Commentaire client

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand blanc, 22 septembre 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Beatles (White Album)(Enregistrement original remasterisé) (CD)
-----------Un jour, à Abbey road------------------

Ringo S : Eh, les amis : j'ai fait une chanson, ça s'appelle...
John L, Paul McC, George H : Plus tard Ringo, plus tard !
John L : Non, mais je rêve, encore une 68ème prise pour "Hi Bill" ?!
Paul McC : D'abord, c'est "I Will". Et puis je te fais remarquer que je n'ai rien dit sur les 3 mois que tu as passé sur ta cacophonie n°9...
George H : Et mon "Long, Long, Long"... ?
Paul McC : Bien le titre. Rajoute juste un Long, ça collera encore mieux
(George H claque la porte du studio en maugréant...)
George M : Dites Messieurs, si on rajoutait un violon sur "Julia" ?
Ringo S : Et ma chanson...?
Paul Mc C : A propos de "Julia", j'ai pas tout pigé. Ocean Child, c'est ...euh...Machine ?
John L : Yoko. Yoko Ono !
Paul McC : C'est ça oui...Donc tu parles de ta copine dans une chanson sur ta mère ?
John L : Eh oui, tout le monde ne peut pas s'adresser à un chien ou à un merle...
PMcC : D'abord c'est pas un merle, c'est...euh...en fait...c'est...
John L : C'est ça, tu vas me dire que ça parle d'Angela Davis et des droits civiques pendant que tu y es ?
Ringo S : Dites les gars, pour ma chanson...?
George M : Donc, Messieurs, pour le violon... ?
(George H revient dans le studio avec des moustaches de Nutella) : Sinon, j'en ai une autre sur le chocolat...
John L Et Paul McC : OK, on attend le retour d'Eric et on l'enregistre
George H : Ben en fait, je comptais jouer de la guitare moi même dessus...
(Geoff Emerick s'enfuit du studio)
George M : Monsieur McCartney, mon piano sur "Rocky Racoon" vous convenait-il ?
Ringo S : Et ma chanson les gars ?
John L : Au fait Mother, sors donc de ton sac pour nous donner un coup de main sur "Birthday"
Yoko O : YoooOOOYYYUUUuuuuIIIIIiiiiiiii
Paul McC (avec les mains sur les oreilles) : C'est bon, c'est bon, mets toi là et tape dans tes mains quand je te le dirai. Bon Ringo, sur "Back In USSR", quand tu auras soigné tes ampoules, je veux ...
George H : On ne dit pas je veux, c'est pas bien. C'est pas toi qui commandes d'abord !
Paul McC : C'est ça, c'est ça, retourne t'occuper de tes cochons, je ferai la guitare moi même de toute façon. Pas la peine de nous faire un Wha Wha nerveux (il pouffe).
Bon, Ringo ? Riiiiingo ?
...............
Ah zut, il est parti. Tant pis, je ferai la batterie moi même de toute façon.
George ?
George H : Oui ?
Paul McC : Non pas toi. L'autre, le bon, le 5ème Beatles.
John L : il est parti George Martin...
Paul McC : Bon, je ferai l'enregistrement moi même de toute façon.
George H : Sinon, j'en ai encore une, je vous dis pas, c'est "Quelque chose" !
John L et Paul McC : ........
Yoko O : YoooOOOYYYUUUuuuuIIIIIiiiiiiii
Paul Mc C : Tiens une sirène, c'est déjà midi ?

------------------FIN-----------------------

A quoi reconnait-on un grand disque ?
Il y a d'abord un moyen simple : il y a souvent écrit "The Beatles" dessus.

Et puis, sur ces disques là, on trouve souvent des moments où la perfection se lézarde, où des fêlures apparaissent, où les instincts ressortent, où la cohésion est envisagée comme trop contraignante. En bref, dans un grand disque, il doit y avoir du foutraque !

L'Album Blanc est un peu tout ça. C'est l'auberge espagnole ou chacun va faire côtoyer ce qu'il sait faire le mieux (Dear Prudence, Blackbird, While my guitar gently weeps...) avec ce qu'il n'a plus la force de garder au fond de lui (Yer Blues, Helter Skelter, Piggies, Revolution N°9) ou ce qu'il aurait du garder pour lui (Revolution n°9)...

L'hydre à 4 têtes se meurt et les Fab Four quittent les chemins poudreux de l'Inde pour les allées poudrées d'Egoland.

Bien sûr, et les carrières solo le montreront amplement, l'addition des individus n'égale pas l'entité fusionnée qu'ils formaient.

Pour autant, même si nous avons tous sûrement un jour levé l'aiguille ou appuyé sur la touche "next" à un moment ou un autre de ce disque, il ne serait pas aussi fort sans ses défauts.

Alors qu'ils n'avaient plus rien à prouver (Brian Wilson venait d'imploser, Les Stones se dépêchaient de brûler les chemises à fleurs de Their Satanic Majesties...), ils ont une fois de plus synthétisé les influences de l'époque avec les retours d'acide et d'idéologie et le choix d'une plus grande simplicité.

Par la suite, ils continueront un peu par habitude, par orgueil, mais l'Album Blanc marque la véritable fin des Beatles.

Dans 50 ans on se demandera peut être encore si ce disque est ou non supérieur à SPLHCB ou Abbey Road ou Revolver.

Dans 50 ans, pas plus qu'aujourd'hui, la réponse n'aura la moindre importance.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 3 juin 13 17:50:59 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 3 juin 13 17:52:06 GMT+02:00
ecce.om dit:
Hervé J. dit:
Finalement, arriver à enregistrer cet album avec Yoko Ono présente dans le studio... Chapeau bas, les Fab!
ecce.om dit:
OooooUUUuuuuuIIIiiiiiiiiii c'est sûr ...
Les instrumentistes devaient trouver que ces horribles sons couvraient trop !
Modifier ce message | Permalien
1 personnes sur 1 ont trouvé ce message utile à la discussion.

BAGRATION dit:
VU++++Il faut Yoko Ono sur You Tube dans Johnny B. Good avec Chuck et John...Quand même, ça craint++++

Vous avez répondu à ce message
Répondre à ce message
Permalien | Signaler un abus | Ignorer ce client
1 personnes sur 2 ont trouvé ce message utile à la discussion. Et vous ? Oui Non
Votre message, en réponse à un message datant du 29 oct. 11 22:23:41 GMT+02:00
Dernière modification par vous-même le 8 nov. 11 08:30:15 GMT+01:00
ecce.om dit:
Ne soyons pas injuste, Yoko n'a pas fait que de mauvais disques...Elle a fait aussi de mauvais films : "Fly" qu'on peut trouver sur le Net, vaut le détour !
Modifier ce message | Permalien
Publié le 29 avr. 12 10:45:34 GMT+02:00
XENOMORPH dit:
pffffffff, quelle galère !! On se croirait au théatre... bon, pour dire, un album largement, mais vraiment surévalué... Il y a quelques bons passages, que je qualifierais d'immortels, mais d'autres.........obladiblada, entre autre, qui ne sont pas des monuments dans l'histoire du rock des années 60/70. D'ailleurs qui s'en souvient encore ? Ce qui est dommage en lisant les commentaires sur les albums des Beatles, c'est qu'il suffit que ce soit un Beatles pour que ce soit...........génial. L'impartialité sur tel ou tel album devrait être de rigueur. Soyons honnêtes, soyons sérieux, ce double album blanc a des qualités, je ne le nie pas, mais ce n'est pas l'un, et de loin, l'un des meilleurs albums du 20ème siècle.

Vous avez répondu à ce message
Répondre à ce message
Permalien | Signaler un abus | Ignorer ce client
Pensez-vous que ce message apporte quelque chose à la discussion ? Oui Non
Votre message, en réponse à un message datant du 29 avr. 12 12:36:11 GMT+02:00
Dernière modification par vous-même le 29 avr. 12 12:38:02 GMT+02:00
ecce.om dit:
Est ce que je dis autre chose ? Est ce que je dis qu'il est génial ?
..." des moments où la perfection se lézarde...dans un grand disque, il doit y avoir du foutraque !"..."... ce qu'il sait faire le mieux....ou ce qu'il aurait du garder pour lui...Pour autant, même si nous avons tous sûrement un jour levé l'aiguille ou appuyé sur la touche "next" à un moment ou un autre de ce disque....".

Après, c'est l'histoire classique des goûts et des couleurs et l'impartialité n'est à mon avis, pas de mise dans le rock qui se nourrit d'une part de mauvaise foi et de l'absence de sérieux.

"Qui s'en souvient encore ?"....Je dirais juste quelques millions de personnes de par le monde ! (ce qui ne veut pas dire pour autant qu'elles ont raison, mais c'est une autre histoire).
Modifier ce message | Permalien
En réponse à votre message du 6 nov. 12 11:14:56 GMT+01:00
Jlenjo dit:
Xenomorphine is such a stupid get, il devrait passer à la marijuana, ça lui ouvrirait l'esprit. Quant à Obladiblada, chansonnette soit disant facile, ça prend son musicien à revers. Essaye de la jouer entièrement en soufflant dans une trompette... épuisant. Alors évidement, ça énerve.
Et si par cas un des responsables (sacré paulo) du white album prétendait que c'était loin d'être le meilleurs, ses talentueuses et géniales imperfections dont il est paré l'ont un peu dépassé.
Take obladiblada...
Répondre à ce message
Permalien | Signaler un abus | Ignorer ce client
1 personnes sur 2 ont trouvé ce message utile à la discussion. Et vous ? Oui Non

Publié le 22 févr. 14 07:56:19 GMT+01:00
C'est celui que je préfère des Fab(?) Four, et ce sera pareil dans 50 ans.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation