Commentaire client

25 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une conclusion parfaite à cette série appelée à un grand avenir, 26 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fifty Shades Freed (Format Kindle)
Il était attendu ce dernier tome de la trilogie Fifty Shades ! Depuis la sortie mi-2011 du premier épisode, la trilogie a connu une histoire qui n'est pas sans rappeler celle de Twilight. Cette série érotique pas vraiment pour tout public est devenue un évènement outre-atlantique et le dernier tome publié au début de 2012 reprend exactement les mêmes ingrédients.

Nous avions laissé notre couple compliqué, Christian Grey et Anastasia Steele sur le point de se marier, nous les retrouvons dans une lune de miel idyllique, en Europe et précisément en France. Par d'habiles flashbacks, EL James nous fait découvrir le mariage et comme toujours dans cette série, nous attendons avec anxiété ce qui va venir troubler l'équilibre plus que fragile de ce couple atypique. Evidemment, il y aura beaucoup de soubresauts encore dans cette liaison.

EL James reprend ce qui a fait sa marque avec le même talent. Elle explore avec minutie, lenteur, au jour le jour, la construction d'un amour entre deux personnes compliquées, pour qui l'idée même de vie commune, de concession, de partage pose problème. Ce qui fait son originalité est cette précision clinique qui passe d'un incident à l'autre de cette relation inquiète, jamais totalement en équilibre où tour à tour, l'un des protagonistes déstabilisent l'autre profondément. Pourtant, et c'est la beauté de cette histoire, malgré cette quasi garantie d'échec, ils s'aiment de façon indéfectible d'un amour qui rappelle les histoires mythiques de Tristan et Iseult, de Roméo et Juliette, d'autres encore. Mais au lieu de sceller leur amour dans l'amour, de le rendre immortel par la disparition de l'un ou de l'autre des personnages, c'est dans la vie quotidienne et ordinaire que cette relation s'inscrit, difficile, chaotique, tourmentée mais magnifique. EL James a un style simple, efficace, n'hésite jamais à utiliser les ressorts les plus rose bonbon de la romance, les déclarations enflammées des deux amoureux, les scènes romantiques les plus clichés parfois, réussissant à ne jamais tomber dans le niais ni le sentimentalisme comme par miracle. Il faut aussi noter sa créativité dans l'écriture qui lui a fait créer cette expression de fifty shades (que l'on peut traduire par cinquante nuances, faisant allusion ainsi aux nombreuses facettes de la personnalité compliquée de Christian). Il y en a bien d'autres, qui font toujours mouche et rendent particulièrement vivant le texte.

Et que dire de ces deux personnages ? Christian Grey est entré immédiatement au panthéon des héros inoubliables. Cet homme cumule tout : il est un amant expérimenté et dominateur, un homme brisé, un adolescent sur le plan affectif, un amoureux dépendant, angoissé et exigent, une sorte de quintessence de ce qui fait frissonner les femmes chez un homme. Face à lui, Ana ne cesse de prendre de l'envergure. Cette jeune fille simple, terre à terre, grandit, s'épanouit, s'affirme face à cet homme qui semblait tellement la dominer au début de la trilogie. Les scènes les opposant dans ce dernier tome prouve combien elle parvient à manipuler, utiliser sa faiblesse face à la puissance de Christian. Ils ont du mal à trouver un équilibre mais ils progressent aussi sans cesse.

Tout est centré sur ce couple. Les rebondissements sont simples. Il y a une menace vague, qui met du temps à se préciser autour de Christian et Ana mais cela n'a rien d 'exceptionnel, pas plus que les péripéties de la romance, repris parmi les plus usés du genre. Et pourtant, ils reprennent de la fraicheur sous la plume d'EL James. C'est la force de son talent qui lui permet de marier l'originalité de plus de mille pages d'une histoire de quelques mois et d'une romance aux ressorts classiques. C'est efficace, poignant, amusant, plus fin aussi qu'il y paraît. C'est également audacieux car EL James joue beaucoup avec la domination sexuelle et la BDSM. Ce roman est clairement érotique, évoque de nombreuses pratiques sexuelles inhabituelles dans la romance et s'arrache dans les librairies, provoque des discussions animées dans les clubs de lecture et à la télévision. EL James a réussi son coup et le lecteur peut se délecter sans complexe de cette histoire d'amour follement romantique, aux héros forts, emblématiques et profondément contemporains.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 25 déc. 12 19:05:49 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 25 déc. 12 19:06:16 GMT+01:00
Ammonet dit:
Pas sans rappeler Twilight?????? Y a encore des gens qui ignorent que la trilogie fifty shades est une fanfic Twilight recyclée??? Ben ça, ça me la coupe...

En réponse à un message antérieur du 25 déc. 12 20:22:18 GMT+01:00
Ma critique date d'il y a longtemps, à un moment où peu de monde en parlais en France et je n'ignorais pas du tout alors que c'était une fanfic de Twilight mais 'en informais mes lecteurs... Faut pas s'énerver comme ça le jour de Noël!!! Et le recyclage a dépassé le modèle, comme quoi...

En réponse à un message antérieur du 25 déc. 12 21:28:30 GMT+01:00
Ammonet dit:
dsl pour l'énervement, ok, vous avez raison, faut rester cool. Mais le recyclage n'a pas dépassé du tout le modèle, le recyclage EST exactement comme le modèle puisque c'est la même auteure qui a utilisé sa fanfic en changeant très peu de choses pour en faire un succès commercial, que perso je ne m'explique pas du tout car c'est très mal écrit, avec une intrigue nulle, des persos totalement irréalistes et somme toute bien timide par rapport à certaines fanfics que j'ai lues (et, oui, écrites...) Ceci dit, moi, ça me choque pas qu'elle ait fait du fric avec, tant mieux pour elle si ça a marché!
Encore dslée pour avoir "crié", et joyeux noël !
‹ Précédent 1 Suivant ›