Commentaire client

12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 VARIATION AUTOUR DE "RIO BRAVO" : CHAPITRE FINAL, 27 avril 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rio Lobo (DVD)
RIO LOBO est le dernier film tourné par Howard Hawks, un des metteurs en scène américain les plus honorés par la cinéphilie mondiale. Notre homme s'est illustré avec le même talent, et avec une même réussite, dans des genres très variés : SCARFACE, LE PORT DE L'ANGOISSE, LE GRAND SOMMEIL, mais aussi LA RIVIERE ROUGE, LA CAPTIVE AUX YEUX CLAIRS, RIO BRAVO, mais encore L'IMPOSSIBLE MONSIEUR BEBE, LA DAME DU VENDREDI, LES HOMMES PREFERENT LES BLONDES, CHERIE JE ME SENS RAJEUNIR... Rajoutez à cela un péplum, de la SF, des films de guerre... Cela vous donnera une idée du savoir faire de ce réalisateur-producteur, méticuleux, académique. Les films de Hawks ont en commun un certain réalisme, une retenue dans les sentiments (point de lyrisme chez lui), un humour omniprésent même dans ces drames, et un point d'honneur à mettre en avant les personnages féminins, déterminants sur l'action.

Pourtant, le film qui nous intéresse ici, n'est pas franchement sa plus belle réussite. Je m'y attarde car il fait partie d'un triptyque : RIO BRAVO (1959) EL DORADO (1966) EL LOBO (1970). Les deux derniers étant des déclinaisons du premier, chef d'oeuvre impérissable. Les trois films ont en commun la présence de John Wayne, ainsi qu'une multitude de scènes. Les personnages se ressemblent (l'homme mûr, le vieillard, le jeune chiot et la belle intrépide), les intrigues, bien que différentes au départ, convergent vers une même conclusion : prison assiégée, enlèvement, échange, fusillade finale. Le médecin remplace le patron de l'hôtel à la fin... Scènes ou personnages interchangeables, variations sur un même canevas. Le tout sur fond de notables corrompus, veulerie, amitié, code d'honneur. Certaines répliques se retrouvent aussi, comme celle du vieillard qui tient en joug le méchant, les pouces sur les chiens relevés de sa carabine, et qui prévient : « à mon âge, j'ai de l'arthrose dans les doigts, faites pas le mariole, le coup pourrait partir par accident » ! (je cite de mémoire). Lorsque que Walter Brennan (RIO BRAVO) agace le prisonnier dans sa cellule en jouant de l'harmonica, ici, c'est French qui refait la même chose mais avec une guimbarde.

RIO LOBO se distingue cependant de son illustre modèle, en parlant plus ouvertement de la Guerre de Sécession, des retrouvailles difficiles Nordistes/Sudistes, d'hommes marqués par un conflit fratricide, qui a laissé des séquelles profondes. C'est, comme toujours avec Hawks, l'occasion de confronter des caractères, dans un récit riche en action et rebondissements. Les années 70 pointent à l'horizon, cela se voit dans le physique des actrices, comme sorties d'une communauté hippie (la très belle Jennifer O'Neil), ou dans le rôle du jeune premier Pierre Cordona, dents blanches et le torse velu sous sa chemise de cuir bien moulée (Jorge Rivero, proche du ridicule). Des aspects qui vieillissent le film, aujourd'hui.

Des caractères moins trempés, des redondances dans les figures imposées du western, une certaine mollesse dans la mise en scène, font de RIO LOBO un film divertissant, mais mineur, dans la carrière exceptionnelle d'Howard Hawks.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

3.9 étoiles sur 5 (14 commentaires client)
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (6)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 13,03 EUR 9,99
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Luc B.
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 186