undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Commentaire client

4 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Nul, rarement j'ai regretté l'achat de un livre!, 14 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oh hippie, days ! : carnets américains 1966-1969 (Broché)
Livre inutile, vague souvenir de cette epoque, en plus avec un ton blase et negatif propre du : "je sais tous", De souvenir post ecrit maché-digeré et adapté pour l'edition d'aujourd'hui, c'est n'est pas un temoignage credible. On voie que seulement la raison alimentaire a poussé son ecriture, je regrette l'achat car sur cette periode il y a d'autre recit bien plus interessant fait par de gens qui ont vraiment vecu cette periode de l'interieur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 17 avr. 11 21:29:29 GMT+02:00
OK, quels livres par exemple ?
Pour ma part je ne vois que "je veux regarder dieu en face" de Michel Lancelot, mais si tu as des tuyaux je suis preneur...

Publié le 26 mai 12 20:41:36 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 26 mai 12 20:46:11 GMT+02:00
Assez d'accord avec le commentaire, Alain Dister est un faiseur qui exploite son fonds de commerce, et la description de ses bons coups est d'une complaisance rare. Il n'y a rien dans ce bouquin qui n'ait été dit mille fois ailleurs. Il a eu la chance d'être au bon endroit au bon moment, c'est tout, et accessoirement de profiter des autres. Des bons livres sur l'époque, il y en a, en réalité, assez peu: Hippies de Barry Miles, Acid test, de Ken Kesey (un peu longuet toutefois), San Francisco, de Barney Hoskyns, l'Aventure hippie, de Bouyxou/Delannoy. Ne pas oublier le fantastique Flash, de Charles Duchaussoy et le non moins fantastique Ringolevio d'Emmett Grogan.

Publié le 3 nov. 12 13:55:51 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 5 nov. 12 13:37:59 GMT+01:00
jacroger dit:
D'accord avec le commentaire.

Alain Dister (paix à son âme) était un faiseur : il n'y a qu'à voir la photo où il est accoutré en baba de salon en plein Haight, avec toute la panoplie, pour se rendre compte que ce mec n'était qu'un hippy bidon. Il a profité de la bonne vie à l'époque, sans s'occuper de ce qu'il laissait derrière lui. Il a beau écrire des lettres purement littéraires publiées dans ce livre et destinées, entre autres, aux femmes qu'il a connu et abandonné pour éteindre sa culpabilité, ces écrits laissent un sale goût dans la bouche, dans la mienne en tous cas.
Bref, ce livre est un témoignage assez navrant sur la jouissance sans entrave d'un hippie du week-end, pique-assiettes et à qui l'amour libre faisait faire des économies.

A l'excellente liste de shuffle master, j'ajouterais :
"San Francisco : L'utopie libertaire des sixties" / S. Jezo-Vannier (Le Mot et le Reste).
"LSD et CIA / M. Lee, B. Shlain" (épuisé malheureusement). Les récupérations que l'armée a voulu faire de cet hallucinogène dans les années 1950, pour arriver à la culture hippie des années 1960.
"Summer of Love: The Inside Story of LSD, Rock & Roll, Free Love and High Times in the Wild West" / J. Selvin (épuisé et en anglais). Sur le mouvement hippie de San Francisco.
"Les Diggers - Révolution et Contre-Révolution à San Francisco (1966-1968)" / A. Gaillard (L'échappée) - avec un DVD très intéressant

Et "Ringolevio" a effectivement une autre gueule que ce "Hippie days".
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 100.214