undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Commentaire client

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 "Face The Heat" : No Pain No Gain., 21 mai 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Face The Heat (CD)
Fort du succès de leur dernier album "Crazy World", et d'un "Wind Of Change" à l'âme pacifiste, alors que tout semblait rouler parfaitement, ce sont de sombres histoires de business qui vont enrayer la machine Scorpions, avant la publication de "Face The Heat".
Après la guerre froide disputée contre leur producteur Dieter Dierks en '87, l'année '92 sera elle gâchée par des problèmes juridiques, qui déboucheront sur l'éviction de Francis Buchholz. Il sera remplacé par Ralph Rieckermann, un bassiste Allemand (aussi technique que discret). C'est déterminé et fort de cette nouvelle recrue que les Scorpions vont publier en Septembre '93 (leur douzième album), un "Face The Heat" produit avec Bruce Fairbain (qui a aussi bossé avec Aerosmith et AC/DC). Un peu attendu au tournant, les Scorpions ont effectué un véritable retour au hard-rock pur. Le puissant "Alien Nation" qui entame cet album, montre un groupe ragaillardit. Le réaliste "No Pain No Gain" avec Matthias au Talk Box enfonce le clou, et un remuant "Someone To Touch" confirme le bon début d'un album très chaud. Les compositions sont à nouveau principalement l'œuvre du tandem Schenker/Meine (excepté quatre participations de Mark Hudson), dont le slow "Under The Same Sun" (un brin trop calculé), que Klaus a écrit avec Fairbain. "Unholy Alliance" avec un break judicieux au thème oriental, et "Woman" un surprenant blues (inédit pour les Scorpions), sont de franches réussites. Même l'ironique "Hate To Be Nice", avec un Jabs jazzy mérite d'être cité parmi les meilleurs extraits. Six titres qui laissent entrevoir un net regain de mordant chez des Scorpions à nouveau venimeux. La seconde moitié de l'album (sans atteindre le même niveau), est faite de titres pourtant loin d'être anecdotiques. Avec ce "Taxman Woman" (en clin d'œil aux problèmes vécu par le groupe), un rock 'n' roll "Ship Of Fools" (avec sa sirène à la voix d'opéra), et le speed "Nightmare Avenue" (écrit par Matthias) qui sont assez captivants. Quant à "Lonely Nights", c'est le slow de l'album à retenir, signé du traditionnel duo Schenker/Meine. Avec l'avènement du CD les groupes vont chercher à remplir l'espace proposé sur ce nouveau support, proposant des plages dispensables. Et sur la version Européenne les Scorpions ont inclus deux ballades "Destin" et "Daddy's Girl", contre "(Marie's The Name Of) His Latest Flame" popularisé par Elvis Presley, sur la version US.
Avec au moins dix brûlots, "Face The Heat" est l'album de Scorpions qui (sans atteindre le niveau de la grande époque), se sont bien ressaisis. En sonnant volontairement plus hard, le groupe a pris quelques risques qui peuvent cette fois déstabilisés leurs nouveaux adeptes, plus grand public. Les ventes du groupe plutôt impressionnantes jusqu'ici, entameront d'ailleurs un certain déclin à partir de ce moment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]


Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Voodoo
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Lieu : In The South of Witches Valley.

Classement des meilleurs critiques: 515