Commentaire client

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Éblouissant de style et de sensibilité, profondément marquant, 29 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Book Thief (Broché)
"The Book Thief" est un énorme succès de librairie dans le monde anglo-saxon. C'est un livre long (plus de 600 pages), dense, poignant (ça se passe sous l'Allemagne nazie, avec des enfants), d'une grande richesse, tant sur le style que sur l'émotion.

Liesel est laissée, en 1940, à 10 ans, en "pension" chez un couple d'Allemands. Son père était communiste et sa mère savait que le reste de la famille serait rapidement pourchassé. Liesel est pauvre, Liesel a faim mais ce n'est pas un récit misérabiliste. Elle va être élevée par des parents d'adoption formidables et entourée d'amour. Elle va se faire comme meilleur ami un jeune garçon, Rudy, adorant le sport et fervent admirateur de Jesse Owens (il ira jusqu'à se couvrir de noir de la tête aux pieds pour lui ressembler, ce qui embarrassera au plus haut point sa famille).

Au début du récit, Liesel ne sait ni lire ni écrire. Mais elle tombe par hasard sur un livre abandonné et avec l'aide de son père d'adoption va essayer de le déchiffrer. La lecture sera la grande passion de sa vie. Étant pauvre mais débrouillarde, elle devient voleuse occasionnelle de livres. Pas compulsive, non non non. Elle va voler un livre (avec les autodafés et quelques bonnes âmes charitables faisant semblant de ne rien voir, c'est assez simple), le lire, le relire, le relire encore et encore. Une fois qu'elle le connaîtra quasi par cœur, elle cherchera seulement à en voler un autre.

L'histoire de "The Book Thief" est donc la sienne. C'est aussi celle de son père d'adoption, d'une bonté qui faillira le perdre à de nombreuses reprises. C'est aussi celle de Max, un garçon juif qu'ils cachent dans leur cave. Et c'est aussi l'histoire de tout un quartier et de ses habitants pendant la 2ème guerre mondiale, en Allemagne.

Le récit est fait par la Mort elle-même, spirituelle et sensible. Il est entrecoupé de dessins et d'extraits de livres rédigés par Max et Liesel. Chaque chapitre est court, mêlant histoire romancée, détails historique et grande tendresse permettant de lire ce roman sans sentiment d'étouffer. Les deux rebondissements finaux (le premier inattendu, le second attendu) sont magnifiquement rédigés, dans une grande sobriété de mots. Je pense me souvenir très longtemps de ce roman.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 30 déc. 13 16:25:13 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 30 déc. 13 16:25:42 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Je fais partie des très rares lecteurs à avoir été insupportée par ce livre dès les premiers chapitres. Ma fille aînée a beaucoup aimé, elle m'en parlait souvent en comparaison avec le personnage de la Mort de Terry Pratchett, alors j'ai fini par essayer de le lire, il y a 2 ou 3 ans, pour finir très surprise par ma réaction de rejet ! Troublée j'ai regardé les avis sur la VF, La Voleuse de livres, le meilleur avis 3* reflète parfaitement les raisons pour lesquelles j'ai été incapable de poursuivre ma lecture.
Bizarre...

En réponse à un message antérieur du 31 déc. 13 10:18:02 GMT+01:00
Lady Lama dit:
Je viens d'aller voir l'avis que tu cites, j'aurais du m'en douter. Tu aimes les auteurs "humbles", s'effaçant derrière l'histoire et les personnages, alors qu'ici il y a beaucoup d'effets de Manche, qui t'ont sans doute empêchée d'apprécier la lecture. J'ai bon ?

En réponse à un message antérieur du 31 déc. 13 14:14:15 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 31 déc. 13 14:15:04 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Ouiii !! En fait j'adore ressentir la présence de l'auteur (Victoria Clayton, Terry Pratchett, BS, Dragon Bones de Patricia Briggs) mais en filigrane, en toute discrétion. Les effets de "manche" (^_^) me paraissent en effet objectivement prétentieux (sauf quand ça me plait :3) et subjectivement lourdingues... En fait je crois que ça ne passe pour moi que lorsque c'est associé à de l'humour, comme chez Colette.
Mais tu as vraiment raison pour l'humilité. D'ailleurs il m'arrive très souvent de grincer des dents à l'emploi de la première personne du singulier (pas toujours, contre-exemples nombreux, VC, Jane Eyre, Carol Berg), qui me parait une affreuse complaisance de la part de l'auteur (Fever). De plus si ce dernier n'est pas doué ou débutant - et c'est un choix quasiment systématique chez les jeunes auteurs en herbe, pour des résultats souvent très gauches - ça sonne vraiment faux.
Bon, tu as Numéro 2 dans ton camp pour ce coup-là !

En réponse à un message antérieur du 31 déc. 13 14:16:36 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Tu as remarqué comme le titre traduit en français est beaucoup plus joli, plus musical ?... J'ai reconnu le nom de l'auteur, le titre ne m'évoquait rien, ou alors le voleur à la boucle d'oreille !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.5 étoiles sur 5 (32 commentaires client)
5 étoiles:
 (24)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
EUR 10,90 EUR 9,61
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Lady Lama
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   

Lieu : Paris

Classement des meilleurs critiques: 273