ARRAY(0xb4ba5fd8)
 
Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Walking on the moon...., 8 décembre 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : De la Terre à la Lune (Relié)
Octobre 1865 : des artilleurs en rupture de guerre s'ennuient dans leur Gun Club de Baltimore, envisageant de-ci un nouveau conflit avec le Mexique et de-là d'envahir le Canada, jusqu'à ce que leur président, Impey Barbicane, leur soumette un projet pour le moins audacieux : construire un canon géant pour bombarder la Lune !

La première partie de l'ouvrage nous instruit de manière didactique sur les différents paramètres techniques du projet, choix du projectile, du canon et de l'explosif, nous informant par la même de l'état des dernières connaissances dans les domaines de la balistique, de la sidérurgie ou de la chimie. Le lieu où doit être construit le canon fait également l'objet d'âpres discussions, Texas ou Floride ? Ce sera finalement la Floride, offrant ainsi une nouvelle fois la preuve de l'esprit visionnaire de Jules Verne. La Nasa n'implantera t-elle pas, un siècle plus tard, sa base de lancement à Cap Canaveral (Floride) et son centre de contrôle à Houston (Texas)?

Tous ces détails techniques sont certes intéressants, mais il faut bien le reconnaitre un peu ennuyeux et il faudra attendre l'arrivée du fantasque français Michel Ardan pour voir le récit relancé de manière spectaculaire par l'ajout d'une touche de poésie dont le sens n'échappera pas, quelques décennies plus tard, à Georges Méliès lors de la réalisation de son film d'animation "le voyage dans la Lune". La description de Michel Ardan par Jules Verne reste un des temps forts du livre et un grand moment de littérature, démontrant une fois de plus un vrai talent d'écrivain, même si l'on peut regretter à nouveau le caractère un peu immature et infantile de ses personnages, tour à tour excessivement enthousiastes, impulsifs ou colériques, dans des proportions qui nuisent plus qu'il ne servent la bonne marche du récit...

"De la terre à la lune" mérite sans conteste son sous-titre de "voyages extraordinaires", un privilège qui sera accordé de manière plus discutable à nombre de romans postérieurs de l'écrivain. C'est sans doute, en effet, celui parmi tous les livres de Jules Verne qui fut porteur du projet le plus fou, le moins réalisable. Un projet qui sera pourtant repris et exécuté, d'abord en fiction par Tintin à bord d'une curieuse fusée nazi repeinte aux couleurs de l'A.S Monaco; avant d'être finalisé pour de bon par la mission Apollo à bord de la fusée Saturn V...

Un rêve improbable devenu réalité....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Classer par: Le plus ancien d'abord | Le plus récent d'abord
Afficher les messages 1-7 sur 7 de cette discussion.
Message initial: 8 déc. 13 18:11:04 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 8 déc. 13 18:12:32 GMT+01:00
Gamin, j'ai quasiment tout avalé, avec l'autre (Henri, plus un "s"). Verne est plus estimé à l'étranger que chez nous. Ce qui prouve que les étrangers sont des c...puisque Verne n'est quand même pas un géant de la littérature. De plus, ses héros sont soit des savants, soit des Anglais, parfois les deux en même temps. Faudrait que je relise Nord contre Sud, tiens.

En réponse à un message antérieur du 8 déc. 13 18:36:47 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 8 déc. 13 18:37:47 GMT+01:00
Darko dit:
J'ai hérité d'une collection complète de Jules Verne (pas originale évidemment...) alors l faut bien que je me motive pour arriver jusqu'au bout....J'aurais préféré hériter d'une collection complète de "Playboy" ou de "Newlook" (y avait des bons reportages dans Newlook), mais j'ai jamais eu de chance dans la vie...Moi c'est Jules Verne...

Alors j'essaie d'en lire un ou deux par an.... je devrais avoir terminé pour mon 90ème anniversaire....

C'est pas gagné ! :-))

En réponse à un message antérieur du 8 déc. 13 19:07:50 GMT+01:00
Hervé J. dit:
Légère imprécision pour la fusée dans Tintin: la fusée nazie rouge et blanche apparait dans "l'affaire tournesol" qui est postérieure à "Objectif Lune" et "On A Marché Sur La Lune". Mais tu as raison, Hergé a dû s'inspirer des travaux de Von Braun.

Jamais lu Jules Verne (Henri seulement en BD). Finalement c'est plus un scénariste qu'un écrivain.

En réponse à un message antérieur du 8 déc. 13 19:48:32 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 8 déc. 13 19:49:24 GMT+01:00
On peut faire confiance à Hervé J. lorsqu'il s'agit de traquer l'indice tudesque. Jamais lu un Verne? J'ai du mal à y croire.

En réponse à un message antérieur du 9 déc. 13 11:28:11 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 9 déc. 13 11:30:18 GMT+01:00
Darko dit:
J'ai commis une seconde erreur...la fusée de tintin est plutôt repeinte aux couleurs de la Croatie ... bien que la Croatie n'existait pas à cette époque...

En réponse à un message antérieur du 9 déc. 13 13:28:19 GMT+01:00
Hervé J. dit:
Ca se tient car la Croatie a collaboré avec les nazis pendant la WWII.

Publié le 10 déc. 13 11:15:38 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 10 déc. 13 11:17:11 GMT+01:00
ecce.om dit:
"Voyage au centre de la terre", c'est quand même pas dégueu.
"Le tour du Monde..." non plus (même si je n'ai jamais vraiment trop compris l’histoire du décalage...).

Sinon, s'agissant de la fusée à damiers.
Hergé s’est évidemment inspiré des travaux des A4-V2 à V4 de Wernher Von Braun...souvent peintes avec des damiers noirs et blancs.
Les damiers n'étaient pas là par pure coquetterie (j'ai un peu de mal à imaginer le Teuton coquet), mais pour servir de repères aux techniciens restés au sol afin qu'ils s'assurent que la fusée ne tournait pas sur elle-même.
Dernier étage : blanc et rouge ?
La base de lancement d'Hergé est placée en Syldavie, à l'emplacement de la Croatie dont les couleurs nationales sont le rouge et le blanc. Et la Croatie a toujours existé (mais pas toujours comme Etat indépendant).
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.2 étoiles sur 5 (5 commentaires client)
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 8,95 EUR 8,50
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Darko
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Lieu : Bretagne - France

Classement des meilleurs critiques: 44