Commentaire client

19 internautes sur 59 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Propagande, 16 décembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Manifeste du Parti communiste (Poche)
Ce texte, qui a été sûrement l'écrit politique le plus influent sur l'histoire de l'humanité au cours du XXème siècle (avec le "Petit Livre Rouge" de Mao imprimé à plus d'un milliard d'exemplaires) expose de manière assez décadente "au monde entier" les principes, les concepts, le but du communisme.

Karl Marx dans ce texte qui se veut de rigueur scientifique, transformant l'histoire en lois et les hypothèses en dogmes, n'a guère d'intérêt philosophique ; mieux vaut lire par exemple "Le 18 Brumaire" qui est selon moi son ouvrage le plus remarquable.

Ce texte est intéressant dans le cadre d'une étude historique pour comprendre les totalitarismes qui ont sévit le monde par la suite et dont Marx a été, malgré lui, l'un des maîtres à penser.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 10 févr. 09 13:43:05 GMT+01:00
Oxygène dit:
On n'avait vraiment pas besoin de la sempiternelle remarque sur les régimes totalitaires, ni de remarques anachroniques sur la rigueur scientifique.
Ce texte a d'autres intérêts que purement "historique". Il demeure un pilier de tout un pan de la pensée de gauche, et il est indispensable à tout étudiant en sciences politiques (voire en sciences humaines) ou tout personnel politique.
La préface, riche et pertinente met en valeur et à la fois remet judicieusement en perspective l'ouvrage.

En réponse à un message antérieur du 27 avr. 11 17:38:35 GMT+02:00
Sebrider dit:
Avant de douter de la valeur scientifique de Marx,
allez plutôt voir du côté des communistes idéalistes d'aujourd'hui et d'hier à l'époque de Marx, dont les régime dit "totalitaire" selon la propagande occidentiste, avec toutes leurs phraséologies à deux balles empruntées à la bourgeoisie qui ne correspondent nullement aux phénomènes existants de la société immédiate.

"Il n'y avait alors au sein de la classe ouvrière elle-même qu'une infime minorité qui se fût haussée jusqu'au socialisme ; et parmi les socialistes eux-même, les socialistes dans l'esprit scientifique de Marx — dans l'esprit du manifeste communiste — n'étaient qu'une minorité. Le gros des ouvriers, dans la mesure où ils s'étaient éveillés à la vie politique en général, étaient encore plongés dans la brume des aspirations et des formules démocratiques sentimentales qui caractérisaient le mouvement de 1848 aussi que ses levers et baissers de rideau." (Wilhem Liebknecht, in Souvenirs sur Marx (1935), Paul Lafargue et Wilhem Liebnknecht, éd. Editions de Sandre, 2008 (ISBN 978-2-914958-84-4), chap. III, Souvenirs sur Marx (Extraits), p. 34)

Pour lire Marx de la façon correcte, il faut encore savoir ce qu'est le matérialisme dans sa forme dialectique/non linéaire. (cf Pascal Charbonnat, "Histoire des philosophies matérialistes", ed Syllepse, 2007)

Qu'est que la Communisme pour un matérialiste ?

Dans le manuscrit III, page X-XI (1844), Marx écrit : « Le communisme est la forme nécessaire et le principe dynamique de l'avenir immédiat, mais le communisme n'est pas en tant que tel ni le but du développement humain ni la forme de la société humaine. »

En 1845, dans L'idéologie allemande, pour Marx et Engels, « le communisme n'est pas un état de choses qu’il convient d’établir, un idéal auquel la réalité devra se conformer. » Ils appellent « communisme le mouvement réel qui abolit l'état actuel des choses. Les conditions de ce mouvement résultent des données préalables telles qu’elles existent actuellement. »

En 1847, Friedrich Engels définit ce mouvement réel dans les « Principes du communisme ». Ainsi, « le communisme est l'enseignement des conditions de la libération du prolétariat. ».

Publié le 28 avr. 11 00:21:31 GMT+02:00
Ce commentaire n'est que la répétition de ce que la propagande officielle répète sans cesse sur Marx et le marxisme : confusion entre marxisme et stalinisme (le Manifeste du Parti Communiste de Marx et Engels mis sur le même plan que le Petit Livre Rouge de Mao), Marx maître à penser des totalitarismes staliniens. Il est inutile de répéter ces lieux communs que tout le monde connaît et cela ne permettra à personne de comprendre ni Marx ni l'histoire du XX° siècle qui a été horrible et les criminels ne sont pas que les dictateurs. L'ouvrage principal de Marx est le Capital.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation