Commentaire client

35 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE PLAISIR TOTAL DU CINEMA, 28 mars 2008
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Plaisir [Import anglais] (DVD)
LE PLAISIR (1952) fait partie du dernier quatuor de films réalisés par Max Ophuls. L'année précédente il y avait eu LA RONDE, l'année suivante MADAME DE, et enfin LOLA MONTES. Cette succession de chefs d'oeuvre laisse pantois ! LE PLAISIR est un film à sketches, tirés de trois nouvelles de Maupassant : Le masque, La maison Tellier et le Modèle. A l'origine un quatrième épisode ("La femme de Paul") devait conclure le projet, mais face aux retards et aux difficultés de la production, Ophuls a du y renoncer.

Car LE PLAISIR a été particulièrement difficile à produire, tant Max Ophuls repoussait les limites de sa méticulosité. Les décors ont demandé des semaines de travail, devaient être parfaitement adaptés aux mouvements de caméra et de grue souhaités par le réalisateur (un génial tyran qui influença Kubrick dans ses premières réalisations), mouvements d'appareils, de comédiens et de figurants répétés, calculés, millimétrés. Un véritable casse tête pour les assistants, le décorateur, et le cadreur (à l'époque les caméras pesaient 50 kilos !). Mais le résultat est là, et il est somptueux.

Le premier épisode (15mn) parle de la fuite de la jeunesse, de l'ivresse de vivre, le dernier volet (19mn) est un épisode extrêmement sombre, mettant en scène la tragique rupture d'un couple artiste-modèle. Mais le morceau de choix, le plat principal, est évidemment La Maison Tellier (60mn). On y voit une caméra s'approcher d'une maison close, passer et repasser devant les persiennes fermées, scruter la moindre ouverture. Rien, personne, tout est vide, au grand dam des clients qui trouvent la porte close. Car les pensionnaires sont toutes parties en Normandie, à la communion de la nièce de la patronne ! Parmi les filles, il y a Mam' Rosa (la divine Danielle Darrieux) qui tape dans l'oeil de Rivet, son hôte à la campagne, joué par Jean Gabin. Les scènes entre ces deux-là sont d'une beauté et d'une truculence confondante, et je me demande si on n'a pas ici la meilleure partition de Jean Gabin. La scène de fin de repas, où, éméché, Rivet réclame un dernier baiser à Rosa, la poursuit dans la maison, dans les escaliers, suivit de près par une caméra virevoltante, dans un plan séquence hallucinant (qui passe à travers les cloisons !), est un des plus grands moments de cinéma que je connaisse. Il y a aussi la scène à l'Eglise, et l'émotion palpable qui gagne cette assemblée de cocottes, les scènes plus légères et printanières dans le train, sur la charrette, et bien sûr la scène d'adieu dans les champs. Admirable.

Les sentiments chez Ophuls sont exacerbés par un foisonnement de décors baroques, de prises de vue expressionnistes, de jeu d'ombres, et bien sûr, sa marque de fabrique, ses fameux travellings aériens et ses plans séquences incroyablement étudiés. Dans le PLAISIR il y a 274 plans ! Rendez-vous compte qu'aujourd'hui, n'importe quel film d'une heure et demie en contient 2000 !

LE PLAISIR est un enchantement de tous les instants, une palette très large de sentiments. C'est un film émouvant et cruel, truculent et élégant, servi par une pléiade de comédiens fabuleux (Louis Seigner, Gaby Morlay, Claude Dauphin, Daniel Gélin, Pierre Brasseur), filmé dans des décors naturels somptueux rappelant les tableaux de Renoir. C'est aussi une démonstration technique, car Ophuls (comme Hitchcock, Powell, Kubrick, et bien sûr Welles), même si sa technique est mise au service du récit, elle est aussi pleinement revendiquée en tant que telle. La caméra ne se contente pas d'enregistrer les sentiments, elle les génère. Elle est presque l'acteur principal du film. Elle est le style, la marque, la signature de ce metteur en scène, qui fait encore aujourd'hui référence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 18 juil. 10 20:20:43 GMT+02:00
Merci pour ce commentaire, que j'ai eu le privilège de lire avant que de penser à en déposer un moi-même sur ce chef d'½uvre absolu du cinéma. Le tien est bien plus documenté que je n'aurais pu le faire moi-même. "Le plaisir" est un de mes films favoris, dont chaque vision ne cesse de m'émerveiller et me plonger dans une extase bienfaitrice. Comme toi, je succombe à la magie extraordinaire de ces travellings sur la façade de la maison Tellier (quel décor et quel éclairage magistraux !), à la truculence et la poésie des scènes de campagne, à la délicieuse dérision sur les clients dépités de la maison "close", aux charmes de la splendide Danielle Darrieux ou bien encore à la touchante maladresse d'un Jean Gabin au mieux de sa forme. La photographie noir et blanc est somptueuse et la voix off du narrateur (Jean Servais), supposée être celle de Maupassant citant les passages de chaque nouvelle à l'origine de l'histoire montrée à l'écran, fait un contrepoint savoureux et judicieux au ton des séquences filmées. Chaque minute de ce bijou cinématographique me fait fondre de "plaisir", justement, et rarement film aura aussi bien porté son titre. Ophüls était vraiment un des très grands du cinéma.

En réponse à un message antérieur du 19 juil. 10 09:08:50 GMT+02:00
Luc B. dit:
Merci Laurent de ton passage. "Le Plaisir" reste aussi pour moi un choc cinématographique ! Il existe peu de film qui se hisse à un tel niveau de perfection. Et un film grand public, qui garde toute sa vitalité.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.2 étoiles sur 5 (8 commentaires client)
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 22,67
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Luc B.
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 229