Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le violon qui parle, 13 février 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : sonates et partitas pour violon seul (CD)
Le premier qui a enregistré une version baroque des sonates et partitas a bien été Sigiswald Kuijken et sa version recueillie, dansante et d'une simplicité touchante restera à jamais gravé dans l'histoire du renouveau baroque tout comme les suites pour violoncelle de BACH par Anner Bylsma en 1979.

On a cependant un peu trop facilement passé sous silence une version enregistrée peu de temps après Kuijken, qui apparemment ne "payait pas de mine" et qui pourtant, avec le recul est une version éminement majeure de cette oeuvre: la version de Jaap Schröder, lui aussi pionnier du renouveau du violon baroque, et qui était alors au début des années 80 au sommet de ses capacités techniques.

C'est cette version, originellement éditée sous un label confidentiel (ce qui explique en partie son "passage aux oubliettes") que Naxos a de facon judicieuse, choisi de rééditer pour notre grand plaisir.

Cette approche de Bach par Schröder est déconcertante car elle est refuse non seulement de facon radicale le legato hérité des grands violonistes modernes (et avec lequel Kuijken n'avait pas complètement rompu) mais elle ne repose pas non plus sur les mouvements de danses pour structurer les phrases de cette musique (beaucoup moins que Kuijken en tout cas) ce qui peut la rendre difficile à suivre pour certains auditeurs mais aussi beaucoup plus fine.

En plus de cela, Schröder se permet d'utiliser le vibrato de temps à autre, ce qui a eu pour effet de décontenancer bien des baroqueux ayant developpé une allergie profonde (et compréhensible) de cette technique qui est en fait historiquement informée lorsqu'elle est utilisée comme ornement et non comme technique de base de la production du son.

En fait, Jaap Schröder fait ici une demonstration de réthorique pure, crée des espaces et des arrêts entre les mots à la fin des phrases, fait des liaisons à d'autres, varie les intonations à l'infini dans un refus du legato quasi absolu qui rend la polyphonie brisée on ne peut plus claire et éloquente. C'est avant tout un violon qui (nous) parle.

Les partisans de cette version à l'époque avait noté la supériorité technique de cette version sur celle de Kuijken et je pense maintenant qu'ils avaient raison, dans la mesure où elle est plus variée, même si cela ne rend pas cette version en soi supérieure.

Les réfractaires de cette version reprochaient une raideur de phrasé, un manque de fluidité, et... de technique. Je pense maintenant qu'ils ont tort même si le violon sonne légèrement grincant dans une fine partie du spectre des aigus, ce qui peut faire penser à une limite technique, mais qui est en fait une caractéristique très intéréssante de ce violon baroque hollandais anonyme: la variété de timbre qui clarifie la polyphonie.

Je comprends tout de même que certains trouvent cette version froide et savante, même si je pense qu'elle est avant tout riche, au service de l'oeuvre et radicalement baroque, comme aucune autre version.

A ajouter au panthéon des versions baroques de la discographie de ces sonates et partitas de BACH aux cotés de celles de Sigiswald Kuijken (première version), Rachel Podger et Amandine Beyer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (2 commentaires client)
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Nicolas
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 26