Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sans paillettes mais pourtant lumineux, 9 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Depuis qu'Otar est parti... (DVD)
En Géorgie, trois femmes de trois générations différentes vivent seules dans un petit appartement à Tbilissi : la grand-mère Eka, vieille dame délicieuse, francophile et légèrement nostalgique de l’époque stalinienne ; Marina sa fille et sœur d’Otar, diplômée, qui gagne modestement et tristement la vie de la famille ; enfin Ada la petite-fille, interprète, qui rêverait d’être à Paris, elle aussi…
Otar, l’homme de la famille, le fils, le frère et l’oncle, médecin, a quitté le pays pour aller travailler en France et tenter d’obtenir une vie meilleure. Un jour, Marina et Ada apprennent qu’Otar est mort, tombé de l’échafaudage où il travaillait. Elles se refusent à en parler à la grand-mère et décident de lui faire croire qu’il est toujours vivant…

Depuis qu’Otar est parti… est un film sur l’absence. Celle d’Otar, donc, espoir et honneur de sa vieille mère Eka, mais également source de jalousie pour sa sœur Marina, restée à Tbilissi pour accompagner les derniers jours de la première, en compagnie de sa fille Ada. Or Otar, déjà parti une première fois, part de nouveau, définitivement. C’est le début pour Marina et Ada d’un difficile exercice de funambule, où le mensonge, la fiction, s’imposent pour continuer à vivre…

On assiste là à une variante déjà abordée dans Goodbye Lenin qui trouve ici une résonance plus touchante encore, plus intimiste, même si le contexte général (la Géorgie notamment) a toute sa place.

La réalisatrice Julie Bertucceli montre avec grande intelligence son goût pour le détail, les émotions diffuses et la proximité. La caméra explore de près le visage de ses protagonistes, leurs yeux, leurs rides et leurs sourires, et fonctionne à l’économie. C’est dans cette simplicité que ce long métrage excelle. Il n'est pas question de sentimentalisme, ou bien dès qu'on l'effleure est-il aussitôt contourné finement, comme dans cette séquence où Eka, qui est de ces vieux qui "ne pleurent plus, ou alors seulement parfois du bout des yeux", comme le chantait Brel, découvre brutalement la vérité en rendant une visite surprise à son fils mort depuis des mois. C’est le ciel de Paris qui fond en larmes à sa place, lavant par là même les espoirs d’hier. Alors une fiction chasse l’autre, et tandis qu’Ada fait des adieux muets à son passé, derrière les portes vitrées d’un aéroport, ce sont des horizons nouveaux qui s’offrent à notre imaginaire. Et qu’on adorerait poursuivre...

Depuis qu’Otar est parti… ne sonnerait pas aussi juste s’il n’était porté par un formidable trio d’actrices. Esther Gorintin, tout d’abord, sublime grand-mère, qui trouve sans doute là ce qui restera sans doute comme son plus grand rôle. Nino Khomasuridze ensuite au jeu brut et sincère. Mais on retiendra surtout l’épatante Dinara Drukarova, dont la finesse et le talent explosent ici. Une révélation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (5 commentaires client)
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 19,64
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Incognita
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 284