Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Impact du Trauma 9/11 !, 5 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Rising (CD)
2002, année historique, le monde de la musique est en ébullition. Le Boss, Le marathonien de la scène, le rockeur à la plume viscérale revient au devant de la scène avec une réunion de son E Street Band. E Street Band où Bruce s'était officiellement séparer d'eux en 1989 mais celle-ci s'était déjà faite, en studio du moins, depuis son légendaire "Born In The U.S.A.". Un retour gagnant sous les auspices d'un évènement majeur dans l'histoire des États-Unis : le 9/11. L'ombre/le fantôme des attentats du 11 Septembre 2001 est encore bien présent dans l'Amérique et Springsteen n'y fera pas exception. Aussi, les artistes comme Hollywood mettront la main à la patte pour ne pas oublier cette attaque sur leur sol sacré. Au programme, on n'aura droit à un excellent Springsteen. Un Springsteen à la fois grandiose à la prose qu'à son Rock qui distille et nous balance à profusion. Soulignons que si le E-Street Band est de nouveau au complet... derrière l'album, à la production, on n'y trouve une nouvelle tête: Brendan O'Brien, producteur de Pearl Jam et Aerosmith en autre, en remplacement de Jon Landau. Il sera, d'ailleurs, le producteur de ses prochains albums. Choix judicieux ? L'avenir nous le dira ! A l'écoute de cet album, on tombe de suite sous le coup de la rythmique entrainante, de ses refrains qui se gardent le long d'une journée, de la dynamique E-Streeter. J'avais lu quelque part que côté texte « Springsteen peine à convaincre ». J'aimerais bien savoir sur quel bord ses critiques professionnels se basent pour émettre de tel avis péremptoire. Des chansons empreintes de vies, de moments vérités, d'attitudes héroïques sous le fantôme terrorisant d'un jour "Impact du Traumatisme 9/11".

L'ouverture de l'album « Lonesome Day » est à lui seul caractéristique de cette dure vérité « If i Can Just Get, Throught This lonesome day » autrement dit « Si je peux juste survivre à ce seul jour » sombre sur un ton toujours plus haut, un refrain déchirant ! Springsteen emporte l'émotion. « Into The Fire » chante l'héroïsme des pompiers contre le feu des Tours et que leurs actes d'amours de la vie lui donne de l'espoir et leur amour. Sur un midtempo minimisé, clairsemé et facile avec un refrain en cœur. Juste superbe ! « Waitin' on a Sunny Day », chanson où Bruce attend un jour meilleur, chasser le blues « Lifts away the blues ». On y trouve un son relativement classique des E-Streeters avec un Clarence Clemons au sax. On retrouve des sensations des premiers albums ... « Nothing Man » est une vibrante chanson en hommage d'un pompier. Une transcription de son témoignage où l'on peut sentir que ce « héros »n'en est pas un. Il a fait juste son boulot, fait ce que tout le monde aurait fait dans la même situation. Sans aucun doute, ma favorite de l'album où Bruce Springsteen nous enchante par sa voix triste et désabusée et son refrain effrénée des « doo doo do do ». Magique ! « Countin' on a Miracle » , chanson empoignant avec force la perte tragique d'un être cher. Dégrisement assurée où le sax de Clemons rend grâce de la fragilité de la vie. La vie est dure, frappe dure...mais le tout est de continuer à la vivre. Mélancolique mais teintée de vie et d'espoir comme dit la maxine « Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir » . « Empty Sky », ballade springstinienne, compte le choc du réveil. Fait place à la réalité après la surprise du choc. Empty Sky veut dire « Ciel Vide », l'absence des deux tours et les conséquences de celle-ci. Émotions garanties. « Worlds Apart » offre des sons s'éloignant de ce que Springsteen nous offrait habituellement. On y combine la musique moyen-orientale. La chanson chante l'amour entre deux êtres de deux mondes différents. Une chanson prônant, en quelque sorte, l'amitié entre les peuples dont l'amour vaincra des différences..

Bref, la thématique étant assez explicite, je m'arrête là avant que ce soit fastidieux. L'ambiance où plutôt l'atmosphère du E-Street Band est présent. Bruce Springsteen marche sur les cendres du 9/11 pour y faire le deuil, le passage difficile du trauma. Il y distille un son rock, dynamique, enthousiasme et entrainant et comme toujours sous l'égide de ses textes virevoltants et empoignant la dure réalité. Un Panache qu'il découpe, à mon sens, en trois phases sur son album. De « Lonesome Day » à « Empty Sky », on y trouve l'histoire du choc décrivant l'attaque, ses héros, les sentiments des anonymes pendant et après et la dure réalité du lendemain. Ensuite, de « Worlds Apart » à « The Fuse » nous compte l'amitié sous ses diverses formes. Enfin, « Mary's Place » à « My City of Ruins » nous chante indirectement la guerre en Irak, nous parle de la Foi, l'amour manquant et celle du deuil de la cité de New-York.

Toutefois, l'album possède deux bémols qui m'ont empêchés d'en retirer toute l'émotion de l'énergie musicale qui s'en dégage. La première raison est que j'ai du me reprendre à deux fois pour écouter la totalité de l'album. 15 Chansons, cela fait beaucoup surtout quand il n'y a pas de réelle pause dans la composition instrumentale. C'est le deuxième bémol qui fait que j'ai attraper un mal de crâne vers la fin. Nonobstant cette première fois sur un album du Boss, j'ai ré-ecouter une à une et bien que je trouve (parfois) une sorte de cacophonie, l'ensemble est orchestré pour que la sauce prenne. On savait déjà que le son Springsteen est en permanente évolution aussi bien dans ses textes que dans le son qu'il distille comme il l'a lui-même démontrer par sa période "Love". Période où il se faisait écho de lui-même pour la première fois et de son amour. Si 2002 marque le retour de Bruce Springsteen avec son E-Street Band, ce n'est plus celui de la période Tri-logique « Born » . D'ailleurs, ce n'est pas un Springsteen qui se fait l'étendard du miséreux mais d'un Boss qui se fait le porte drapeau de son Pays. Sursaut patriotique agréable, compréhensible, scintillant et totalement légitime, nouvelle facette du Boss mise en lumière mais voilà...ce sont des chansons bien moins universaliste en raison du fait que le 11 Septembre, et la trauma qui en découle, est quelque chose de 100% USA. Nous ne ressentirons jamais ce qu'un américain moyen a bien pu ressentir. Les Textes sont explicites, l'émotion se fait ressentir mais outre qu'il s'agit d'un épisode purement américain, le son du E-Street Band se trouve étouffé par une ribambelle d'emphases... et comme dit Luc B "Trop d'emphases nuit à l'émotion". Alors, oui, le style n'a jamais été aussi proche depuis près de 18ans...mais le son est totalement différent. Mais ne dites pas ce que je n'ai pas dit, Le plaisir est réellement présent, l'émotion aussi...un très grand album du boss mais certainement pas son meilleur.

Durée : 72 minutes - 15 Chansons.

Ps: Merci à Luc.B pour être le premier responsable de ma chute dans l'univers du Boss.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Nancy, France

Classement des meilleurs critiques: 4.283