du film puis de sa découverte. Tout au plus continué-je à ne pas apprécier Catherine Deneuve, certes très belle mais médiocre actrice et bien sûr non chanteuse.

Pour avoir vécu à Cherbourg quelque temps sans en être originaire, sachez que cette ville ne se caractérise pas par sa pluviométrie : l'ensoleillement y est identique à celui de Paris (mais si !), et pour le film ce sont les pompiers cherbourgeois qui assuraient la pluie avec leurs lances. Si à l'époque les autorités locales avaient réalisé que le film compromettrait définitivement la réputation de leur cité, sans doute auraient-elles refusé le concours de leurs soldats du feu.

La vrai caractéristique du climat cherbourgeois, c'est la température toujours constante. L'hiver n'est jamais vraiment froid ; par contre même au c½ur de l'été il est fréquent qu'il faille enfiler un chandail dès que le soleil se couche.

En réponse à un message antérieur du 13 juin 12 19:04:35 GMT+02:00
Veilleur dit:
Et je ne connais pas Cherbourg !! J'irai, promis ! Merci de votre commentaire.

En réponse à un message antérieur du 13 juin 12 22:53:05 GMT+02:00
Titus dit:
C'est tout le Cotentin qu'il faut découvrir, ignoré de ceux qui ne jurent que par la Bretagne. Sur la façade Ouest du Cotentin, vous avez des plages de sable fin réchauffées par le gulf stream, et même au mois d'août vos voisins de baignade seront à au moins 50m de distance. Mais chut, ceci reste entre nous bien sûr. Il ne faudrait quand même pas que tout le monde y aille !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Veilleur
(TOP 100 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 58