Commentaire client

23 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Loin de l'Amarillo Grande, 16 novembre 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blacksad, tome 5 : Amarillo (Relié)
Finies les ambiances urbaines : Blacksad se lance "Sur la Route".

Ce 5ème tome est en effet, librement inspiré du trio Hippie Jack Kerouac, Allen Ginsberg et William S. Burroughs et les références irriguent le récit (la route 66, le roman écrit sur un rouleau de papier de 30 m, la passion de Burroughs pour les armes à feu...).

Cet hommage rendu à la Beat generation est l'occasion d'amener le personnage de Blacksad, au soleil de Tulsa (Oklahoma), d'Amarillo (Texas), de Capulin Volcano ou de Raton (Nouveau-Mexique). Ce soleil baigne la majeure partie de l'album, justement appelé Amarillo (jaune en espagnol).

Dès le début, le récit suit 2 personnages qui vont évoluer quasiment en parallèle, jusqu'au dénouement.

D'un côté, on retrouve Blacksad, le détective félin qui aspire naïvement à un peu de tranquillité et de l'autre, Chad Lowell, un écrivain paumé, en cavale.
C'est quand le hasard fera se croiser leurs chemins, que les ennuis vont commencer.

L'ensemble s'avère un peu décevant.

Autant les 1ers volumes étaient formidables, autant je trouve que la série perd un peu en qualité au fil des sorties.

Le scénario de Juan Diaz Canales n'est pas renversant. Les références évoquées plus haut sont davantage des clins d’œil qu'une trame solide. A tout prendre, je préférais le détournement des codes du polar hard-boiled américain des albums du début.

Mais c'est au niveau du dessin que j’émettrai davantage de réserves.

Pour la 1ère fois, le parti pris de l’anthropomorphisme des personnages (Blacksad est un chat (ou un puma ?), Lowell un lion...un peu comme dans le Robin des Bois de Walt Disney) m'a gêné.

Je ne voyais pas trop ce qu'il apportait jusqu'à présent, mais là, c'est pire. A un moment, les scènes se déroulent dans un cirque, avec normalement, de "vrais" animaux. Sauf que là, l'impression est bizarre. Il n'y a pas d'animaux à proprement parler, mais une espèce de mélange avec des artistes humanisés (ils se tiennent droits, ont des "mains") et d'autres, non.

Bref, j'ai trouvé que c'était un peu bancal.

Autre déception, la qualité du dessin. Guarnido est un formidable dessinateur, mais il donne l'impression d'avoir un peu bâclé son travail. Certaines vignettes sont quand même très moyennes, à peine esquissées (les dernières cases de la page 23 ressemblent à du Pétillon -hommage à jack Palmer ?, le démontage du cirque page 37...).

Un album qui reste très recommandable, mais qui sent un peu la fin d'un cycle (celui des couleurs).

J'ai peur qu'à cette allure, Blacksad date.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 3 janv. 14 22:27:04 GMT+01:00
CB VAR dit:
Voilà exactement à quoi sert un commentaire : avertir le futur lecteur d'une possible déception. C'est exactement ce qui s'est passé pour ce Blacksad alors que je m'apprêtais à le savourer mollement à la veillée du 25 décembre. Vous avez parfaitement exprimé (mais plusieurs autres avis vont dans ce sens) ce que j'ai ressenti. D'un autre côté, le nombre de commentaires pour cette série montre l'intérêt que les auteurs ont pu susciter. A eux de nous étonner dans le prochain album du chat noir ! Commentaire utile +++++++

En réponse à un message antérieur du 8 janv. 14 11:01:29 GMT+01:00
Djo_F dit:
vous m'enlevez les mots de la bouche!

Publié le 5 juin 14 20:42:00 GMT+02:00
Dragolski dit:
Grand fan de la série, je suis complètement d'accord sur la qualité du dessin, très décevante comparée aux albums précédents, qui offrent de véritables tableaux à chaque case. Même les onomatopées sont grotesques et superflues. L'histoire elle aussi manque de crédibilité et de profondeur.

Mais je ne suis pas d'accord sur l’anthropomorphisme: déjà, Blacksad est un chat, pas un "puma", et c'est dit clairement dans chaque album, impossible de se tromper. Et vous ne voyez pas "ce qu'il apporte"? A mon avis, c'est l'intérêt même de la série! Chaque animal correspond à la personnalité/rôle social des personnages, ils sont tous très expressifs et c'est justement l'animalier qui donne une ambiance unique. A mon sens, la série ne repose pas sur le scénario (du bon polar certes, rien de neuf cependant), mais bien sur l'ambiance, la beauté du dessin et une touche de philosophie.

Quand au passage du cirque, je ne l'ai pas trouvé bizarre, les artistes sont pareils que n'importe quels autres personnages, l'auteur exploite simplement l'étrangeté ou les capacités physiques de certains animaux, comme il le fait pour John Blacksad par exemple, le chat agile, curieux et instinctif, idéal comme inspecteur du FBI...

En réponse à un message antérieur du 5 juin 14 22:52:11 GMT+02:00
ecce.om dit:
Pour le passage du cirque, les animaux (mâles notamment), ne sont pas humanisés physiquement, contrairement à Blacksad par exemple.
Et cette configuration animale est très rare dans la série. C'est destiné à séparer les animaux qui représentent des hommes et ceux qui représentent des animaux de cirque.
Je pense que cet artifice est moyen. Mais c'est une question de goût.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

3.6 étoiles sur 5 (55 commentaires client)
5 étoiles:
 (19)
4 étoiles:
 (10)
3 étoiles:
 (14)
2 étoiles:
 (7)
1 étoiles:
 (5)
 
 
 
EUR 13,99
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

ecce.om
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 45