undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

29 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Retour en pleine forme, 9 mai 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Now What?! (CD + DVD) (CD)
Ce disque s'est fait longtemps attendre : 8 ans... A la première écoute, une seule envie nous envahit : le réécouter.
Avec cet album, Deep Purple prouve qu'il a encore quelque chose à dire, ce qui n'était pas évident après plus de quarante ans de carrière.
Les compositions sont fraîches, très spontanées, ce qui n'est pas surprenant lorsque l'on sait que mise à part les voix et les solos l'album a été enregistré pour l'essentiel en conditions live.
Avec cet album, Deep Purple n'a pas essayé de reproduire des recettes et de répondre à une commande commerciale. Car le problème à la sortie d'un nouvel album est toujours le même : qu'est-ce qu'un morceau de Deep Purple? Les styles ne sont d'aucune aide : du psychédélique (cf. The Mule dans Fireball), du funk (cf. Come taste the band), du hard rock (Cf. In Rock), du blues (cf. Lazy dans Machine Head ou encore Place in Line dans Who do we think we are), du heavy metal (cf. Perfect Strangers et Knocking at your back door dans Perfect Strangers). Les exemples pourraient ainsi être multipliés. Il faut s'y résoudre : chacun a une vision de ce que Deep Purple est ou devrait être en fonction des préférences dans les nombreux albums qui ont émaillé la carrière du groupe.
Pour ma part, je place cet album parmi les meilleurs du groupe et certainement au même niveau que Purpendicular. Ce que Purpendicular avait de plus au niveau de la surprise (tout le monde se demandait si Morse allait pouvoir combler le vide laissé par Blackmore), Now What l'a au niveau de l'homogénéité : aucun morceau ne paraît en retrait par rapport aux autres, ce qui n'était pas le cas de Purpendicular (cf. Hey Cisco, A Castle full of rascals).
Le son est très moderne (Glover a même indiqué dans diverses interviews que le groupe avait songé à recourir à des machines), très organique au niveau de la section rythmique : la basse n'a jamais été aussi ronde (mérite du jeu totalement aux doigts sur cet album) et la batterie aussi percutante. Les claviers de Airey apportent de véritables ambiances (cf. notamment Vincent Price ou encore Blood from a Stone) et Morse reste égal à lui-même avec cette exigence suprême dans chaque note jouée. Maintenant, il est certain que ses solos ne sonnent pas comme ceux de Blackmore mais cela est dû à une culture différente : Blackmore s'est formé au blues alors que Morse a appris ses bases sur le jazz. Mention spéciale à Ian Gillan qui a retrouvé une très grande forme vocale.
Enfin, les belles mélodies ne manquent pas. Deux hits à cet égard : Uncommon Man et Vincent Price.
Ce n'est pas le Deep Purple de 1972, de 1984 ou de 1994 : c'est le nouveau Deep Purple.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 25 juin 13 09:55:10 GMT+02:00
Juste pour dire que ce n'est pas forcement le jeu au doigt qui amène forcement la rondeur à la basse (je suis bassiste) mais les réglages de l'ampli et une certaine façon de jouer.

En réponse à un message antérieur du 15 juil. 13 14:26:53 GMT+02:00
vu
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation