Commentaire client

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 chef-d'oeuvre du muet..., 30 décembre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'éventail de Lady Windermere (DVD)
6,7,8,9,10,11,12,13,14,15,16,17,18,19,20 étoiles, oui, autant que vous voudrez. Comme me le confiait un ami qui m'est cher, et qui, lui-aussi a vu ce film, et avait attiré mon attention en le chroniquant ici-même, L'éventail de Lady Windermere est un moment charnière dans la carrière de Lubitsch, l'apogée du cinéma muet. D'ailleurs, ce com' lui est chaleureusement dédié. Voici donc un film muet de Lubitsch "le patron", comme on l'appelait souvent, du moins après qu'il eût quitté l'Allemagne de Weimar, au début des années 20, pour s'installer définitivement à Hollywood... Mais à ma surprise, c'est un film sans Mary Pickford. Quand on sait les liens qu'entretenaient ces deux-là et le nombre de films qu'ils ont tourné ensemble, on peut s'en étonner... Sauf que l'actrice devait en avoir assez de tourner dans des films qui ne seraient plus des films de Mary Pickford mais des films de Lubitsch...

"Lady Windermere's fan" (titre original) fait partie de ces cinq films tournés pour la Warner Bros par ce cinéaste prodigieux, originaire de Berlin. J'y découvre des acteurs et des actrices que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam: Ronald Colman (dans le rôle de Lord Darlington), May McAvoy (dans celui de Lady Windermere... l'actrice tournera plus tard dans ce premier film parlant, "le chanteur de jazz"...). Last but not least, on y croise une actrice merveilleuse, l'extraordinaire Irene Rich (Mrs Erlynne). Voici une actrice qui crève littéralement l'écran. D'ailleurs, c'est bien elle l'actrice principale, ou disons, le principal intérêt du film, avec l'éventail bien entendu... Les autres acteurs ne sont pas cantonnés dans de petits rôles sans importance. Mais pour cette histoire d'amour inouï, cette histoire de rédemption, même, le cinéaste a su mettre en valeur les atouts de ce personnage à la fois subtil et "en marge" (Mrs Erlynne, donc).

En marge de quoi? Et bien en marge de la société bien pensante, hypocrite et conformiste, qui a réponse à tout et exige tout de tout le monde... Bref, qui mieux que Lubitsch (vraiment en avance sur son temps), qui d'autre que lui pouvait dénoncer avec autant de raffinements les hypocrisies en tout genre? On l'aura compris, avec cet auteur singulier, on est à mille lieux de la vulgarité. L'on tient là une oeuvre "phare" qui nous permet aussi de réaliser combien étaient élégants les cinéastes du muet, quels travailleurs acharnés ils étaient. Mieux encore, l'on se rend compte que les meilleurs cinéastes du cinéma parlant avaient d'abord commencé leur Oeuvre dans le muet (que l'on songe à King Vidor mais aussi à Fritz Lang et Hitchcock comme le rappelle un intervenant dans un des bonus de cette édition Montparnasse...).

Réalisé en 1925, Lady Windermere's fan n'est pas une opérette... C'est plutôt une comédie dramatique mondaine. La gravité de ton peut même surprendre. C'est surtout la "rencontre" de deux femmes ou plutôt leurs "dispositions croisées". La première (Lady Windermere) appartient à la grande aristocratie britannique. Mariée à un Lord, elle est néanmoins l'objet de mille convoitises (le jeune et séduisant aristocrate Lord Darlington...). La deuxième femme (Mrs Erlynne) est plus âgée, plutôt mondaine (cela dit, faut se méfier des apparences), elle essaie de se faire une place au soleil, dans ce milieu qui n'est plus tout à fait le sien... Femme admirable, elle se contrefout du qu'en dira-t-on et des ragots dont elle est souvent la cible. Elle vit dans la solitude et l'incompréhension la plus complète. Mais qu'importe, elle s'en accommode avec grâce... L'efficacité des acteurs est à ce titre étourdissante, et la mise en scène d'une beauté qui laisse pantois (ainsi les nombreuses scènes entre Lady Windermere et Mrs Erlynne, les malentendus, l'hypocrisie des invités, et puis ce paroxysme, pour ne pas dire ce suspense, allant toujours crescendo, entre chuchotements et évanouissements...).

Dans ce film muet, on les entendrait presque les acteurs. D'ailleurs, y a très peu d'intertitres. Nuances au niveau du jeu des acteurs donc, leurs gestes et leurs mouvements sont à ce point merveilleux, décors et détails expressifs, beauté de l'histoire, je n'en dirai pas davantage sauf que j'espère que ce commentaire et celui d'LD vous feront saliver et vous motiveront pour voir ce film. Aussi, ne vous laissez pas distraire par les premières scènes, la mise en place des personnages, etc. Parce que très vite, l'on passe à l'essentiel. Chaque détail compte, rien n'est laissé au hasard. Que ce soit un regard, une caresse, un frôlement de mains, un baiser volé, un chéquier, un éventail... Et jusqu'à la fin, jusqu'au dénouement final (inattendu et surprenant), le spectateur est saisi, happé par tant de finesse, par tant de liberté. Liberté de ton, liberté tout court. Oser critiquer la société puritaine et mesquine comme le fait Lubitsch, c'était franchement risqué. Surtout à une époque où la censure se montrait déjà fort puissante...

Pari réussi du futur réalisateur de To Be or Not To Be, qui a déjoué tous les pièges, comme vous le verrez dans cette scène magistrale au cours de laquelle l'actrice principale (Irene Rich) se laisse regarder et espionner (dans un hippodrome, ses ennemies ne cessent de la traquer à l'aide d'une jumelle qu'elles se refilent entre elles, en faisant toutes sortes de commentaires insipides et ridicules... d'ailleurs Lubitsch, de leur babillage monotone ne nous laissera aucun intertitre, seulement des mouvements incessants de lèvres, avec ses gros plans qui ridiculisent ses personnages). Il faut admirer ces scènes, cette façon dont le cinéaste se les a appropriées, ces plans-fixes de toute beauté, cette connivence avec nous, le public. Irene, en se laissant observée, renvoie ainsi cette société puritaine à sa propre petitesse, à sa propre médiocrité. Ce milieu aristocrate et fermé n'a surtout que des idées préconçues sur les individus "en marge". Ah, ces individus qui ne veulent pas se laisser enfermer dans des boîtes, ça dérange toujours. Enfin, l'on ressent tout ce travail d'écriture, ou de "réécriture", puisque ce film, ne l'oublions pas, est tiré d'une pièce d'Oscar Wilde...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

4.6 étoiles sur 5 (5 commentaires client)
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 20,91
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Quelque part dans le Sud Ouest...

Classement des meilleurs critiques: 97