undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Commentaire client

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La vie se vit toujours avec un grand V, 14 juillet 2012
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Go (CD)
Il y a longtemps que je voulais m'offrir le plaisir d'écrire un commentaire sur ce CD. J'ai découvert Tim Mc Graw sur le tard, mais quelle découverte ! Ce monsieur sait chanter la vie avec un grand V comme personne d'autre ne sait le faire. Cet album en est encore une parfaite illustration.

Inutile de parler ici de son immense talent de chanteur, de sa capacité à passer du registre crooner cow-boy à celui de pop-rocker westernisant sans perdre une once de sincérité dans la voix. Inutile de mentionner la qualité des musiciens qui l'entourent et savent faire ronronner ce "groove" country sur tous les tempos de la gamme Nashvillienne. Inutile de dire la minutie des arrangements, ciselés tels des pièces d'orfèvrerie, qui apportent la profondeur et la densité sonores qui font toute la différence. Inutile de relever combien Monsieur Tim Mc Graw est de nature généreuse pour nous offrir 14 titres et près d'une heure d'excellence musicale sur une même rondelle. Inutile de dire tout cela car ce n'est rien d'autre que sa marque de fabrique. Un artiste de grand talent, authentiquement fou de musique vraie, qui ne compte pas l'énergie qu'il dispense pour rendre les gens un peu plus heureux.

Non, je voudrais ici vous parler de ses textes. Les cow-boys authentiques sont tous un peu chanteur et tous un peu charmeur, ce sont d'irrésistibles romantiques déguisés en solitaires fougueux, de fantastiques humanistes camouflés en bagarreurs de rue. Tim Mc Graw est de ceux là. Il chante des textes magnifiques, comme s'il nous contait une histoire par un beau soir d'été autour d'un feu sous les étoiles. De quoi nous parle t'il ? Rien de moins que la vie. Celle de tous les jours, celle qui fait nos joies, nos peurs, nos belles surprises, nos affreuses souffrances, nos merveilleuses envies et nos terribles déceptions... La vie qui nous tiraille entre doute et sérénité, et nous fait constamment osciller de l'un à l'autre...

Cet album nous raconte combien nos vies débordent d'un trop plein d'inutile, combien le manque de sens use nos âmes, mais nous adresse ce message rédempteur de rester toujours reconnaissant d'être vivant quoi qu'il arrive ("I'm workin" "Let it go" "Whiskey and you" ). Il nous dit que l'amour et l'amitié sont le chemin et le sens de nos existences, et que la vie vaut toujours la peine d'être vécue parce ce que c'est la notre ("Nothin to die for" "I need you" "Last dollar" "Put your lovin on me"). Il nous dit enfin que l'adversité de nos destinées, aussi terrible soit elle, n'est pas invincible et que l'on renait toujours de ses cendres, plus grand et plus fort ("Train #10" "Comin home" "Between the river and me" "if you're reading this"). Un leitmotiv humaniste transpire de chacune des chansons, doublé d'une sacrée dose d'émotionnel qui peut sournoisement vous tirer les larmes si vous n'y prenez gare...

Ce CD contient quelques purs joyaux que de simples mots ne peuvent décrire à leur juste valeur. "Nothin to die for", un titre qui distille un texte puissant sur le point de non retour qu'il faut parfois toucher du doigt pour prendre conscience de nos erreurs/excès. "Train # 10", une histoire dans laquelle tous ceux qui ont vécu un grand moment de solitude devant cet irrésistible besoin de changer de vie se reconnaitront. "If you're reading this", une lettre d'une émotion foudroyante qui nous renvoie à ces questions existentielles, à l'absurdité de la folie des hommes et l'incontournable fatalité de la mort.

Je ne résiste pas à l'envie de citer ici quelques lignes qui résonnent encore dans ma tête:
"Trying to buy back the pieces of my soul...that's hard to do when the devil won't get off your back...its like carrying around the past in a hundred pound sack" (Let it go)
"I wanna wrap the moon around us and lay beside you skin to skin'" (I need you)
"Then I looked at you and knew I never knew nothin' and it broke this heart of stone. It's a lot like comin' home" (Comin' home)

Certains considèrent cet album comme son meilleur, mais Tim nous a habitué à faire mieux que meilleur depuis toujours. Inutile de le dire encore... Les frissons qui vous courront sur la peau à l'écoute de ce "master piece" seront suffisamment éloquents...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 2 août 12 07:28:42 GMT+02:00
marialicia dit:
vous me tentez très sérieusement !
mes votes ne passent plus !
amitiés

En réponse à un message antérieur du 2 août 12 07:42:52 GMT+02:00
Girard dit:
Laissez vous tenter Marialicia. Si vous avez un peu de gout pour le country-pop et pour les voix de crooner Texan, vous ne serez pas déçue. Depuis, j'ai découvert quelques autres de ses albums plus anciens, et il en est un que je trouve encore plus poignant, plus mélodieux, plus romantique: "A place in the sun". Je ne m'en lasse pas depuis des jours, et je prendrais le temps d'écrire un commentaire prochainement... juste pour le plaisir de l'écrire.
Amitiés, Jp
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Girard
(VRAI NOM)   

Lieu : Pau

Classement des meilleurs critiques: 1.624