Commentaire client

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Plénitude sonore, 5 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mozart : Les quatuors à cordes / Quartetto Italiano (CD)
Je ne m'étais pas rendu compte que l'intégrale des quatuors de Mozart par les Italiano avait été rééditée (par Decca, au départ c'était Philips, mais la marque a été abandonnée par Universal). C'est d'après les anciennes éditions que je fais mon évaluation, mais la musique n'a pas changé.

J'ai eu l'occasion de comparer une bonne partie des quatuors dans diverses interprétations. Globalement, les Italiano sont à mon goût préférables aux Amadeus, intégrale rigoureuse et austère mais dont la perfection instrumentale n'atteint pas toujours celle des musiciens italiens. Toutefois, le Quatuor n° 14 K.387 est le point faible de l'intégrale des Italiano : une grande rigueur rythmique et un tempo stable y sont nécessaires et l'excès de souplesse des Italiano enlève beaucoup de son sens à ce quatuor parmi les plus difficiles à réussir (j'avais aussi beaucoup aimé ce qu'avaient fait les Kocian, mais ce doit être difficile à trouver). Pour les seuls quatuors dédiés à Haydn (numéros 14 à 19), les Budapest sont encore au-dessus des Italiano, si du moins on accepte un son ancien, en mono du début des années 50. Les quatuors de jeunesse (K.80, quatuors "milanais", quatuors "viennois") sont présents dans cette intégrale, mais pas en revanche les trois divertimenti K.136, 137 et 138, qu'on peut jouer en quatuor ou à l'orchestre (voir le coffret des Amadeus).

Le Quartetto Italiano, Paolo Borciani et Elisa Pegreffi, violons, Piero Farulli, alto, Franco Rossi, violoncelle, a été fondé en 1945 et s'est séparé en 1980 : ce sont donc des musiciens nés au début des années 20, les exacts contemporains des Amadeus. Leur intégrale des quatuors de Mozart date de la fin des années 1960 et du tout début des années 70 (à la même époque, ils ont fait de même pour les quatuors de Beethoven, dont l'interprétation est aussi très estimée, notamment pour ceux de la troisième période).

Il va de soi que leur style peut maintenant paraître daté et ils n'ont plus dans les ventes de disques la part qui était la leur il y a une trentaine d'années. Pour les Mozart, ce n'est pas du tout une question de vétusté du son : l'enregistrement Philips est absolument magnifique, dans une option qu'on peut discuter, assez réverbérée. Cette réverbération, la perfection de leur jeu instrumental et leur style donnent au son une profondeur et une beauté très sensuelle. C'est pourquoi on supposait qu'ils avaient des instruments exceptionnels, mais il n'est pas certain que c'était la raison principale de l'épanouissement sonore qui les rendait incomparables.

On peut trouver qu'ils jouent un peu le cœur sur la main, mais ils avaient suffisamment d'élégance pour éviter les fautes de goût et leur démarche était assez cohérente pour que leur grâce particulière semble aller de soi. Il y a sans doute quelque chose d'un peu apprêté, associé à des tempi assez lents et un léger manque au niveau du rythme, ce dont pâtissent notamment les menuets ou même l'Andante à variations de K.464, tout de même magnifique. Selon ses goûts, chacun sera conquis ou préférera des quatuors au style plus apparemment rigoureux, moins solaires ou dotés de moins de santé morale. Mais leur italianità certaine ne les a jamais rendu exotiques, superficiels ou inadéquats dans la musique allemande.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 3 juin 14 16:49:42 GMT+02:00
Oui, c'est bien qu'on réédite enfin vraiment nos grands Italiano (et les autres un peu injustement oubliés de notre jeunesse mélomaniaque, ce sont les Melos, qui notamment nous ont révélé la première intégrale Schubert). Le présent coffret, effectivement alors sous Philips, je l'avais acheté en 1987. Vingt-sept ans déjà, coucou nous revoilà! Comme concurrent, ne pas oublier non plus les Talich, eh oui aussi les Lindsay, voire les Berg...

En réponse à un message antérieur du 3 juin 14 20:03:58 GMT+02:00
Les Lindsays, je ne les ai jamais écouté dans Mozart, je ne connais pas tout.
Et je crois que pendant quelque temps, il y a eu moins de rééditions de disques d'origine Philips, comme ceux des Italiano, mais apparemment on commence à les retrouver.

En réponse à un message antérieur du 3 juin 14 23:32:03 GMT+02:00
Mais vous avez raison de dire qu'Universal réédite en mélangeant les marques, et notamment en remplaçant Philips par Decca, de quoi s'y perdre... Pour les quatuors de Mozart, j'oubliais aussi en ancien les Pascal, respect!
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (1 commentaire client)
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Occitània

Classement des meilleurs critiques: 21