Commentaire client

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Zola XXL, 30 novembre 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Jungle (Poche)
Dans un roman à la Zola version grande taille, Upton Sainclair décrit l'inexorable marche vers le néant d'une famille d'émigrés lithuaniens exposée aux conditions de travail dans les abattoirs de Chicago au début du XXème siècle. Comme on peut s 'y attendre, c'est un récit tragique et si désespérant que l'on a souvent envie de sauter des pages pour se sortir de cette misère. Nous sommes cependant loin des ouvrages de circonstance imaginés par des utopistes de passage. Au contraire l'auteur loin du sirop de ces lendemains qui chantent, prévient déjà les victoires emportées par la lutte prolétarienne seront encore plus dangereuses que les échecs. Et il a bien raison car c'est effectivement ce qui s'est passé.

L'œuvre de Sinclair doit être interprétée dans le contexte de cette période de l'histoire américaine pudiquement appelée 'progressive' mais qui ne fut rien d'autre qu'une aumône forcée lâchée à quelques mendiants pour éviter le pire. Par le biais de l'immigration, l'élite industrielle avait sciemment créé un excès de main d'œuvre qui devait garantir une concurrence entre ouvriers, assurer un bas niveau de salaire et offrir une force disponible pour briser toutes grèves. Les machiavels abusifs ont fini par créer une cohésion du monde ouvrier et une montée en puissance du socialisme. Il fallut lâcher un peu de lest dans un emballage cadeau progressiste. Théodore Roosevelt lui-même, considérait que céder à quelques revendications syndicales était au bout du compte un acte conservateur, surtout si l'on parvenait à ce mettre les dirigeants syndicaux dans la poche.

L'objectif de Sinclair s'inscrivit dans la veine de ces Muckrakers ou fouille-merde tel que les avaient nommés Roosevelt lui-même. Un journalisme d'investigation qui dénonçait la corruption, la collusion entre industriels et politiciens et les abus de toutes sortes. Ce fut pourtant sur la question de salubrité et de santé publique qui n'étaient qu'annexes au sujet, que ce roman contribua à des réformes.

Il y aurait de toute façon trop à dire tellement ce livre ouvre sur de multiples pistes, mais il ne faut pas oublier qu'au moment où le monde ouvrier était exterminé au nom d'une productivité maximale, cette même production n'arrivait plus à s'écouler sur le marché intérieur. Les guerres de Cuba, Philippines, Mexique en furent des conséquences. Déjà la collusion entre politique et complexe militaro-industriel dénoncée en forme d'épitaphe par Eisenhower lorsqu'il quitta la scène, et qui fut portée au pinacle sans plus aucune fausse pudeur par la famille Bush, avec l'aide du méchant axe du mal.

Le monde des chanteurs de louanges peut faire de Théodore Roosevelt un héraut du progressisme, lui qui fut prix Nobel de la paix en 1906 et qui disait entre autre : « J'accueillerais avec plaisir n'importe quelle guerre, tant il me semble que ce pays en a besoin » ou encore « La guerre est un idéal pour la société humaine par l'énergie virile qu'elle implique [...]La paix est une ignominie graisseuse et boursoufflée juste assez bonne pour les impotents pleurnichards qui évoluent dans la lumière blafarde ignorant tout d'un état de vie supérieur » (1). Pas besoin d'en dire plus pour deviner ce qu'il pensait du monde ouvrier.

C'est pourtant cette élite qui a gagné la partie, même si elle y a abandonné certaines plumes. En tous cas la voilà encore toute réconfortée, et pour longtemps, avec cette glorification du patriotisme qui fait désormais croire à toute une nation que tous sont dans la même barque. C'est tout ceci qu'aborde ce fouille-merde de génie dans son début de XXème siècle et qui nous conseille déjà de fouiner dans nos poubelles d'aujourd'hui pour y dénicher les relents fétides de cette Jungle chronique qui partout et toujours cherche à imposer sa loi du plus fort.

(1) Citations tirées de l'excellent livre de Howard Zinn Une Histoire populaire des Etats-Unis de 1492 a nos jours et qui permet de bien saisir le contexte de l'époque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 3 avr. 14 09:34:39 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 3 avr. 14 09:36:08 GMT+02:00
Merci pour cette revue très intéressante.

J'aurais juste un commentaire sur la citation de Roosevelt que vous rapportez : les paroles ne sont pas de Roosevelt lui-même mais d'un article de William James (ancien prof. de Roosevelt) qui donnait sa propre lecture d'un des discours de Roosevelt. Le discours en question est "The strenuous life" prononcé en 1899 à Chicago (dispo sur wiki), alors que Roosevelt était maire de New York, et je trouve qu'il est bien moins "caricatural" que pourrait le suggérer la lecture de William James (à vrai dire, il est même plein de bon sens pour peu qu'on comprenne que si le "progressisme" est mélioratif, il ne devrait sûrement pas signifier "changement perpétuel des valeurs"/"rejet systématique des valeurs dites "traditionnelles""... Personnellement, j'ai horreur du mot "progressisme" mais bon, ceci est un autre débat).
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (8 commentaires client)
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 8,10
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Arribat
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 134