Commentaire client

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le groupe qui fait (encore) danser les filles, 24 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Right Thoughts, Right Words, Right Action (CD)
On ne va pas manquer de le leur reprocher (l'illustre Hugo Cassavetti l'a fait, entre autres): le niveau de surprise est à peu près nul avec ce quatrième album des Franz Ferdinand, lesquels ont trouvé leur recette, s'y tiennent et la reproduisent ici avec brio. Soit une pop rythmée et joyeuse, des compositions simples et immédiatement mémorisables, une parfaite maîtrise de la production : des chansons à chanter et à danser, d'une efficacité rarement atteinte par leurs contemporains. Personnellement, j'adore, sans être dupe du manque de renouvellement de leur production, de la nullité crasse des textes et de la modestie des travaux remis (10 chansons, 35 mns). Revue d'effectifs :

1° Right thoughts, right words, right action : excellente entrée en matière sur une rythmique saccadée et joyeuse rappelant certains groupes de pop anglaise de la fin des années 1980 (Woodentops par exemple), un très beau pont, un gentil petit sitar. 8/10.

2°Evil eye. Retour aux sources des débuts avec ce magnifique et sautillant funk, qui rappellera tout ce que les FF doivent aux Talking heads, ces figures tutélaires du funk blanc. 8/10.

3°Love illumination. Un riff un peu plus gras qu'à l'accoutumée (on dirait du Jack White) qui est un leurre puisque la mélodie est en fait assez glam (et balourde). Comme quasi systématiquement désormais, le pont est amené par un synthé bien sympathique, Nick Mc Carthy étant désormais assez virtuose dans l'exercice. Facétie étonnante, à 2:35, le petit solo emprunte des tonalités au hard metal FM années 80es à la Blondie, Kiss ou Cars. Julian Casablancas aime lui aussi ces effets. 7/10.

4° Stand on the horizon. Commencée comme une ballade, cette composition bifurque assez vite vers un mid-tempo, ponctué de jolis petits violons, avec une belle alternance entre section rythmique et guitares. 7/10.

5°Fresh strawberries. Seule audace de l'album, une merveille pop tout-à-fait digne des Kinks, délicieusement rétro et sucrée. Bizarrement, ils se sont amusés à prendre un son de guitare typique de Cure période 1980 - qui fonctionne bien. 8/10.

6°Bullett. Après cet intermède, le groupe repart pied au plancher avec ce furieux Bullett, qui tourne en boucle chez moi depuis que l'album est arrivé... Ça va aussi vite que les Buzzcocks, c'est frais, c'est joyeux, c'est furieux : on a envie de sauter et de chanter. 10/10.

7°Treason/animals. Une intro ultra-maîtrisée (combien de groupes aimeraient savoir trousser ce petit riff) et une lente ascension vers un refrain assez inattendu - puisque subtil quand on pouvait attendre un hymne de stades. 8/10.

8°The universe expanded. Sans doute la composition la plus fine de l'album. L'introduction instaure un climat mi-rêve mi-cauchemar, comme menaçant et jusqu'à la voix d'Alex Kapranos rappelle les susurrements de Jarvis Cocker. Pulp étant mon groupe préféré, je ne peux évidemment qu'adhérer à cet hommage évident, jusqu'au refrain assez fleur bleue qui n'aurait pas déparé dans un album du génie de Sheffield - qui l'aurait sans doute davantage joué second degré, je le concède. 9/10.

9°Brief encounters. Mid-tempo à la sauce reggae, avec un refrain assez paresseux. Clairement pas le sommet de l'album. 6/10.

10°Goodbye lovers and friends. Je suis assez circonspect sur ce nouveau mid-tempo chaloupé, dont la ligne mélodique est tournée et retournée dans tous les sens et qui vaut surtout (pour une fois) par les paroles : l'ironique cri 'I hate pop music' et le dernier souffle 'My friends, this is really the end'.
Souffrance de l'artiste obligé de reproduire les mêmes travaux comme Sysiphe ? Annonce d'un split à venir ? Nous le serons bientôt. 7/10.

PS : un très bon "live dans les conditions du studio", à la façon des Live from the basement de Radiohead, figure dans le coffret dit Deluxe. Manquent quand même les cris de la foule. Les FF restent un des meilleurs spectacles à voir sur scène.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 30 oct. 13 15:04:58 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 30 oct. 13 17:41:13 GMT+01:00
darkuss dit:
Je plussois l'éclairage de zybine et ajoute que même si ça reste du Franz Ferdinand, il y a plusieurs compos qui renvoient à d'autres artistes.
Si Love illumination à choppé le son de Jack White dans le riff, Bullet, qui est pour moi le meilleur titre de cet album, aurait pu être une chanson des Strokes.
Par contre Evil eye, le refrain est pompé sur le titre de Snoop Dog "Who I am", grosse faute de goût, Fresh strawberries avec son titre de Beatles ressemble à une chanson des kinks.Etc...
C'est l'album des Franz Ferdinand qui ressemble le moins à Franz Ferdinand, mais on ne peut pas leur enlever l'envie de vouloir faire autre chose, sinon on leur reprocherait de faire toujours pareil.
Franz Ferdinand à voulu se renouveler, eux qui étaient un groupe que tout le monde copiait, les voici maintenant ressemblant aux autres. Dommage.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Paris

Classement des meilleurs critiques: 63