undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Commentaire client

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Jerusalem en Bohême et à New York, 15 août 2011
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dvorák: String Quartet Op. 96 American, Piano Quintet Op. 81 - Quatuor Jerusalem (CD)
Deux classiques de la musique de chambre, deux des chefs-d'oeuvre incontestables de Dvorak dans ce répertoire - mais il y en a d'autres, comme par exemple le trio "Dumky".

J'ai déjà pu écrire tout le bien que je pense du Quatuor Jerusalem à propos de leurs disques Chostakovitch, absolument formidables (Chostakovitch: Quatuors Nos. 6, 8 & 11 et Chostakovitch: Quatuors Nos. 1, 4 & 9). Rappelons qu'ils sont également responsables de deux des plus exemplaires disques Haydn réalisés ces dernières années. J'ai également précisé les réserves que l'on pouvait avoir vis-à-vis des interprétations de cet encore jeune Quatuor, quand bien même on serait globalement conquis, à l'occasion de leurs disques Schubert et Mozart (Schubert: Der Tod und das Mädchen & Quatuors à cordes k.127, k.458 & k589).

Leur disque Dvorak me semble digne de louanges, et les réserves qu'il me semblait justifié d'émettre ou de relayer dans ces deux derniers commentaires n'ont ici pas vraiment lieu d'être. Aussi bien sur le plan de la précision et de la justesse comme sur celui de l'engagement, on retrouve dans ce disque tout ce que l'on aime chez les Jerusalem. En particulier, leur respect des contrastes et la façon qu'ils ont de les mettre en place nettement et sans forcer sont chez Dvorak particulièrement bienvenus. Tout ce que l'on se sent fondé à reprocher à ces versions, aussi bien à celle du Quatuor "Américain" qu'à celle du Quintette op.81, c'est leur côté parfaitement mis en place, justement, et pour ainsi dire un peu trop poli. Ce n'est pas que la prise de son soit comme parfois chez Harmonia Mundi trop réverbérée et optant démesurément pour le "gros son", ni que les musiciens s'enivrent des belles sonorités qu'ils savent indéniablement produire. Mais il est certain qu'on aurait apprécié un poil plus de passion et d'idiomatisme, et que sans pour autant tomber dans le débraillé, ces interprétations auraient pu s'approcher du lyrisme (parfois teinté de noir) de grandes versions précédentes.

Car le problème se situe en partie là : il y a dans ces oeuvres beaucoup de concurrence, bien souvent de taille. Pour "l'Américain", l'idiomatisme se trouvera évidemment chez les Quatuors tchèques (pour ceux que je connais, le Quatuor de Prague ou le Quatuor Talich, et pour une version plus récente celle du formidable Quatuor Pavel Haas). Quant au Quintette, ne connaissant pas la version de Clifford Curzon avec le Quatuor de Vienne, tenue en haute estime par beaucoup d'après ce que j'ai compris, je me bornerai à rappeler qu'il en existe au moins trois exceptionnelles, là aussi pour celles que je connais : Richter avec les Borodine, Rubinstein avec les Guarneri, Firkusny avec les Juilliard.

Il est certain que, si le pianiste viennois Stefan Vladar ne démérite pas dans le Quintette et tient sa partie en empathie avec le Quatuor, il n'arrive pas tout à fait à la cheville des trois précédents, dont le lyrisme est d'autant plus évocateur qu'ils ont tendance à exacerber les côtés sombres de l'oeuvre (surtout Richter et Rubinstein). Pour autant, on tient là une des très belles versions récentes de cette oeuvre, assez idéalement équilibrée, comme souvent avec les Jerusalem.

Résumons-nous. Si j'ai mis 5 étoiles à ce disque (qui correspondent à 4,5) c'est parce que je le trouve aussi beau que convaincant. Si l'on considère les grandes interprétations qui l'ont précédé, il est certain qu'il ne constitue pas forcément un premier choix. Tout dépend également du son et du couplage que vous recherchez. Aucun des disques mentionnés ci-dessus n'a un son précaire qui risquerait d'en rebuter certains et l'on peut se porter sur eux sans crainte, mais si vous recherchez une version plus récente avec une prise de son aérée, ce disque Harmonia Mundi peut être une bonne acquisition. A plus forte raison si le couplage recherché est celui-là. Précisons toutefois avant de faire votre choix que :
1) la version Richter-Borodine est couplée avec l'autre Quintette de Dvorak, qui n'a certes pas toute l'inventivité et la plénitude de l'op. 81, mais il est évident que c'est un choix prioritaire si c'est l'op.81 que vous recherchez avant tout
2) la version Rubinstein-Guarneri voisine avec leur extraordinaire version du Quintette de Brahms, soit deux quintettes majeurs dans des versions de référence sur la même galette
3) la version Firkusny-Juilliard se trouve aujourd'hui couplée avec les Quatuors avec piano, ce qui peut être déterminant, mais si c'est le couplage Quatuor "Américain"-Quintette qui vous intéresse, sachez qu'ils étaient appariés dans une édition précédente (Dvorak : Quatuor à cordes n° 12, Op. 96 "Américain"- Quintette pour piano, Op. 81, encore trouvable en occasion).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 16 août 11 11:14:22 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 18 sept. 11 09:37:36 GMT+02:00
Pour le Jerusalem, LD, je ne les ai toujours pas découverts, et ne puis donc que vous croire.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

LD
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   

Lieu : Paris, France

Classement des meilleurs critiques: 32