Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Talentueuse intégration de Super-Pouvoirs dans une société contemporaine, 24 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hard Magic: Book I of the Grimnoir Chronicles (Broché)
Il existe nombre de chefs d'œuvre sur la Magie, mais essentiellement dans des sociétés moyen-âgeuses. Il faut reconnaître objectivement la difficulté de concevoir une société complexe atteinte par un tel changement.
Hé bien, je vais vous dire : Larry Correia l'a fait.

De plus Larry, j'espère qu'il me pardonnera cette familiarité, a maquillé son crime, ce livre est en effet un roman d'action dynamique, vivant, rempli d'amour, de loyauté, de lâcheté mais aussi de douloureuses trahisons, de celles qui viennent de vos propres amis. Loin d'une solution trop souvent adoptée consistant à décrire une société et même une aventure de loin, de façon impersonnelle.
Non, ici y'a d'la tripe, faut dire qu'avec les Soigneurs on peut s'y donner à cœur-joie, l'un des protagoniste survivant, entre autre, à une balle dans le cœur !

Tout ceci grâce au Pouvoir.

Nul ne choisit le Pouvoir, on est choisi par lui et il vous accorde un contrôle limité sur leur environnement physique ou psychique : soit dans le désordre la gravité, la température, le corps, l'esprit, la masse, l'électricité, l'intelligence etc ... suscitant des surnoms bien trouvés : Heavy, Brute, Mouth, Lazarus, Cogs, Traveller, Torche, Mover ou Massive.

Le Pouvoir affecte donc aléatoirement les gens, n'importe lesquels, y compris les Noirs, ce qui pose d'ailleurs problème dans cette société américaine du début du XXème siècle.
Le Pouvoir est apparu graduellement au cours du XIXème et l'auteur a pris soin d'intégrer cette arrivée au sein de l'histoire mondiale des idées, tout en donnant quelques indices sur leurs véritables origines.
De petits paragraphes montrent d'ailleurs cette influence sur la pensée de Darwin, Einstein ou Tesla, très taquin.

Mais le tournant historique majeur est la première Guerre Mondiale où les « Actifs » ont servi de troupes de choc et où le Kaiser (Hitler ayant été exécuté prématurément) a inauguré les soldats « Scotch-Brite », une fois mort le soldat voit son esprit réattaché à son corps par les Lazarus du Kaiser (le fameux effet Lazare) et voici votre soldat de nouveau d'attaque, invulnérable et renvoyé au front par millions !

Un contexte bien pensé et original donc, quant à l'histoire, elle suit essentiellement le point de vue de deux futures recrues de la Société Secrète Grimnoir, sorte de police, juge et bourreau des « Actifs » abusant de leurs pouvoirs. Vous ferez donc la connaissance de :
- Jake Sullivan, un chic type, Héros de la Grande Guerre, meurtrier et maître de la gravité, comme son frère Madi, hélas dans le camp opposé, celui de l'Impérium Japonais, incarnant ainsi dans des relations intimes, bien que violentes, ce nouveau conflit mondial en préparation.

-Sally Faye Vierra, très jeune fille élevée dans un ferme déshéritée et douée du talent de la téléportation. Contrairement au personnage de Jake, un peu revenu de tout, Faye incarne la jeunesse, l'insouciance et la vengeance qui se moque des conséquence. C'est aussi un personnage un peu déséquilibré, auteur de plusieurs Deus Ex Machina à la fin du roman.

Quant au Méchant, finalement, ne peut-on pas juger un livre à ses Méchants ?
Ici le Méchant se fait simplement appeler le Chairman, originaire de la petite noblesse japonaise, il vit avec le Pouvoir depuis une centaine d'années et en est le représentant sur Terre le plus puissant, de très très loin.

Le Chairman a une vision de l'avenir qui lui impose de transformer la société humaine, la société japonaise belliqueuse que nous connaissons s'est donc fanatisée autour de lui, sorte d'Empereur réellement doué de pouvoirs divins, mais paradoxalement le Chairman est assez détaché de l'action et professe même de l'admiration et de l'intérêt envers ses ennemis, voire de la compassion.
A condition, bien entendu, qu'ils ne gagnent pas, mais comment le pourraient-ils ?

Un roman très agréable à lire réconciliant une nouvelle fois culture et rigueur avec dynamisme et passion.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-7 sur 7 de cette discussion.
Message initial: 24 janv. 12 20:17:50 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
C'est curieux comme nos trois com sont différents... Comme quoi c'est un livre plus complexe qu'il n'y parait.

En réponse à un message antérieur du 24 janv. 12 22:03:53 GMT+01:00
C'est vrai et en plus il vient de subir l'épreuve de la relecture : et ça passe !

En réponse à un message antérieur du 24 janv. 12 22:34:35 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Ça ne m'étonne pas; c'est le genre de livre qu'on peut même apprécier encore plus à la relecture, parce qu'il est vraiment travaillé, ce n'est pas de la poudre aux yeux. En fait, c'est ça une bonne lecture : qq chose qui se bonnifie avec le temps !
Et maintenant, une belle image...

En réponse à un message antérieur du 26 janv. 12 10:29:22 GMT+01:00
Lady Lama dit:
C'est curieux comme nos trois com sont différents... -> oui, j'avoue que j'ai du mal à retrouver mes souvenirs là dedans ^^. C'est bien qu'il y ait plusieurs niveaux de lecture, un roman qui serait essentiellement basé sur la transposition d'une époque, même de manière originale et bien pensée ne ferait pas battre mon c½ur de lectrice! Chacun y trouve son compte, et j'ai l'impression que cet auteur allie une bonne culture générale à un plaisir de la "pop" non dissimulée, ça me plaît toujours ces auteurs qui ne se restent pas sur leur petit Palatin. Et ça doit plus commercial accessoirement ^^

En réponse à un message antérieur du 26 janv. 12 10:47:22 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Toutafé (dis.. c'est quoi un Palatin ? Palanquin je vois, palais aussi, mais palatin... un biscuit ?)

En réponse à un message antérieur du 26 janv. 12 11:08:28 GMT+01:00
Lady Lama dit:
Un mont plutôt ^^
"Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la doulceur angevine."
Merci de me faire citer du du Bellay dans un commentaire fantasy, ça n'arrive pas tous les jours (heureusement car je serais vite à court de citations :p)

En réponse à un message antérieur du 26 janv. 12 11:19:38 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Tu sais ce qu'on dit de la confiture ?...
(oups, j'ai encore fauté, je m'en vais...)
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.8 étoiles sur 5 (5 commentaires client)
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 14,62
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Paris

Classement des meilleurs critiques: 100