undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Commentaire client

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre de prog!!, 11 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tales from Topographic Oceans (CD)
En réaction au commentaire d'amazon, Mr Larrede : "à quoi sert cette musique, justement ? A rien" Hum... pour moi la musique sert à faire plaisir autant à ceux qui la font qu'à ceux qui l'écoutent.. Ne lui donons pas une portée qu'elle n'a pas.. mais elle ne sert pas à rien non...juste à rendre heureux!! Ce n'est pas rien ça!!. Et "cette" musique, c'est du rock prog, un genre qui n'a jamais cessé d'exister et qui connait actuelment un revival fantastique.. Euh..les punks.;y sont ou?.....
Toujours le sieur Larrede : "Tales... représente en effet l'archétype du disque vain, parfait (trop parfait) mais tournant à vide, simplement là pour satisfaire la susceptibilité des musiciens (comme je chante, comme je joue bien !) et le public (comme ils chantent, comme ils jouent bien !). Dénué de la force névrotique de Close to the Edge, Tales... est un bel objet".
Ah ah.....!!J'ai l'impression de me retrouver en 1974 où le clivage entre les genres musicaux faisait se battre en joutes verbales les amateurs de hard rock, musique directe et simpliste pour les uns, musique du "corps" pour les autres et le prog, musique intellectuelle, voire élitiste. On sait maintenant que ce clivage est nul et non avenu.; La musique est....simplement... Les musiciens du prog (et ceux du hard rock aussi) sont excellents, et après que Jonny Rotten les ait qualifié de "dinosaures" (Rotten n'a jamais su faire un barré sur une gratte!!), l'affaire a été entendue pour un certains nombre de journalistes dont M larrede semble encore malheureusement faire partie....
" Derrière la perfection de surface, nul supplément d'âme, et, en quelque sorte, la dramatique démonstration des limites du genre que constitue le rock progressif"
Pas d'âme... Ben voyons! La technique tuerait l'âme!! Qu'en dirait Amadeus??? Tales nous envoie au contraire dans les limbes stratosphériques de l'âme humaine avec un brin de spiritualité inhérent au sieur Anderson.." Nous sommes du soleil".. Oui je suis du soleil quand j'écoute Tales!! Et j'aime quand ils jouent cette musique là.
Dire que le prog est limité est un non sens.. C'est sa nature même d'explorer des espaces musicaux nouveaux. Sortir un peu des schémas bluesy et des rythmiques rocks immuables (que j'adore par ailleurs!)..
Tales est tout simplement un chef d'oeuvre du rock, tout come Foxtrot, Starless, Led Zep IV, Rocks..etc....
Donc je vous invite à vous envoler sur les soli ennivrants du minimoog de Wakeman, de savourer les sons de la guitare incisive de Howe, apprécier les belles lignes mélodiques (eh oui!) de la basse de Squire, la force de frappe des drums de White et la voix éthérée et irremplacée à ce jour d'Anderson... "sept notes de liberté pour apprendre et connaitre le rituel de la vie"...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-8 sur 8 de cette discussion.
Message initial: 27 nov. 14 18:31:40 GMT+01:00
Je ne sais plus qui a dit : "En matière de musique, il y a la bonne et la mauvaise".
Je ne suis pas d'accord.
En ce qui me concerne, je dirai plutôt :"Il y a la musique qui me plait et celle qui ne me plait pas".
Chacun est libre d'écouter la (ou les) musique(s) qui lui parle(nt). Sans prosélytisme. Sans honte non plus.
Cdt

Publié le 1 juin 15 19:26:18 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 1 juin 15 21:11:44 GMT+02:00
A propos des dinosaures...quand Fripp avait dissous King Crimson après l'album RED, il avait avoué avoir pris cette décision parce-que pour lui le groupe était devenu un...Dinosaure...cette dénomination a donc des précédents illustrissimes et lucides, bien avant Rotten...qui bien sûr n'a jamais su faire 'un barré sur une gratte', parce-que tout simplement il était le chanteur et non pas le guitariste des Sex Pistols,(il faut quand même le savoir avant d'écrire n'importe quoi...) groupe limité techniquement et pourtant qui mérite aussi sa place dans l'histoire du rock, whether you like it or not.
Plus tard Mister Fripp réformera un groupe qui devait s'appeler DISCIPLINE, mais...sous la pression de la maison discographique... pour des évidentes raisons de marketing...il sera obligé de complaire...Discipline sera...tout simplement le titre de l'album..et le dino se voyait ressurgir...
...petite note aussi sur le prog rock...à l'époque ce n'était pas de tout élitiste...bien au contraire c'était de la musique "très commerciale", il ne faut pas oublier que les albums de Yes, Genesis, ELP etc. grimpaient dans les TOP 10 des charts...et oui c'était une autre époque, mais comme pour Never Mind the Bollocks, beaucoup de gens achetaient ces disques parce que c'était à la mode...la presse spécialisée leur donnait maintes coups d'encensoir( et à l'époque cette presse avait beaucoup plus d'influence qu'aujourd'hui)...et on connait l'effet troupeau si cher à nous les humains.
Enfin oui, Tales est un album qui pour certains comme moi sonne... rébarbatif, précurseur de la chute du genre, où comme souvent dans ces genres prog, jazz rock, quand le filon se tarit, la virtuosité étalée, est loin d'être égalée par la qualité des compositions...mais, de gustibus...non est disputandum...

En réponse à un message antérieur du 6 juin 15 20:11:19 GMT+02:00
S. Jacques dit:
Le prog commercial dans ls seventies!! Tiens donc!! <'ai lu des conneries mais des comme celles-ci, jamais!! Certes les concerts affichaient complet, certes Pink Floyd lance la sponsorisation de la musique avec sa pub Gini.. Mais le commercial c'était plutôt Slade, Gary Glitter, The Wings... Yes et Genesis sont devenus certes "commerciaux" dans les eighties mais déja on ne peut plus parler de prog..Une décennie qui, à Marillion près, aura été mauvaise pour ce genre musical!Pour ce qui est du Punk, là oui on peut parler de coup marketing parti des beaux quartiers de Londres avec des petits bourges baveux qui avaient à mon goût pour seul mérite d'être aussi laids que mauvais musiciens!! 2015...où sont passés les punks ? Et voyez le prog qui ne cesse de créer des nouvaux groupes fabuleux aux côtés d'anciens qui tiennent encore la route! Fripp est encore là..Rotten???
Salutations!!

En réponse à un message antérieur du 8 juin 15 18:49:37 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 11 juin 15 16:43:17 GMT+02:00
... S.V.P. Du calme... tu n'as pas noté" musique commerciale" entre guillemets...je croyais c'était évident que je ne parlais pas de la musique en elle-même...ces albums se vendaient autant et même plus que Glitter, Slade ou the Sweet, il faut encore savoir de quoi on parle, par exemple Tarkus de ELP avait été n°1 de charts en juin 1971 en GB.! et 9ème dans le classement Billboard aux USA ! (ce que représente des millions de disques vendus ...alors que les précités Glitter, Slade et compagnie aux USA n'ont rien vendu ...) sans parler des ventes record de Dark Side of The Moon, bref, commercialissime et planétaire (par ses ventes) ce prog des 70 ! Mais, c'était une autre époque. Le prog était à la mode, comme les Sex Pistols plus tard...(même n1 dans les charts...et pourtant pas sûr que tout les acheteurs écoutaient ça en boucle... )
Aujourd'hui, un groupe proposant une suite de 20 minutes, s'ouvrant sur un temps de 5/4 (comme Tarkus) pourrait au plus être invité dans le cadre d'un festival à la Villette...pour quelques initiés fans de Bartok...et les majors ne seraient pas de tout intéressées à les signer...et encore moins à les promouvoir...vois-tu ce que je veux dire....

En réponse à un message antérieur du 8 juin 15 20:05:48 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 8 juin 15 20:09:53 GMT+02:00
S. Jacques dit:
D'ac, mais on parle du public français...attristant...The Flower Kings jouent devant 150 personnes ici et 2000 en Pologne ou en Hollande....Il y a un ici un public assez restreint pour ce genre de musique, pourtant ce ne sont pas les talents qui manquent (Lazuli, Elora, Nemo,Franck Carducci..etc..). Ceci dit il y aura toujours des musiques plus difficiles à appréhender que d'autres.;Bartok plus difficile que Mozart et VDGG plus difficile que Deep Purple! Ce qui a souvent fait dire à ses détracteurs que le prog était une musique élitiste..;voire..Moi j'aimais bien Sweet, Slade et gary Glitter, avec leurs paillettes et leurs pompes de trois mètres de haut!! Slade pas si mauvais que a et pourtant bien défoncés par la critique aussi!!!
cdlt

En réponse à un message antérieur du 8 juin 15 21:38:24 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 25 juin 15 15:47:17 GMT+02:00
Ce n'est pas une question "française"...aujourd'hui le prog ce n'est plus à la mode...comme tous sous-genres (y compris le punk ou le glam le ska, la New-Wave etc. ) a eu sa période de gloire et c'est bien ainsi...maintenant cela n'empêche pas d'avoir des groupes proposant aujourd'hui ces genres...mais il leur manque tout le "foisonnement", l'urgence, le background culturel qui "s'engendrent" à des époques bien définies ...on pourrait même avoir un nouveau Glitter...mais au plus il jouerait pas au delà de quelques pubs le samedi soir pour amuser les clients...
Ce qui est dramatique à mon avis...c'est qu'a partir du nouveau millenium..il n'y a pas eu justement des nouveaux genres(ça à duré jusqu'aux 9O's) reflétant tout ça..au moins depuis 4 lustres...la plus part des groupes qui ont un impact aussi commercial (de ventes) font souvent figure de ersatz aux vénérables groupes du passé...alors que même les souvent critiqués 80 avait quand même proposé pleins des mouvances...new romantics, synt pop, rock industriel...post-punk, cold wave...le rap, bien sûr ce ne sont que des étiquettes....mais voilà aujourd'hui c'est le vide dans ce sens...et ne me parlez pas d'electro...ça fait 20 ans que ça traine, mais sans aucune réelle caractérisation (philosophique, vestimentaire ETC) et au fond vraiment musicale..

En réponse à un message antérieur du 9 juin 15 20:10:16 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 10 juin 15 10:04:28 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 3 juil. 15 16:54:07 GMT+02:00
Réaction surtout à propos de "A quoi sert cette musique"
Questionnement d'Albert Camus " "L'art est il un luxe mensonger ?"
Vaste question
Mais la musique (et les autres arts) développerait elle le sens du beau, nous rapprocherait elle du Ciel (selon les convictions de chacun) que cela serait déjà beaucoup
Mais on peut très bien répondre : elle ne sert à rien
Moins qu'une friteuse, qu'une brosse à dents mais pas sûr que ces objets assez utiles (la brosse à dents surtout) est le sens du Ciel
‹ Précédent 1 Suivant ›