ARRAY(0xaaec8ee8)
 
Commentaire client

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le maître des illusions, 4 septembre 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Maître et Marguerite (Broché)
Le maître et Marguerite est sans aucun doute le chef d'œuvre de Boulgalov, et l'un des chefs d'œuvre de la littérature russe de la période soviétique. Je ne dis pas littérature soviétique, parce que ce roman se présente plutôt comme anti-soviétique. Mais il n'est pas que cela.

En plein mois d'août d'une extrême chaleur arrive à Moscou un personnage mystérieux, qui se fait appelé Woland, avec une suite de compagnons étranges et cocasses, parmi lesquels un chat noir énorme, appelé Béhémot, qui a la particularité de marcher sur ses pattes arrière et de parler comme vous et moi, un ancien Maître de Chapelle, Koroviev, et Azazello sorte d'homme de main un peu effrayant.

On comprend vite que ce Woland, qui a vécu à l'époque de Ponce Pilate et assisté à la crucifixion de Jésus, et qui peut prévoir l'avenir, n'est autre que le Diable. Sa première rencontre dans un jardin public avec un rédacteur en chef et un poète se termine mal pour chacun d'eux : le premier finit avec la tête tranchée par un tramway et le second à l'asile de fous. A partir de là, les moscovites vont être victimes de tout une série de phénomènes extraordinaires et souvent dramatiques qui atteignent plus particulièrement des personnages plus ou moins officiels du régime ou des citoyens peu recommandables, qui ont tous quelque chose à se reprocher : délation, abus de pouvoir, prévarication, détournements de fond, etc.

D'autres personnages font alors leur apparition, beaucoup plus attachants. Le maître, un écrivain qui a écrit un livre précisément sur la rencontre de Ponce Pilate et de Jésus de la même manière que Woland la raconte, et qui lui a valu une arrestation et un enfermement à l'asile, et Marguerite, belle jeune femme qui s'ennuie auprès de son mari, devenue la maîtresse de l'écrivain, et qui pleure son amant disparu. C'est alors que Woland propose un pacte à Marguerite. On voit qu'à partir de là se développe une variation sur le thème de Faust.

Le roman est d'une richesse, d'une drôlerie et d'une verve inouïes. On y décèle bien sûr une satire de la société et du régime soviétiques, mais aussi plus généralement une réflexion sur la condition humaine. Mais le style y est toujours extrêmement accessible, et même s'il est susceptible de plusieurs niveaux de lecture (les références littéraires plus ou moins directes y sont nombreuses), il a le mérite de ne jamais être démonstratif. L'action et les gags tragico-burlesques se succèdent à un rythme soutenu, Boulgakov ayant voulu écrire son roman à la façon d'une pièce de théâtre.
L'écrivain est mort le 12 mars 1940, avant que son roman ne soit publié. Il savait d'ailleurs qu'il serait impubliable sous le régime Stalinien. Il ne vit finalement pas le jour avant 1966 dans la revue Moskva, en deux livraisons, avec la suppression de près d'un tiers du texte. Le succès fut immédiat et son auteur devint une véritable icône dans son pays.

La présente édition établie par Françoise Flamant est excellente. Le roman est précédé d'une préface très intéressante, et suivi d'une chronologie de la vie de l'auteur, ainsi que d'une notice sur l'histoire du texte qui apportent aux lecteurs et amateurs de Boulgakov des informations indispensables pour la compréhension du chef d'œuvre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

4.6 étoiles sur 5 (31 commentaires client)
5 étoiles:
 (25)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 27,90
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Cymus
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 41