Commentaire client

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE JEAN MARC BAILLEUX MAGAZINE ROCK&FOLK, 3 décembre 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime Of The Century (CD)
CHRONIQUE DE JEAN MARC BAILLEUX MAGAZINE ROCK&FOLK DECEMBRE 1979 N° 155 Page 87/88
3° Album 1974 33T Réf : A&M AML 68258
Au retour de la déplorable tournée qui l'avait fait passer pour une première fois par chez nous, le groupe se sépara. Hodgson et Davies prirent deux ans pour réunir une nouvelle équipe et enregistrer un troisième album dont il avait été décidé que, s'il n'obtenait pas un certain succès, ce serait le dernier . Mais avant de se saborder ils étaient décidés à mettre le paquet, et avec eux une maison de disques plus préoccupée à jouer un groupe à long terme, à organiser une carrière plutôt qu'à tenter des coups, et qui était prête à leur donner les moyens de leur stratégie.
Cette stratégie, c'était on efface tout et on recommence, on prend le temps de tout peaufiner avec un soin quasi maniaque et l'assistance des meilleurs atouts : pour le disque le producteur le plus réputé et le plus cher du monde : pour la scène l'équipement le plus sophistiqué alors disponible tant pour le son que pour les lumières - je me souviens que l'éclairagiste à la console avait déjà plusieurs pages d'instructions pour le décor de chaque chansons (1974) et que Supertramp étrennait parmi les premiers, alors qu'il était encore presque inconnu, ces gigantesques potences qui peuvent chacune recevoir plusieurs dizaines de spots.
La plupart de ceux qui découvrirent Supertramp à travers "Crime Of The Century" crurent en la naissance d'un nouveau groupe, et d'ailleurs rien ne laissait supposer qu'il ût avoir un passé tant le chemin parcouru depuis "Indelibly Stamped" était impressionnant. On avait changé d'ère. Ken Scott avait alors quelques années d'avance sur tous les producteurs du monde. A l'instar d'un Phil Spector ou d'un Brian Wilson, il allait marquer son époque, donnant naissance à une véritable école où l'on retrouve les meilleurs producteurs d'aujourd'hui. Tommy Li Puma, Ted Templeman ou Phil Manzanera. A lui seul "Crime Of Century" suffit à faire la preuve de cette formidable anticipation de Ken Scott sur le goût d'une époque ; mais on peut aussi écouter les premiers tubes qu'il a proprement fabriqués. Le son est inouï : clarté, précision, espace, nuance, couleur...La production transcende encore (comme si c'était nécessaire !) Les qualités intrinsèques des chansons. Supertramp est l'architecte de sa propre réussite, Ken Scott en est le maître d'oeuvre. Sans les huit chefs d'oeuvres que sont les chansons, TOUTES les chansons de l'album, son travail n'eût été que du trompe l'oreille sans consistance ; sans ce travail "Crime Of The Century" n'eût été qu'un remake sur un autre registre du premier disque, avec le risque qu'il fût sitôt publié, sitôt oublié. "Crime Of The Century" est LE concept-album ; donc, nul étonnement à ce qu'on y retrouve la merveilleuse unité de ton et d'atmosphère de "Supertramp", doublée ici d'une unité de propos donnant au disque la forme d'un recueil de petites nouvelles critiques sur l'éducation, l'inaptitude de l'école à apprendre à vivre
("School", "Bloody Well Right"), la schizophrénie qui en découle ("Hide In Your Shell", "Asylum", "Dreamer"),
l'incapacité à diriger sa propre existence ("Rudy"), l'incommunicabilité et le manque de solidarité ("If Everyone Was Listening"), le tout se terminant par une exhortation à la vigilance, à l'action, à l'espoir ("Crime Of The Century"). La matière des chansons s'est enrichie sans s'épaissir ; les instruments sont très souvent doublés, le contre-point se systématise, dans le lointain fonctionne toute une prolifération harmonique incluant parfois les discrètes mais fort efficaces orchestrations de Richard Hewson. La répartition des rôles se précise. Les talents de Roger Hodgson et Richard Davies sont étonnamment complémentaires ; à celui-là le génie mélodique dans la création pure, la fluidité, la joliesse ; à celui-ci le sens de la construction, du développement et de l'excitation rythmique, la mise en oeuvre du matériau brut fourni par son partenaire - ce qui ne l'empêche pas d'être de temps à autre un compositeur à part entière délivrant à son tour, mais plus rarement, des mélodies aussi somptueuses et subtiles que celles de Hogson. A l'un, une voix haut perchée et limpide ; à l'autre, la rugosité et l'épaisseur du chant profond. Quant au nouveau groupe, il a retrouvé toute la cohésion du premier. Bob Benberg est l'archétype du batteur blanc à la Phil Collins et autres Terry Bozzio : technique, académique, efficace et inventif, étendant sa contribution de la batterie aux "Tuned percussions" (percussions qui peuvent jouer des notes : marimba, xylo, vibraphone, etc ....) On regrette toujours que Hodgson ait abandonné la basse, mais Dougie Thomson tient sa place sans prétention. Quant à John Anthony Helliwell, relativement discret mais toujours à propos sur le disque, on découvrira vite son omniprésence, en particulier sur scène où en plus du rôle de soliste et d'accompagnateur (ce qui est moins courant) aux anches il tient les claviers de cordes, fournissant le background harmonique en l'absence de l'orchestre. "Crime Of The Century" est un joyau durable de pop-musique, la première manifestation de la révolution technologique qui a transformé le monde du son. Le premier sommet de la carrière de Supertramp.
Indispensable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

4.8 étoiles sur 5 (31 commentaires client)
5 étoiles:
 (25)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur