Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Entité Metallique, 20 décembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hall Of The Mountain King (CD)
Il est des choses dont il est vain d'essayer d'en comprendre le si confidentiel succès. SAVATAGE fait indéniablement parti de ces groupes à ranger dans la catégorie des formations Metal injustement "boudé", en tout cas méconnue.
Mon commentaire consistera à simplement vous dire que Savatage fût de ces groupes qui eurent, un peu à la manière de Judas Priest , le courage de mêler à leur musique des ingrédients en apparence très opposés au style Heavy Metal.
C'est en effet à partir de cet album que les frères Oliva commence à amorcer un virage, qui les conduira, sur le disque suivant ("Gutter ballet"), à se forger une vraie identité: En atteste la réinterprétation d'un thème archi connu du répertoire Classique en ouverture de "Hall...". Totalement novateur à l'époque, ces éléments se sont depuis très largement démocratisés. Toute fois, "Hall of the mountain king" demeure encore (une dernière fois) un pur album Heavy Metal de ce milieu des 80'. N'évitant pas certains clichés du genre, propre à cette période, c'est peut être également ce qui lui confère encore son charme si particulier.
Une "référence" dans la discographie fournie de Savatage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-8 sur 8 de cette discussion.
Message initial: 20 déc. 08 18:47:02 GMT+01:00
Brutor dit:
J'avais été époustouflé, en 85, par la puissance, le son et une approche relativement innovante de "Power of the Night". Je m'offri plus tard la réédition de Sirens (sur Bernett), mais j'ai par la suite eu l'impression qu'ils en faisaient des tonnes, notamment le chanteur. Ton commentaire m'incite néanmoins à aller tendre à nouveau une oreille critique.

En réponse à un message antérieur du 21 déc. 08 01:56:03 GMT+01:00
Vincent dit:
Effectivement Brutor ! Jon Oliva avait cette facheuse habitude d'en faire parfois "des tonnes", ce qui était encore le cas sur cet album (pas si souvent quand même) . Avec "Gutter Ballet", les Floridiens passent véritablement un cap . Moins de clichés, moins de tics, les mélodies et les ambiances sont bien mieux maîtrisées, comme en atteste "Gutter ballet", "Summer's rain" et l'époustouflant "Hounds" . La révolution Savatage aura bien lieu . A se jour, le groupe ayant été mis entre parenthèses pour une durée apparement illimitée, je t'invite à poser une oreille attentive aux 3 albums qu'a fait paraitre Jon Oliva sous l'appellation "Jon Oliva's Pain" . J'ai chroniqué ces 3 albums qui valent chacuns plus qu'un détour . Fantastiques .

PS : "Power of the night" est un sacré bon titre . A Bientôt !

En réponse à un message antérieur du 21 déc. 08 19:41:06 GMT+01:00
Brutor dit:
Merci pour ta réponse, et je vais suivre tes conseils.
Un peu dans le style mais en plus carré et plus canalisé, avec deux guitaristes, j'avais bien aimé Warrior avec l'album "Fighting for the Earth" paru aussi en 1985 sur 10records de Virgin. Je pense que tu devrais apprécier.

En réponse à un message antérieur du 21 déc. 08 20:44:48 GMT+01:00
Vincent dit:
Merci pour cette info ; à bientôt .

Publié le 29 déc. 08 16:13:18 GMT+01:00
Savatage rules!!
24 hours ago, Beyond the doors of the dark, Hall of the Mountain King, White Witch ou Devastation sont de véritables tueries qui rendent cet album incontournable! Quel magnifique groupe...
Et, en effet, ce n'est que le début d'une série d'albums très réussis! Ah, ces fameux "Gutter Ballet", "Streets" (même si nous ne sommes pas tout à fait d'accord sur celui-ci, cher Vincent), "Edge of Thorns", "Handful of Rain"... En ce qui me concerne, c'est un sans-faute. Vivement que le groupe se reforme!

En réponse à un message antérieur du 1 janv. 09 18:57:21 GMT+01:00
Vincent dit:
Savatage sans Jon Oliva au chant , c'est plus vraiment du Savatage . J'aime quand même bien "Edge of thorns" (musicalement surtout) , après j'ai décroché . J'avais toute fois posé une oreille sur les albums suivants (pas tous) ... Ca l'faisait moins quand même . Et puis Paf !! le retour de Jon au commande du navire Savatage , avec Chris Caffery aux guitares , pour l'ultime album du groupe : Le très beau "Poets and madmen" . De là souhaiter une reformation ?! ... Je ne sais pas . Oliva's Pain (le groupe) en est selon moi l'extension la plus réussie qui soit alors ... Merci en tout cas pour ton V.U .

Nouvelle année oblige , je te la souhaite placé sous le signe de la bonne "Miouzique" . A bientôt ! Mega Blaster of Muppets .

En réponse à un message antérieur du 3 janv. 09 16:07:08 GMT+01:00
Je comprends ce que tu veux dire quand tu écris "Savatage sans Jon Oliva, c'est plus vraiment du Savatage". Cela dit, nos expériences sont, je pense, très différentes. Je n'ai pas connu le groupe dans les années 80 (d'ailleurs je n'écoutais même pas de métal à l'époque).
Mon initiation à Savatage s'est faite avec "Streets" et "Edge of Thorns". Et c'est d'ailleurs surtout le second qui a retenu toute mon attention en 1993 (le 1er cd du groupe que j'ai acheté). Du coup, Savatage, pour moi, c'était ça. Je n'ai pas arrêté d'écouter ces 2 albums, puis, il m'en a fallu plus. C'est à ce moment que j'ai décidé de remonter dans le temps en m'achetant "Gutter Ballet", "Hall of the Mountain King", puis "Fight for the Rock" (j'aurais mieux fait de me casser une jambe ce jour-là) etc.
Du coup, j'adore la période Zak Stevens, mais également les vieux classiques de la période Jon Oliva que j'ai découvert par la suite...

En réponse à un message antérieur du 3 janv. 09 19:01:40 GMT+01:00
Vincent dit:
Je comprend tout à fait ta démarche d'avec Savatage . Elle est semblable à qui aurait (dans un registre très différent) découvert Marillion avec "Season's end" : Il y a un avant et un après . Le première période est-t-elle meilleur que la seconde ? Dans le cas Savatage , le débat reste ouvert , car la qualité a toujours été maintenue . A+ Ami Blaster .
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.2 étoiles sur 5 (5 commentaires client)
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Haute Savoie

Classement des meilleurs critiques: 877